Qu’est-ce qui énerve le plus les Wallons sur la route ? Étude de l’AWSR

On a beaucoup parlé de courtoisie au volant dans les médias ces derniers jours. Il ne s’agit pas d’une cause majeure d’accidents mais le manque de courtoise peut quand même causer quelques embarras sur la route. L’AWSR a demandé aux Wallons ce qui les énervait le plus au volant.

Top des comportements les plus irritants

Le comportement qui énerve le plus les conducteurs wallons est le fait de ne pas mettre son clignotant quand on change de bande sur autoroute avec 98 % de conducteurs agacés parmi les sondés. Juste derrière, on retrouve ex-aequo : squatter la bande centrale sur autoroute, s’imposer pour rentrer sur l’autoroute alors qu’on est censé céder le passage et enfin, ne pas mettre son clignotant en sortant d’un rond-point (95% de personnes agacées). Klaxonner alors que le feu vient tout juste de passer au vert se classe un peu plus bas avec 93 % de conducteurs agacés.

Automobilistes vs usagers faibles

Les comportements des usagers faibles sont considérés comme un peu moins agaçants. En effet, 90 % des conducteurs wallons sont agacés par les cyclistes qui passent au feu rouge, 88 % par les piétons qui traversent sur un passage sans regarder et enfin, 80 % des automobilistes sont irrités par les motards qui dépassent par la bande d’arrêt d’urgence ou par les zones hachurées ou encore qui slaloment entre les bandes.

Les insultes n’ont pas la cote

Il est réjouissant de constater que les injures ne sont pas généralisées puisque seul ¼ des personnes interrogées affirme se sentir mieux après avoir injurié un usager qui a fait quelque chose qui ne leur a pas plu et à peine 1 conducteur sur 5 trouve qu’injurier les autres usagers permet de rendre les trajets plus supportables.

La courtoisie, c’est contagieux !

Les Wallons se montrent plutôt courtois sur la route. Presque toutes les personnes interrogées (93 %) remercient en effet de la main l’usager qui les laisse s’insérer dans une file. Les gestes positifs sont appréciés et contagieux puisque 84 % des Wallons disent que si quelqu’un les laisse passer, cela leur donne envie de faire pareil pour un autre usager. Et 3/4 des conducteurs se sentent valorisés lorsqu’un piéton qu’ils ont laissé traverser les remercie.

Plus on roule, plus on est cool

Étonnement il semblerait que ce soit les conducteurs qui roulent le plus qui se disent les moins agacés par les comportements des autres usagers. Leur longue expérience de la route les rendrait-elle plus ‘philosophes’ et zen ?

Manquer de courtoise peut coûter cher !

« Oublier » de mettre son clignotant et squatter la bande centrale sur autoroute sont des infractions du 1er degré qui coûtent 58 euros aux contrevenants. Ne pas respecter un signal « céder le passage » est une infraction du second degré qui coûte 116 euros, de même que stationner sur une piste cyclable ou un passage pour piétons. Enfin, ne pas céder le passage à un piéton qui s’apprête à traverser sur un passage protégé ou ne pas le laisser achever sa traversée à une allure normale sont des infractions du 3ème degré, montant de l’amende : 174 euros.
L’AWSR a rassemblé le coût de la plupart des infractions dans un calculateur d’amendes disponible gratuitement sur le site tousconcernés.be ainsi qu’une carte des sanctions téléchargeable en PDF.

Campagne de l’AWSR

La courtoise, c’est le partage de la route avec les conducteurs mais également avec les usagers faibles. Le Code de la route impose les règles de conduite, mais le bon sens, le civisme et la courtoisie sont tout aussi nécessaires pour que les interactions entre usagers se passent au mieux et ainsi éviter bon nombre d’accidents.
L’AWSR lance ce lundi une campagne radio humoristique destinée à rappeler la présence accrue des deux-roues sur nos routes avec l’arrivée du printemps et l’importance d’utiliser clignotants et rétroviseurs pour leur sécurité. La campagne sera diffusée toute la semaine sur les ondes des principales radios francophones.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer