Category Archives: Communiqué

Un radar préventif mobile, à quoi ça sert ?

La majorité des gens pense que ce type de radar, que l’on peut déplacer à sa guise, n’est pas d’une grande utilité ou alors, se trompe quant à sa vraie fonction. En réalité, il faudrait parler d’un appareil, un outil, multitâche. Sa principale mission est de récolter des données comme la vitesse et le nombre de véhicules et tout ce qui en découle : vitesse moyenne, pourcentage d’excès de vitesse, trafic moyen quotidien et annuel par exemple.

Dans ses utilités « secondaires », nous retrouvons également l’aspect dissuasif provoqué chez les automobilistes par la simple vue du radar qui les amène à adapter leur vitesse. Quoi qu’il en soit, son emploi n’est motivé que par une seule et unique chose : le service du citoyen.

Les données récoltées permettent d’établir des statistiques, sous forme de graphiques, qui sont utilisées au sein de votre Administration communale dans le but de répondre au mieux aux interrogations citoyennes. À titre d’exemple, il arrive régulièrement que des riverains interpellent les autorités quant au flux et à la vitesse excessive des véhicules qui passent dans leur rue, d’initiative en se rendant simplement dans les bureaux de la Commune ou encore lors des réunions citoyennes de présentation du projet du PCM (plan communal de mobilité).

Ce dispositif permet d’objectiver les remarques reçues, de les confirmer ou de les infirmer, chiffres à l’appui, pour ensuite réfléchir à des pistes de solution si cela s’avère nécessaire.

Par ailleurs, il faut savoir qu’à Estinnes, nous disposons d’un seul radar préventif mobile. L’évaluation d’un tronçon prend en général entre une semaine et un mois, en fonction du trafic routier. Il est donc nécessaire de faire preuve de patience pour permettre de satisfaire les nombreuses demandes.

Sachez cependant que le service Cadre de Vie liste les différentes requêtes de pose du radar. De cette manière, vous pouvez plus facilement signaler un trafic jugé important ou une trop grande vitesse ressentie dans votre rue.

Nous restons à votre disposition.

Administration communale – Fermeture des bureaux en raison des fêtes de fin d’année

Durant les fêtes de fin d’année, les bureaux de l’administration communale seront fermés

  • du 24 décembre à partir de 12h jusqu’au au 26 décembre inclus
  • du 31 décembre à partir de 12h au 2 janvier inclus

Les bureaux ouvriront donc leurs portes  aux horaires habituels les lundis 24 et 31 décembre au matin uniquement et dès le jeudi 27 décembre et le jeudi 3 janvier

Nous vous souhaitons, dès lors, de bonnes fêtes de fin d’année

Bulletin communal et RGPD

Comme vous avez certainement pu le constater dans le bulletin communal « Estinnes & Vous », l’Administration communale a décidé concernant les naissances de ne renseigner que le prénom de l’enfant afin de respecter au mieux la nouvelle règlementation européenne entrée en vigueur le 25 mai 2018 concernant le règlement général de la protection des données (RGPD).

Déviations pour la Parade de Noël de ce 15 décembre

Suite à l’organisation de la parade de Noël qui se tiendra le samedi 15 décembre 2018 à Estinnes (Peissant) :

  • L’arrêt et le stationnement sont interdits sur la place Mozin et Libotte le samedi 15 décembre 2018 de 6h00 à minuit.
  • La circulation, l’arrêt et le stationnement sont interdits sur le parcours de la parade de Noël de 17h00 à 20h00, à savoir :
    – Rue des Écoles,
    – Rue Brogniez,
    – Rue de Lobbes,
    – Rue de Jeumont,
    – Rue Jean Leroy,
    – Rue du Gautiau.

    Une déviation sera mise en place :
    – de la rue Lisseroeulx par la rue du Pont à la Motte,
    – de la rue de Lobbes par la rue du Chemin de Fer,
    – des rues du Village et du Bruliau par la rue Emile Heulers dont le sens unique sera supprimé de 17h00 à 20h00.

En cas d’infraction, les contrevenants seront passibles des sanctions prévues par les lois et règlements existants en la matière ;

Consulter l’Arrêté du Bourgmestre

Bpost – Adaptation du réseau de boites aux lettres rouges

Ces dernières années, bpost a connu plusieurs développements passionnants, qui se sont toutefois également accompagnés de certains défis. Par exemple, ils se sont complètement transformés en vue de la libéralisation du marché postal en 2011. Ensuite, ils ont été confrontés à la conversion au numérique. Le courrier est clairement sous pression et la croissance des paquets a le vent en poupe. Les attentes des clients
changent et ils le ressentent aussi.
Au cours des 5 dernières années, ils ont vu le volume de lettres (tant le courrier commercial que celui émanant des autorités et des particuliers) diminuer de 20 %. Cette baisse affecte également le réseau des 13 000 boîtes aux lettres rouges. La dernière modification de ce réseau remonte à 2004.

Depuis, le volume de lettres dans les boîtes aux lettres rouges a diminué de plus de moitié. Entretemps, 20 % de ces boîtes aux lettres recueillent désormais moins de 6 lettres par jour. Vous comprendrez qu‘avec cette évolution, le maintien de ce réseau n’est plus justifié.

C’est pourquoi bpost adaptera son réseau de boîtes aux lettres rouges dans les prochains mois.
Pour la transformation du réseau, ils utilisent une combinaison de 3 critères. Ils supprimeront les boîtes aux lettres les moins utilisées dans notre commune tout en garantissant une accessibilité suffisante.

Cela signifie que 90 % des clients auront une boîte aux lettres rouge dans un rayon de 500 mètres en milieu urbain et de 1 500 mètres en milieu plus rural. La règle voulant qu’il y ait au moins une boîte aux lettres dans chaque commune avec une levée après 17 heures est également maintenue. Les premières boîtes aux lettres seront supprimées à partir du 26 novembre.
Les clients seront avertis à l’avance par un message sur la boîte. D‘ici fin mars 2019, toutes les boîtes seront supprimées.
Cette décision est nécessaire pour continuer à garantir à long terme une distribution du courrier qualitative et abordable . Ils ne peuvent que
s’adapter à la réalité du marché.

Bureau de poste : Chaussée Brunehault, 302 Estinnes-au-Mont

Boîtes rouges qui restent :

  • BARRIÈRE D’AUBREUX 6, 7120 ROUVEROY
  • CHAUSSEE BRUNEHAULT 302, 7120 ESTINNES-AU-MONT
  • RUE ALBERT 1ER 5, 7120 FAUROEULX
  • RUE DE GIVRY 1, 7120 VELLEREILLE-LE-SEC
  • RUE DE LA BUISSIÈRE 1, 7120 VELLEREILLE-LE-SEC
  • RUE DE L’ÉGLISE 6, 7120 CROIX-LEZ-ROUVEROY
  • RUE DE MONS 106, 7120 ESTINNES—AU-VAL
  • RUE DE MONS 67, 7120 ESTINNES-AU-VAL
  • RUE DES DÉPORTÉS 24, 7120 FAUROEULX
  • RUE DES ECOLES 2, 7120 PEISSANT
  • RUE DES ECOLES 60, 7120 PEISSANT
  • RUE DES TRIEUX 163, 7120 ESTINNES-AU—MONT
  • RUE ERASME DEGREZ 6, 7120 HAULCHIN
  • RUE GRANDE 145, 7120 ESTINNES-AU-VAL
  • RUE GREGOIRE JURION 1, 7120 VELLEREILLE-LES-BRAYEUX
  • RUE GREGOIRE JURION 38, 7120 VELLEREILLE-LES-BRAYEUX
  • RUE NOTRE-DAME DE CAMBRON 22, 7120 ESTINNES-AU-MONT
  • RUE ROI ALBERT 15, 7120 ROUVEROY
  • RUE SAINT-ROCH 54, 7120 VELLEREILLE-LES-BRAYEUX

Boîtes rouges qui seront enlevées

  • CHAUSSEE BRUNEHAULT 87, 7120 ESTINNES-AU-MONT
  • PLACE DES MARTYRS 2, 7120 HAULCHIN
  • PLACE WARESSAIX 11, 7120 HAULCHIN

PROTEGEZ LES ANIMAUX situés en prairie en cas de basses températures et de feux d’artifice

En cette saison propice aux chutes de température, certains animaux de prairie doivent affronter des conditions climatiques pouvant porter atteinte à leur bien-être – Entrée en vigueur du nouveau Code wallon du bien-être animal le 1 janvier 2019.

L’entrée en vigueur du nouveau Code wallon du bien-être animal prévue ce 1er janvier 2019, et principalement sur l’article D.10 précise que :

Tout animal détenu en extérieur dispose d’un abri naturel ou artificiel pouvant le préserver des effets néfastes du vent, du soleil et de la pluie.
A défaut d’un abri et en cas de conditions météorologiques pouvant porter atteinte à son bien-être, l’animal est déplacé dans un lieu d’hébergement adéquat.

Par ailleurs, les périodes de festivités arrivant à grands pas, le Ministre souhaite que soit défini un cadre règlementaire relatif à l’utilisation de feux d’artifice ou de pétards qui permettrait d’établir des plages horaires (en plus des consignes de sécurité imposées) permettant de mettre à l’abri du stress les animaux de prairies et les animaux domestiques.

Tous les détails sur notre site communal à cette adresse : http://estinnes.be/protegez-les-animaux-situes-en-prairie-en-cas-de-basses-temperatures-et-de-feux-dartifice/

La Wallonie se dote d’un site BEA flambant neuf

Un nouveau site de La Wallonie est à votre disposition à cette adresse : bienetreanimal.wallonie.be.

Celui-ci se veut plus convivial, simple d’utilisation et ergonomique. La navigation est aérée et permet de découvrir notamment les dernières actualités concernant le bien-être animal ou encore de déposer une plainte via un formulaire.

Toute la législation ainsi que les documents et formulaires y figurent, afin de simplifier les démarches de tout un chacun.

Le menu permet de naviguer entre les différents types d’animaux sous forme de rubriques (animaux de compagnie, de ferme, exotiques et autres animaux).

Dans un souci constant de simplification administrative, ce site a intégré l’outil ABC des démarches afin de fournir en quelques clics les informations résumées et mises à jour en permanence sur les démarches et procédures à effectuer en matière de bien-être animal.

De la stérilisation de votre chat à son identification en passant par la vente, le bien-être animal suscite de nombreuses questions.


Hygea – Collectes en porte-à-porte reportées et recyparcs fermés en raison de la Sainte-Barbe

Le mardi 4 décembre 2018, en raison de la fête patronale de la Sainte-Barbe, les recyparcs d’Hygea (Baudour, Binche, Boussu, Colfontaine, Cuesmes, Dour, Ecaussinnes, Erquelinnes, Estinnes, Frameries, Honnelles, Jemappes, Jurbise, Le Roeulx, Manage, Morlanwelz, Obourg, Quévy, Quiévrain, Seneffe, Soignies et Wasmuël) seront fermés et les collectes en porte-à-porte n’auront dès lors pas lieu. Les recyparcs ouvriront leurs portes aux horaires habituels dès le mercredi 5 décembre à 9h00.

Comme le prévoit le système de rattrapage des jours fériés, l’ensemble des collectes de la semaine seront décalées d’un jour, à l’exception des collectes vespérales de La Louvière hypercentre et de Mons intramuros.

Dès lors, les collectes en porte-à-porte seront organisées de la manière suivante à partir du mardi 4 décembre :

–        les collectes habituellement prévues le mardi auront lieu le mercredi 5 décembre :
o        ordures ménagères : Jurbise et La Louvière zone 1 ;
o        PMC/papiers-cartons : La Louvière zone 7 et Mons zone 5 (Ciply, Harmignies, Harveng, Mons et Nouvelles) ;
o        ordures ménagères + PMC/papiers-cartons : Saint-Ghislain ;

–        les collectes habituellement prévues le mercredi auront lieu le jeudi 6 décembre :
o        ordures ménagères : La Louvière zone 5, Le Roeulx, Mons zone 1 (Cuesmes, Flénu, Jemappes et Mons) et Mons zone 4 (Ghlin et Mons) ;
o        ordures ménagères + PMC/papiers-cartons : Morlanwelz et Quaregnon ;
o        collectes sélectives : Estinnes (sac vert des déchets organiques et sac brun des déchets résiduels) ;

–        les collectes habituellement prévues le jeudi auront lieu le vendredi 7 décembre :
o        ordures ménagères : Frameries ;
o        ordures ménagères + PMC/papiers-cartons : Colfontaine, Quévy et Soignies ;

–        les collectes habituellement prévues le vendredi auront lieu le samedi 8 décembre :
o        ordures ménagères : Binche zone 1 (Bray, Buvrinnes, Epinois, Leval et Ressaix) et Boussu ;
o        PMC/papiers-cartons : Dour et Quiévrain ;
o        ordures ménagères + PMC/papiers-cartons : Binche zone 2 (Binche, Péronnes et Waudrez) et Honnelles.

ATTENTION :
Les collectes en porte-à-porte du lundi 3 décembre débuteront exceptionnellement à 4h30.

Pour La Louvière hypercentre et Mons intramuros 1, les collectes vespérales prévues le jeudi 6 décembre auront bien lieu le jeudi en soirée, comme le prévoit le calendrier de collecte.

Pour Mons intramuros 2, les collectes vespérales du mardi 4 décembre seront avancées au lundi 3 décembre en soirée, comme le prévoit le calendrier de collecte.

Pour rappel, les collectes en porte-à-porte des déchets commencent très tôt le matin, à partir de 5h30. Il est conseillé de sortir les sacs la veille à partir de 18h00.

Pour tout renseignement complémentaire, les citoyens peuvent contacter Hygea au 065/87.90.90 ou via email : hygea@hygea.be.

Le Brexit et le droit de séjour des citoyens britanniques – Brexit and the right of residence of British citizens

Version françaiseVersion anglaise

Le Brexit et votre droit de séjour

Le 29 mars 2017, le Royaume-Uni a communiqué sa décision de quitter l’Union européenne et il ne fera donc plus partie de l’Union européenne à compter du 30 mars 2019. Cette décision n’aura pas seulement d’importantes répercussions sur les citoyens de l’Union qui résident actuellement au Royaume-Uni, mais aussi sur les Britanniques qui résident dans un Etat membre de l’Union européenne. L’objectif de l’accord de sortie est de préserver au mieux les droits acquis des Britanniques et des membres de leur famille qui résident déjà en Belgique.

Les négociations entre le Royaume-Uni et l’Union européenne sur les conditions de sortie sont encore en cours. Une version provisoire de l’accord de sortie a été publiée par la Commission européenne en novembre 2018. Des accords partiels ont déjà été conclus sur des sujets importants. Il convient cependant de souligner que tant que l’accord complet n’a pas été approuvé, l’Office des Etrangers ne peut fournir aucune garantie sur les droits et obligations des citoyens. Les informations suivantes sont dès lors provisoires et peuvent encore faire l’objet de modifications à la suite des négociations. C’est pourquoi l’Office des Etrangers ne peut, pour l’heure, pas encore répondre aux questions concernant des dossiers individuels.

Pendant la phase de transition, allant du 30 mars 2019 au 31 décembre 2020, pratiquement rien ne change pour les citoyens britanniques. Durant cette période, les Britanniques conserveront leur droit de libre circulation et de séjour, mais ils devront pouvoir présenter un document de voyage en cas de contrôle aux frontières.

Les Britanniques et les membres de leur famille ayant fait usage en Belgique du régime de libre circulation des personnes avant le 1er janvier 2021 devront se procurer une nouvelle carte de séjour. Ces personnes seront identifiées pendant la phase de transition sur la base des données reprises dans le Registre national. Une lettre leur sera personnellement adressée, leur demandant de se présenter au service communal de leur lieu de résidence pour obtenir un nouveau titre de séjour faisant référence au Brexit, afin de garantir les droits qui leur sont octroyés par l’accord de sortie. Leurs droits en tant qu’employé ou indépendant seront associés à ce titre de séjour. Tout le monde doit s’inscrire d’ici la mi-2021.

S’ils remplissent certaines conditions, les membres de la famille qui n’avaient pas rejoint le bénéficiaire de l’accord de sortie avant le 1er janvier 2021 peuvent toujours le faire selon les anciennes règles.

L’accord de sortie permettra également à deux autres groupes de bénéficier de l’ancien régime, à savoir les travailleurs frontaliers britanniques résidant dans l’Union européenne avant le 1er janvier 2021 et les ressortissants britanniques qui avaient déjà prévu un traitement médical dans l’Union européenne avant cette date. Les ressortissants britanniques qui n’ont pas fait usage du régime de libre circulation des personnes avant le 1er janvier 2021 ou qui ne peuvent prouver y avoir recouru, seront considérés à partir de cette date comme des ressortissants de pays tiers. Les droits d’accès et de séjour de ces personnes feront partie des négociations entre le Royaume-Uni et l’Union européenne à partir du 30 mars 2019.

 

The Brexit and Your Right of Residence

On 29 March 2017, the United Kingdom announced its decision to leave the European Union and will therefore no longer be part of the European Union as of 30 March 2019. This decision will have a significant impact not only on the European Union citizens currently residing in the United Kingdom, but also on British citizens residing in a European Union Member State.  The purpose of the Withdrawal Agreement is to safeguard as much as possible the acquired rights of the British citizens and their family members already residing in Belgium.

The negotiations between the United Kingdom and the European Union on the conditions of withdrawal are still ongoing.  A provisional draft of the Withdrawal Agreement was published by the European Commission in November 2018.  Partial agreements have already been concluded on important topics.  Nonetheless, it is important to point out that as long as the full agreement has not been reached, the Immigration Office cannot guarantee the rights and obligations of the citizens. The following information is therefore provisional and may be modified as a result of the ongoing negotiations. For this reason, the Immigration Office is not yet able to answer questions about individual files.

In the transition phase, from 30 March 2019 to 31 December 2020, British citizens will see virtually no change. Throughout this period, the British citizens will retain their right of free movement and residence, but must always be able to present their travel documents in case of border control.

British citizens and their family members who have exercised their right of free movement of people in Belgium before 1 January 2021 will need a new residence card.  During the transition phase, these persons will be identified on the basis of the data from the National Register. They will be sent a personalised letter asking them to go to the municipal administration of their place of residence to obtain a new residence permit referring to the Brexit, in order to guarantee the rights granted to them by the Withdrawal Agreement. Their rights as employee or self-employed people will be linked to this residence permit. Everyone has to be enrolled by mid-2021.

If they meet certain conditions, family members who had not joined the beneficiary of the Withdrawal Agreement before 1 January 2021 can still do so under the old rules.

The Withdrawal Agreement will also allow two other groups to benefit from the old regime, namely British frontier workers residing in the European Union before 1 January 2021 and British nationals who had already planned medical treatment in the European Union before that date. British citizens who will not have exercised their right of free movement of people before 1 January 2021 or who cannot prove they used it, will be considered as third country nationals from that date onwards. The rights of entry and residence of these persons are part of the negotiations between the United Kingdom and the European Union starting on 30 March 2019.

7ème Concours d’Images numériques – 2 catégories : 15/18 ans – 19/25 ans

Le Centre de la Gravure et de l’Image Imprimée, avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles et TEC Hainaut, organise leur 7ème concours d’images numériques.

Le thème de cette édition est bien d’actualité : nous proposons aux jeunes de réfléchir au transhumanisme.

2 catégories : 15 à 18 ans et de 19 à 25 ans. Les prix sont entre 200 et 600 €.

7ÈME CONCOURS D’IMAGES NUMÉRIQUES
LE TRANSHUMANISME – L’HUMAIN AUGMENTÉ, OU INÉGALITÉS EXTRÊMES ?
2 CATÉGORIES : 15/18 ANS – 19/25 ANS
DÉPÔT DES IMAGES DU 15/2 AU 15/3/2019

Concours adressé tous les 2 ans aux jeunes de 15 à 25 ans, domicilié.e.s sur le territoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles depuis au moins 1 an, ou fréquentant une école sur ce même territoire.

Le transhumanisme s’appuie sur l’utilisation des sciences et des technologies modernes telles que l’ingénierie génétique, la technologie de l’information, la médecine pharmaceutique ainsi que l’anticipation des capacités futures dont la nanotechnologie, l’intelligence artificielle, le téléchargement des données du cerveau dans un ordinateur, la félicité perpétuelle par modification chimique, afin d’améliorer la vie et les caractéristiques physiques et mentales des humains.

Les questions posées aux jeunes sont multiples :

  • Existera-t-il un jour une technologie pour parvenir à la vie éternelle ?
  • Les robots animés par l’intelligence artificielle vont-ils supplanter les humains ?
  • Le transhumanisme n’amènera-t-il pas avec certitude des inégalités sociales insupportables ?
  • Comment anticiper et préparer les générations suivantes à cette évolution ?

EN 3 IMAGES, envoyez-nous VOS réponses à ces questions !

DATES !!

Inscription en ligne (5 €)                    : avant le 31 janvier 2019

Paiement de l’inscription (5,00 €)       : avant le 15 février 2019

Dépôt des images                             : du 15 février au 15 mars 2019

Attribution des prix                            : le vendredi 29 mars 2019

Expo                                                    : du 30 mars au 1er septembre 2019​

Concours et exposition organisés avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles
https://www.centredelagravure.be/fr/static-pages/17653-le-transhumanisme—l-humain-augmente-ou-inegalites-extremes

Campagne pour sensibiliser aux violences et à la cyberviolence sexuelles

17 % des jeunes sont victimes de cyber-violence et de violences sexuelles dans leur couple

1 fille sur 10 subit des violences sexuelles dans sa relation amoureuse

1 femme sur 6 a déjà subi 1 viol dans son couple

A l’approche du 25 novembre, journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, la Wallonie, la Fédération Wallonie Bruxelles et la COCOF lancent une campagne de lutte contre les violences sexuelles dans les couples de jeunes et jeunes adultes.

Cyberviolence à caractère sexuel ou sexiste, rapport sexuel non consenti, viol, … «#ARRÊTE c’est de la violence» décliné en 4 spots web, ainsi qu’un spot TV, des affiches et stickers.

Jeunes ou moins jeunes, la majorité des victimes n’ose pas en parler ou demander de l’aide. De même, il peut parfois être difficile de détecter les signes de violence dans une relation amoureuse.

Le site de la campagne www.arrete.be aide les jeunes à détecter les formes d’agressions sexuelles et les informe des relais en cas de violences sexuelles. Un système de chat est également proposé.

BESOIN D’AIDE ?

Vous éprouvez le besoin de parler ? Vous vous posez des questions sur ce que vous vivez ou avez vécu ? Vous avez besoin d’aide ?

0800/30 030 – gratuit et anonyme 24h/24

Ou chat sur www.ecouteviolencesconjugales.be

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer