Archives Categorie: La vie de la commune

Nouvelle acquisition pour le service technique

Une brosse de voirie complète maintenant le charroi communal afin de procéder plus efficacement aux entretiens du Ravel et au nettoyage de nos espaces publics .

En route pour sa première mission sur les 18km de RAVEL que compte notre entité!

Commémoration du 8 mai

Vendredi 8 mai 2020 à 11h – Monument d’Haulchin

Mesdames, Messieurs,

C’est via le web et les réseaux sociaux que je m’adresse à vous ! La commémoration du 8 mai de cette année ne sera pas comme les autres. Les commémorations publiques étant interdites en raison du confinement, nous ne pouvons pas célébrer cet anniversaire avec toutes les personnes qui l’auraient souhaité.

En ce 8 mai, on commémore l’anniversaire de la victoire sur le nazisme du 8 mai 1945. Ce n’est pas si loin que ça, c’était il y a 75 ans ! Il y a encore de nombreuses personnes vivantes qui ont connu cette guerre, l’évacuation en mai 1940, nos parents, nos grands-parents, arrières grands-parents. Chez certains, les souvenirs de cette période sont encore bien présents.

Ce devoir de mémoire, c’est notre combat d’aujourd’hui et des générations futures. Ceux qui ont vécus cette guerre nous quittent peu à peu, nous nous devons d’assurer le passage de relais.

Le 8 mai 1945, le régime Nazi capitulait après un conflit de 5 années, le plus meurtrier et le plus barbare de notre histoire.

Des dizaines de millions de morts et de centaines de millions de blessés, physiquement mais aussi moralement.

Un monde à jamais changé et marqué de ce que la folie peut apporter de pire.

Commémorer la fin de la seconde guerre mondiale, c’est aussi repenser avec douleur à la folie meurtrière du régime Nazi et de ses complices.

C’est repenser avec effroi pour ne pas oublier, l’horreur de la déportation, des camps de concentration, la mort méthodiquement organisée, planifiée et industrialisée.

Cette année, et comme le disait le président de la République française, Emmanuel MACRON, nous sommes en guerre !

Mais cette fois, nous sommes en guerre comme un ennemi invisible !

A quelques jours du début du déconfinement, nous vous demandons d’être attentif à cet ennemi invisible ! Nous devons rester sur nos gardes ! Cet ennemi est toujours bien présent ! Respectons ce que le Gouvernement fédéral nous demande ! Ensemble, en prenant soin des autres, de nos proches, nous vaincrons cet ennemi redoutable !

Prenez soin de vous, prenez soin des autres !

Vive la Belgique ! Vive le Roi !

Alexandre JAUPART

Echevin des fêtes patriotiques

Nettoyage complet de la cour arrière de la commune

En prévision du carnaval et bientôt à la sortie de l’hiver, un grand nettoyage de la cour arrière de la commune donnant sur la salle communale et sur l entrée de l’école communale a été réalisé par les Services Techniques de la commune. Merci à eux pour ce beau travail !

Conseil Communal des Enfants – Présentation

Mis en place depuis 2019, le Conseil Communal des Enfants se réunit une fois par mois afin de discuter de leurs projets pour améliorer le cadre de vie des habitants d’Estinnes.

L’environnement, la sécurité, les travaux,… toutes les compétences d’un Conseil Communal sont abordées afin d’en extraire des idées qui seront centralisées et présentées d’ici la fin de l’année scolaire.

Leur créativité mise en exergue, ils sont également amenés à réaliser des projets tels que la sensibilisation au tri des déchets en décorant, par exemple, des poubelles que vous pouvez découvrir lors de nos différents évènements sur l’entité.

Soucieux de s’investir pour leur commune, les enfants ont également des projets pour contribuer au bon fonctionnement de nombreuses initiatives communales. Notamment, la réalisation d’une boîte à idées qui servira dans le cadre du nouveau projet « Eco- team » mis en place en interne par les employés soucieux du développement durable.

Aussi et en vue de mieux connaître l’environnement naturel de notre commune, les enfants sont allés faire une balade sur le Ravel se trouvant entre Peissant et Velereille-les-Brayeux en décembre.

En utilisant la « pédagogie du dehors », les enfants ont pu mieux appréhender le milieu dans lequel ils évoluent afin de proposer des idées réalistes quant à notre avenir.

Pique-nique et aire de repos sur le Ravel

En partenariat avec Vhello, le Réseau points-nœuds et les Parcs des canaux et châteaux, le Service technique de la commune d’Estinnes a aménagé, au croisement de la ligne 108 et 109, au point de repère n° 18, une aire de repos avec bancs ainsi que des racks à vélo et de nouveaux panneaux signalétiques.

Épandage très tôt ce matin

Très tôt ce matin et pour la première fois cette année, le service d’épandage communal s’est mis en route afin de sécuriser au mieux les voiries secondaires.

Travaux et remise en ordre des écoles

Cet été les Services techniques de la commune ont profité des congés scolaires pour remettre en ordre  et faire des travaux dans les écoles communales

A Vellereille-les-Brayeux
Un module en bois a été apposé sur la façade. Quelques finitions de peinture et la pose de vinyle sont également prévus
A Fauroeulx

La classe de Madame Patricia est en pleine rénovation : électricité, éclairage, peinture. Des parois en gyproc sont en cours de réalisation
Dans la classe de Madame Marilyne, transformation complète : peinture, électricité et éclairage et un nouveau tableau a été posé
A Haulchin

Un nouveau tableau a été installé dans la classe de Madame Sophie
Le sondage des fondations a été réalisé pour une rénovation complète des maternelles. L’étude est en cours.
Le vieux tableau se trouvant dans la cour a été retiré par mesure de sécurité.
A Peissant
Nombreuses petites réparations électriques et autres petits travaux ont été effectués
A Estinnes-au-Val
La classe de Madame Martine a subi des transformations pour répondre aux normes de sécurité , ainsi le module qui s’y trouvait a été enlevé et la classe a été rafraîchie (peinture, nettoyage, etc.)
De la même manière, le couloir a été rangé.
Et pour le confort de nos élèves, dans différentes écoles, les bouchons de pied des chaises ont été remplacés

Une rentrée pleine de projets pour les petits conseillers communaux !

Après un congé bien mérité, le conseil communal des enfants se réunira en septembre et inaugurera la réunion de reprise de leurs activités.

Cette année, les enfants vont continuer à proposer au collège communal des actions concernant la sécurité, l’environnement, le sport et plein d’autres domaines pour lesquelles une administration communale travaille.

En plus des réunions, le conseil communal des enfants va s’unir aux ateliers de la découverte une fois à chaque saison pour une balade dans la nature de notre chère commune.

Le but de ces sorties entrera dans le cadre de la découverte du patrimoine naturel d’Estinnes afin que les enfants puissent mieux appréhender sa conservation. Lors de ces activités, une partie pédagogique est prévue afin de leur faire découvrir la faune et la flore de nos contrées.

Un partenariat avec le conseil communal des aînés est également au programme cette année.

Nous pensons en effet que des actions conjointes seraient une belle manière de faire travailler deux générations si éloignées l’une de l’autre sur un même projet.

Été solidaire 2019

Cette année 8 étudiants ont été engagé dans le cadre de l’opération Été solidaire, je suis partenaire. Ils ont été intégré au Service Technique, encadrés par les ouvriers communaux et les techniciennes de surface et ont ainsi contribué à l’entretien et l’embellissement de notre entité.

Quand le ramassage des dépôts sauvages devient une tâche quotidienne des services communaux

Les campagnes de sensibilisation sur le climat, sur le réchauffement climatique, le tri des déchets, les déchets sauvages,… ne manquent pas en matière de communication. C’est devenu monnaie courante et quotidienne sur tous les supports médiatiques. Mais malheureusement, force est de constater que cela ne suffit pas au vu des quantités ramassées par nos services techniques.

Ci-dessous une partie récoltée sur moins d’une demi journée. Des déchets en tous genres déposés par des personnes peu scrupuleuses.

Le ramassage des déchets sauvages ne devrait pas exister et être encore moins le travail du personnel communal et de certains citoyens bénévoles. Et en même temps, on peut facilement imaginer l’état du paysage si cela n’était fait.

Pourquoi faut-il jeter les déchets sauvages à la poubelle ?

  • La saleté rend les gens malheureux
    Les déchets sauvages qui trainent en rue et dans les bois salissent les alentours. En plus, cela rend les gens grincheux. Si les rues sont sales, les gens n’aiment plus leur quartier. Personne n’aime vivre dans une rue qui a l’air dégoutante. À l’inverse, un quartier propre rend les gens contents et heureux.
  • Les déchets qui trainent ne sont pas recyclés
    nous savons que la plupart des déchets sauvages prennent du temps à se décomposer dans la nature. Ainsi, une bouteille en plastique trainera dans la nature pendant 10 ans. Mais si elle se retrouve dans une poubelle, elle sera recyclée. Cela signifie qu’on en fera des nouveaux objets avec la matière qui la compose. Cela permet aussi d’économiser les matières premières qui sont couteuses, et qui n’existent pas à l’infini.
  • Ces déchets peuvent blesser ou tuer des animaux
    Les animaux peuvent manger des déchets comme les emballages de bonbons qui sentent encore le bonbon ou encore une canette de soda qui sent encore le soda. Les animaux pensent que ça se mange, et ils mangent les emballages, ou la nourriture périmée qui y est collée et qui de fait, les rend malades ou parfois en meurent.
  • Ces déchets polluent la planète.
    Il faut cinquante ans avant que l’acier d’une canette disparaisse, et encore beaucoup plus pour la partie en aluminium. Mais même après, une fois que le métal a disparu et qu’on ne peut plus le voir à l’œil nu, les plus petites parties restent dans le sol. Ces minuscules particules de métal entrainent une très longue période de pollution des sols. Si des ‘produits dangereux’ se retrouvent dans le sol, ils causent encore plus de dégâts que des déchets normaux. On pense par exemple à de la laque, des pesticides, de l’huile de friture, des piles…

Ensemble pour moins de déchets sauvages

Ensemble, on est plus forts!

Les déchets sauvages ne sont pas que le problème de la commune dans laquelle on vit : c’est le problème de tout le monde. Les habitants et la commune veulent la même chose : des rues propres. On est donc tous des alliés! On ne saura donc résoudre ce problème qu’en coopérant. Les gens voient les déchets dans le rue et se disent parfois : «la commune est sale, c’est à la commune de ramasser ces déchets, la commune n’en fait pas assez». Mais en réalité, ce n’est pas à la commune de ramasser les déchets sur nos trottoirs. Dans le règlement de police des communes, il est écrit que chaque habitant doit garder son trottoir propre. Cela signifie qu’il faut déneiger en hiver, arracher ses mauvaises herbes, mais aussi ramasser les déchets sauvages.

Accessibilité

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer