L’Agent Constatateur et Gardien de la Paix – Qui est-il et quel est son rôle ?

Difficile d’expliquer brièvement et simplement les rôles d’agent constatateur et gardien de la paix tant les tâches qui s’y rapportent sont variées. Ces deux fonctions sont des postes bien distincts. A Estinnes, cependant, nous avons un gardien de la Paix constatateur qui assure les deux fonctions.

Aussi, les attributions peuvent varier d’une commune à l’autre. Pour Estinnes, l’agent n’a pas un rôle de sanctionnateur mais bien de constatateur. Il est donc amené à faire de la prévention, à conseiller ou même à  jouer un rôle de médiateur selon les situations qu’il rencontre.

Afin de mieux vous faire connaître son rôle et ses compétences, et ce pourquoi vous pouvez faire appel à ses services, nous sommes allés à sa rencontre.

C’est Adrien CIEZA MARTIN qui occupe le poste depuis mars 2016 après avoir suivi une formation à l’Institut Provincial de Formation du Hainaut.

En tant qu’APS (Agent de Prévention et de Sécurité), il fait des patrouilles, incite au bon comportement, à la sécurité et lutte contre les incivilités. Son rôle consiste aussi à être à l’écoute.

Il joue un rôle intermédiaire avec et entre les services administratifs ou avec la population comme par exemple, lors de la chute d’un panneau, la présence d’un trou sur la route,… et toutes éventualités de dysfonctionnement pouvant occasionner d’éventuels dangers, etc…

Pour Adrien, son rôle consiste à être à l’écoute et à conseiller, mais tout citoyen a aussi un rôle à jouer car chacun, à son échelle, peut agir.

Il espère aussi plus de respect pour la fonction souvent méconnue et souhaite, par son rôle, voir des rues plus propres et des gens plus respectueux.

Les gardiens de la paix sont des maillons essentiels des plans de prévention et de proximité. Ils dialoguent avec les habitants du quartier et désamorcent les problèmes ou tentent de les résoudre.

C’est une fonction qui requiert beaucoup de patience et de compromis, nous confie-t-il, ce qui lui a permis de faire un travail sur lui-même et d’apprendre à être plus objectif et serein.

Pour lui, la prévention prime sur la répression puisqu’il ne totalise que 2 sanctions depuis sa désignation.

Après étude et statistique sur ces deux dernières années, on compte sur l’entité d’Estinnes, près d’un millier d’infractions entraînant des dépôts sauvages, pour la plupart sur une vingtaine de lieux identiques. Ces lieux, trop souvent victimes d’infractions, ont fait l’objet d’une enquête sur une vingtaine de dépôts sauvages qui ont donné lieu à un procès-verbal suite à des preuves concrètes.

Aperçu non exhaustif de ses fonctions :

  • Il relève les cas de déchets/dépôts sauvages. Pour votre information, on dénombre pas moins de 6000 tonnes de déchets sauvages jetés en rue chaque année, ce qui équivaut un coût de plus de 100 millions d’euros répartis entre la Région et les communes.
  • En cas de cambriolage, il redirige vers les services compétents.
  • Il donne des conseils préventifs lorsque, par exemple, une vitre de voiture est ouverte ou un sac à main est trop en vue.
  • Il a des compétences techniques de défense, de secourisme et la connaissance des droits et devoirs des citoyens.
  • Il gère l’exploitation et la remise en état des radars préventifs mobiles aux endroits critiques, et établit des statistiques.
  • Il a pour rôle de faire respecter le règlement général de police : renseignements, simples rappels de vive voix, avertissements oraux et/ou écrits, … Cela va du chien qui doit être tenu en laisse lors de sa promenade au dépôt clandestin de plusieurs tonnes, en passant par les trottoirs à entretenir par les riverains et tous comportements incivils et inciviques, etc.
  • Il met tout en œuvre et prévient la personne ou le service compétent lors d’un éventuel danger public, comme par exemple, lorsqu’un arbre risque de tomber.
  • Il est le représentant de la commune d’Estinnes auprès de la Communauté Urbaine du Centre (CUC) pour la sensibilisation à la propreté des citoyens.
  • Il joue un rôle de médiateur en cas de conflit de voisinage pour atténuer les tensions. Il est évidemment de bon ton de tenter de s’arranger avant tout à l’amiable avant de le faire intervenir. Dialoguez, communiquez, faites preuve d’empathie. Demandez-vous si cela vous dérange-t-il vraiment ? Ayez du recul face à la situation.  Gardez en tête que la liberté de chacun s’arrête là où commence celle des autres, nous rappelle-t-il.
  • Il participe également à la gestion des plantes invasives : balsamine et berce du Caucase, entre autres.
  • Il s’occupe, le cas échéant et en collaboration avec le service technique, le service d’équarrissage ou la SPA, des chiens errants ou morts.
  • Il travaille régulièrement en collaboration avec la Police de la zone LERMES pour régler la circulation routière lors de travaux, voire échanger des informations et signalements d’agissements suspects, ou encore pour obtenir des renseignements sur les plaques d’immatriculation.
  • Il recense les véhicules abandonnés/isolés pour le Service Finances.
  • Il est également acteur face à l’imprévu en cas d’intempéries ou d’urgence et joue un rôle relais entre Hygéa et le citoyen lorsque les sacs n’ont pas été ramassés

Contact : Service Sécurité & Prévention