Communiqué

Sécurité routière – Partage de la route

La route est un espace partagé ! En tant qu’usager et quel que soit votre mode de déplacement, vous devez vous adapter aux conditions de circulation et aux autres usagers présents.

Bien entendu, le Code de la route impose les règles de conduite. Mais faites aussi preuve de bon sens, de civisme et de courtoisie !

Si tout le monde y met du sien et garde à l’esprit les spécificités de chaque mode de déplacement, les interactions entre usagers de la route se passent au mieux et on évite bon nombre d’accidents…

Quelle attitude adopter

·         Sur l’autoroute

Oublier d’enclencher le clignotant lors d’un changement de voie ou dans les ronds-points fait partie des comportements considérés comme les plus irritants par les automobilistes wallons, tout comme monopoliser la bande du milieu lorsque celle de droite est libre. Forcer le passage au moment de rentrer sur l’autoroute est également régulièrement cité.

·         Dans les ronds-points

Pensez à indiquer votre sortie du rond-point avec votre clignotant. C’est la 3ème cause de frustration des automobilistes wallons !

·         Aux feux

Vous êtes à vélo ? Ne passez pas au rouge !

Au volant, ne klaxonnez pas dès que le feu passe au vert.

·         Aux passages pour piéton

En tant que piéton, évitez de traverser sans regarder. Un petit signe de remerciement pour l’automobiliste qui s’arrête est toujours bienvenu !

·         Si vous avez involontairement commis une incivilité

Un comportement incivique, même involontaire ou dû à la distraction, peut être interprété comme agressif et provoquer du stress et du danger. Un simple geste d’excuse ou de remerciement peut désamorcer la situation et encouragera les autres à également faire preuve de courtoisie.

·         Face à une incivilité

Lors d’une mauvaise interaction entre usagers, nous avons tendance à chercher un fautif alors qu’il n’y en a pas nécessairement. Nous sommes toutes et tous sujets à la distraction, au stress ou à la nervosité. Gardez donc votre calme !

Risques et dangers

·         Le manque de communication

On sous-estime le pouvoir de la communication sur la sécurité. Des gestes simples peuvent tout changer.

Par exemple ?

  • En voiture, indiquez vos changements de direction au moyen des clignotants.
  • À vélo, indiquez aux autres usagers votre intention de tourner en utilisant votre bras, en faisant un signe de tête ou en utilisant des accessoires spécifiques.
  • À pied, cherchez le contact visuel avec les automobilistes avant de traverser.

·         Pas assez de distance = danger

Que cela soit à l’arrêt ou en circulation, maintenir un écart avec les autres usagers augmente la sécurité pour tout le monde.

Par exemple, lorsque vous dépassez des piétons ou des cyclistes, laissez au minimum 1 mètre en agglomération et 1,5 mètre hors agglomération. La distance est plus élevée hors agglomération, car la vitesse est généralement plus élevée et le souffle créé peut déstabiliser les cyclistes.

·         Les clignotants

 

Utiliser ses clignotants est obligatoire pour annoncer et effectuer un changement de bande ou un changement de direction. C’est également une obligation pour se garer ou faire demi-tour et lorsque l’on quitte un rond-point.

·         Dépasser les cyclistes

Selon le Code de la route, vous devez respecter une distance de sécurité latérale lorsque vous dépassez un cycliste. En agglomération, cette distance latérale s’élève à 1 mètre minimum. Hors agglomération, cette distance passe à 1,5 mètre, car la vitesse est plus élevée.

·         Zone de rencontre et zone résidentielle

Les infrastructures s’adaptent aux évolutions des modes de transport. C’est ainsi que sont apparues les zones résidentielles, les zones de rencontres ou encore les rues cyclables. Respectez les règles qui sont propres à ces zones afin de garantir la sécurité de tout le monde.

Dans les zones résidentielles et dans les zones de rencontres, les piétons peuvent utiliser toute la largeur de la voie publique et peuvent également jouer dans la rue. Le piéton est l’usager qui a priorité dans ces rues. Les automobilistes doivent donc tout mettre en œuvre pour ne pas les gêner et garantir leur sécurité. La vitesse est également limitée à 20 km/h.

Le stationnement est interdit sauf lorsqu’un marquage au sol le prévoit.

·         Rue cyclable

Dans les rues cyclables, les cyclistes ont priorité. Ils peuvent utiliser toute la largeur de la voie publique et les automobilistes ne peuvent pas les dépasser. La vitesse dans ces rues est limitée à 30 km/h.