Category Archives: Communiqué

Campagne de raccordement gratuit au réseau de gaz naturel dans votre commune

Depuis 2 ans, ORES a lancé une campagne de promotion des raccordements au réseau de distribution de gaz naturel.
Dans ce contexte, ORES propose aux client résidentiels potentiels une offre avantageuse :

  • le raccordement standard gratuit, d’une valeur de 841 €
  • l’éventuel traversée de voirie gratuite, d’une valeur d’environ 700 €
  • 250 € de prime pour le raccordement au gaz naturel dans une nouvelle habitation ou 400 € de prime pour l’ouverture d’un compteur scellé ou la conversion au gaz naturel d’une habitation existante.

De nombreuses informations utiles sont disponibles sur notre site www.ores.be et le site Energie de la Wallonie (energie.wallonie.be propose également certaines primes spécifiques.)

Qu’est-ce qui énerve le plus les Wallons sur la route ? Étude de l’AWSR

On a beaucoup parlé de courtoisie au volant dans les médias ces derniers jours. Il ne s’agit pas d’une cause majeure d’accidents mais le manque de courtoise peut quand même causer quelques embarras sur la route. L’AWSR a demandé aux Wallons ce qui les énervait le plus au volant.

Top des comportements les plus irritants

Le comportement qui énerve le plus les conducteurs wallons est le fait de ne pas mettre son clignotant quand on change de bande sur autoroute avec 98 % de conducteurs agacés parmi les sondés. Juste derrière, on retrouve ex-aequo : squatter la bande centrale sur autoroute, s’imposer pour rentrer sur l’autoroute alors qu’on est censé céder le passage et enfin, ne pas mettre son clignotant en sortant d’un rond-point (95% de personnes agacées). Klaxonner alors que le feu vient tout juste de passer au vert se classe un peu plus bas avec 93 % de conducteurs agacés.

Automobilistes vs usagers faibles

Les comportements des usagers faibles sont considérés comme un peu moins agaçants. En effet, 90 % des conducteurs wallons sont agacés par les cyclistes qui passent au feu rouge, 88 % par les piétons qui traversent sur un passage sans regarder et enfin, 80 % des automobilistes sont irrités par les motards qui dépassent par la bande d’arrêt d’urgence ou par les zones hachurées ou encore qui slaloment entre les bandes.

Les insultes n’ont pas la cote

Il est réjouissant de constater que les injures ne sont pas généralisées puisque seul ¼ des personnes interrogées affirme se sentir mieux après avoir injurié un usager qui a fait quelque chose qui ne leur a pas plu et à peine 1 conducteur sur 5 trouve qu’injurier les autres usagers permet de rendre les trajets plus supportables.

La courtoisie, c’est contagieux !

Les Wallons se montrent plutôt courtois sur la route. Presque toutes les personnes interrogées (93 %) remercient en effet de la main l’usager qui les laisse s’insérer dans une file. Les gestes positifs sont appréciés et contagieux puisque 84 % des Wallons disent que si quelqu’un les laisse passer, cela leur donne envie de faire pareil pour un autre usager. Et 3/4 des conducteurs se sentent valorisés lorsqu’un piéton qu’ils ont laissé traverser les remercie.

Plus on roule, plus on est cool

Étonnement il semblerait que ce soit les conducteurs qui roulent le plus qui se disent les moins agacés par les comportements des autres usagers. Leur longue expérience de la route les rendrait-elle plus ‘philosophes’ et zen ?

Manquer de courtoise peut coûter cher !

« Oublier » de mettre son clignotant et squatter la bande centrale sur autoroute sont des infractions du 1er degré qui coûtent 58 euros aux contrevenants. Ne pas respecter un signal « céder le passage » est une infraction du second degré qui coûte 116 euros, de même que stationner sur une piste cyclable ou un passage pour piétons. Enfin, ne pas céder le passage à un piéton qui s’apprête à traverser sur un passage protégé ou ne pas le laisser achever sa traversée à une allure normale sont des infractions du 3ème degré, montant de l’amende : 174 euros.
L’AWSR a rassemblé le coût de la plupart des infractions dans un calculateur d’amendes disponible gratuitement sur le site tousconcernés.be ainsi qu’une carte des sanctions téléchargeable en PDF.

Campagne de l’AWSR

La courtoise, c’est le partage de la route avec les conducteurs mais également avec les usagers faibles. Le Code de la route impose les règles de conduite, mais le bon sens, le civisme et la courtoisie sont tout aussi nécessaires pour que les interactions entre usagers se passent au mieux et ainsi éviter bon nombre d’accidents.
L’AWSR lance ce lundi une campagne radio humoristique destinée à rappeler la présence accrue des deux-roues sur nos routes avec l’arrivée du printemps et l’importance d’utiliser clignotants et rétroviseurs pour leur sécurité. La campagne sera diffusée toute la semaine sur les ondes des principales radios francophones.

Volontariat des assesseurs dans le cadre des scrutins communaux et provinciaux

Les prochains scrutins communaux et provinciaux du 14 octobre 2018 offre une possibilité de faire appel à des assesseurs volontaires ainsi que le prévoit le décret du 9 mars 2017.

Si vous êtes intéressé, voici ce qu’il faut savoir.

1. Un assesseur doit remplir les conditions d’électorat:

Les articles L4121-1 L4121-3 du CDLD déterminent les conditions d’électorat. Lors de l’inscription des assesseurs volontaires, il sera donc tenu compte des éléments suivants afin d’assurer que le candidat assesseur puisse bien entrer dans le cadre prévu par le CDLD:

La nationalité, la domiciliation, l’âge, l’inscription sur les registres de population et jouir des droits de vote.

C’est le 10 septembre (art L4122-7 du CDLD) que le Collège communal doit fournir au président du bureau communal les listings reprenant les citoyens susceptibles de remplir les fonctions d’un membre de bureau communal, celui-ci devant procéder aux désignations des membres des bureaux pour le 15 septembre (art L4125-5).

Tout un chacun ne peut prétendre à assurer la fonction d’assesseur. En effet, en sont exclus les candidats ainsi que les témoins de parti, les détenteurs d’un mandat politique, les directeurs généraux, les directeurs financiers, les receveurs provinciaux.

Le volontariat ne confère aucun droit de préséance lors du choix des assesseurs. Il sera donc laissé à l’appréciation du président de bureau communal d’effectuer son choix parmi les personnes issues des listings fournis par le Collège communal.

Pour soumettre votre candidature, veuillez imprimer et remplir le Formulaire de candidature adéquat

Que vous soyez candidat, électeur ou opérateur, vous pouvez retrouver toutes les informations nécessaires via le portail des élections.

Réforme de la formation à la conduite

L’AWSR lance une plateforme didactique pour aider les candidats à se préparer au mieux !

La réforme de la formation à la conduite est en cours en Wallonie. Les premiers changements ont eu lieu en janvier dernier et le reste des modifications sera d’application dès le 1er juillet 2018.  Pour accompagner les candidats dans cette nouvelle manière d’étudier et de passer son permis, l’AWSR lance aujourd’hui une plateforme qui devrait améliorer l’apprentissage des candidats.

9 accidents sur 10 causés par le comportement des conducteurs !

Dans plus de 90 % des cas, les accidents de la route sont causés par une erreur de comportement de la part d’un ou de plusieurs usagers et auraient donc pu être évités. Connaître les règles est bien évidemment nécessaire, mais un conducteur doit également détecter les situations à risques, adopter les comportements adéquats et se prémunir de certains dangers. La réforme de la formation à la conduite en Wallonie vise à étendre la formation des conducteurs novices à ces aspects notamment via le test de perception des risques, obligatoire quelle que soit la filière choisie, à partir du 1er juillet prochain. Par ailleurs, des questions de l’examen théorique portent également sur les comportements dangereux au volant.

Test de perception des risques

Ce test se déroule sur ordinateur dans un centre d’examen et consiste pour le candidat conducteur, à indiquer dans des scènes de circulation courantes, toutes les situations à risques qu’il détecte. Le candidat conducteur le présente après la réussite de l’examen théorique et avant l’examen pratique. Le test de perception des risques est une condition d’accès à l’examen pratique.

Plateforme Ottocoach

L’AWSR lance une plateforme didactique destinée à faciliter l’identification des situations à risques par les candidats au permis de conduire. Concrètement, les apprentis conducteurs retrouvent dès aujourd’hui, via le site de l’AWSR, des fiches pédagogiques sur différents thèmes : les comportements dangereux au volant (conduite sous influence, somnolence et distraction au volant, vitesse excessive et inadaptée…), le véhicule (les pneus, l’état technique, les aides à la conduite…), la mobilité et enfin, le partage de la route avec les autres usagers (notamment la gestion du stress et de l’agressivité au volant). Ces thématiques font partie de la matière d’examen.

Ces éléments sont accessibles sur le site www.ottocoach.be ainsi que via le site de www.awsr.be. Par ailleurs, les infos pratiques concernant la réforme de la formation à la conduite en Wallonie sont reprises sur le site www.monpermisdeconduire.be.

L’AWSR rappelle quelques règles pour circuler sur la neige et le verglas !

La neige a finalement fait son apparition sur nos routes aujourd’hui. L’AWSR en profite pour rappeler les règles essentielles d’une conduite sûre en cas de conditions hivernales.

1 accident sur 5 lié à une perte de contrôle

L’AWSR a analysé les chiffres d’accidents survenus en automne et en hiver en Wallonie entre 2014 et 2016. Pendant la période de novembre à mars, on a enregistré 422 accidents corporels sur une route enneigée ou verglacée. 8 personnes sont décédés dans ces accidents et 600 ont été blessées. 1 accident sur 5 était lié à une perte de contrôle du véhicule. La Province de Luxembourg est particulièrement touchée. Pendant la période analysée, 1 accident corporel sur 3 survenu dans cette province était en effet lié à une perte de contrôle du véhicule dont 60 % sur une route enneigée ou verglacée.

Lorsque les conditions climatiques se dégradent, il est donc primordial d’acclimater sa conduite pour éviter de perdre le contrôle de son véhicule et d’être impliqué dans un accident. L’AWSR a rassemblé quelques conseils pour passer cette période hivernale en toute sécurité.

Préparer son véhicule

  1. Visibilité

En cas de neige ou de brouillard, la visibilité diminue considérablement. Il est donc important de s’assurer de bien voir et d’être vu. L’AWSR recommande de vérifier quelques éléments essentiels :

  • L’éclairage du véhicule : vérifier et changer les ampoules défectueuses et nettoyer régulièrement les phares et les feux arrière qui se salissent plus rapidement avec le sel et la boue ;
  • Le liquide lave-glace : utiliser un produit conçu pour résister à des températures négatives ;
  • Les essuie-glaces : les remplacer s’ils sont trop usés et ne pas les utiliser lorsqu’ils sont gelés pour ne pas les abimer ;
  • Le pare-brise : prévoir un grattoir pour le pare-brise et un chiffon pour nettoyer les vitres embuées dans sa boîte à gants, veiller à dégivrer l’ensemble du pare-brise et pas uniquement une petite surface à l’avant, déneiger le toit du véhicule et les rétroviseurs extérieurs.

Par ailleurs, il ne faut pas hésiter à faire vérifier quelques éléments par un professionnel comme la batterie ou les freins.

  1. Pneus hiver

Les pneus sont un élément clé de la sécurité routière en hiver. Si vous êtes amenés à vous déplacer régulièrement pendant l’hiver, il vaut mieux opter pour des pneus hiver. Ce type d’équipement permet une meilleure adhérence sur les routes mouillées, enneigées et verglacées dès que la température descend en-dessous de 7 degrés. Leur gomme est plus tendre et élastique et adhère donc mieux au sol. Profitez-en également pour vérifier leur usure et leur pression.

Adopter une conduite défensive

Avec ou sans pneus hiver, il est important de redoubler d’attention ! Une route mouillée est deux fois plus glissante qu’une route sèche, une route enneigée quatre fois plus, et une route gelée huit fois plus ! Les distances de sécurité doivent donc être adaptées. Quelques petits conseils peuvent être suivis pour éviter de déraper :

  • « Acclimater » sa conduite et donc ralentir ;
  • Augmenter les distances de sécurité car, lorsque la route est mouillée ou verglacée, les distances de freinage augmentent. A 50 km/h sur sol sec, il faut déjà laisser 30m de distance avec le véhicule qui précède…
  • Veiller à ralentir à l’approche d’un carrefour ou d’un pont qui sont en général plus glissants que les routes ;
  • Privilégier le frein moteur en rétrogradant pour éviter que les freins ne se bloquent et que la voiture ne se mette à glisser ;
  • Adopter une conduite « douce ». Sur une route enneigée, l’adhérence est moins bonne et une manœuvre un peu trop brusque peut rapidement provoquer une perte de contrôle ;
  • Anticiper : plus on freine tard et plus on risque de ne pas pouvoir s’arrêter à temps.

Que faire en cas de perte de contrôle ?

Si le véhicule se met à déraper, l’important est de rester calme pour ne pas manœuvrer de manière brusque et de veiller à ne pas freiner ni accélérer. Il faut toujours regarder dans la direction dans laquelle on veut aller plutôt que celle qu’on veut éviter. Les yeux guident en effet le volant dans la direction vers laquelle le regard porte. Mieux vaut donc fixer la sortie du virage que l’arbre qui se trouve le long de la route.

Conclusion

Même en appliquant tous ces conseils, prendre le volant en cas de mauvaises conditions climatiques reste dangereux. Il vaut donc mieux éviter les sorties en voiture qui ne sont pas absolument nécessaires. Il faut également rester vigilant lorsque les températures sont négatives, même si les routes paraissent dégagées. Des plaques de verglas peuvent en effet toujours subsister sur la chaussée, particulièrement aux entrées et sorties d’autoroutes, sur les ponts et dans les virages.

« DU NOUVEAU POUR DEVENIR CONDUCTEUR » Réforme de la formation à la conduite en Wallonie

Suite à la 6ème réforme de l’État, la compétence liée à la formation à la conduite a été transférée aux Régions. Le Gouvernement wallon a saisi cette opportunité pour proposer une réforme qui vise à renforcer la formation des nouveaux conducteurs et à accroître la sécurité routière. L’Agence wallonne pour la Sécurité routière, Carlo DI ANTONIO – Ministre wallon en charge de la sécurité routière – ainsi que le Service public de Wallonie lancent aujourd’hui une campagne de sensibilisation et un site web destinés à informer les candidats au permis de conduire des différents changements. 

Un conducteur qui parcourt ses premiers 1.500 km court trois fois plus de risques d’avoir un accident par rapport à un conducteur qui a déjà plus de 10.000 km au compteur !

Par ailleurs, les taux de réussite actuels tant à l’examen théorique que pratique sont de moins de 40 % au premier examen présenté. Cela démontre que des améliorations de la formation et de la préparation aux examens sont nécessaires pour améliorer la situation.

C’est dans cette optique que le Gouvernement wallon a élaboré sa réforme de la formation à la conduite. Les premiers changements ont eu lieu en janvier et le reste des modifications sera d’application dès le 1er juillet 2018.

Le Ministre wallon de la Sécurité routière Carlo DI ANTONIO rappelle : « l’objectif n°1 de cette réforme est d’assurer une meilleure préparation des candidats conducteurs.

La conduite n’est pas une pratique qui s’improvise. Les accidents de la route sont quotidiens. Chaque jour, les services de secours et les hôpitaux sont mobilisés par leurs conséquences. C’est une dramatique réalité qui exige que nous donnions le maximum de compétences aux jeunes conducteurs et que ceux-ci s’investissent pleinement dans la formation à la conduite ».

Ce nouveau cadre de formation vise à augmenter le niveau des connaissances, notamment en ce qui concerne la perception des risques. Le souhait est d’offrir plus d’expérience aux candidats afin qu’ils puissent éviter le maximum de risques sur le terrain » conclut le Ministre.

La réforme de la formation à la conduite en Wallonie

La formation théorique

L’examen théorique a été remanié depuis le 1er janvier 2018. Le changement majeur réside dans la réinstauration du principe de la faute grave. Deux erreurs aux questions relatives aux infractions du 3ème degré (brûler un feu rouge, prendre un sens interdit, …) ou du 4ème degré (faire demi-tour sur l’autoroute, …) entraînent désormais l’échec automatique à l’examen théorique.

La formation pratique

Les changements au niveau de l’examen pratique seront d’application dès le 1er juillet 2018.

Test de perception des risques

Quelle que soit la filière choisie, le candidat devra obligatoirement effectuer un test de perception des risques. Ce test se déroule sur ordinateur dans un centre d’examen et consiste pour le candidat conducteur, à indiquer, dans des scènes de circulation courantes, toutes les situations de risques qu’il détecte. Le candidat conducteur le présente au moment de son choix entre, au plus tôt, l’examen théorique et, au plus tard, l’examen pratique.

La filière libre

La filière libre démarrera désormais par un encadrement appelé « rendez-vous pédagogique » d’une durée de 3 heures. Le (ou les) guide(s) et l’apprenti conducteur recevront une formation d’introduction par une auto-école ainsi qu’un document « boîte à outils » comportant des repères utiles et les conseils pour un bon apprentissage, notamment par la tenue d’un carnet de bord et une obligation de parcourir au moins 1.500 km avant de présenter l’examen.

Le candidat en filière libre se voit désormais ouvrir à la possibilité de conduire seul sans guide pour le perfectionnement, l’acquisition de plus d’expérience et la souplesse dans la formation. Pour y avoir accès, il faudra avoir au moins 18 ans et obtenir « un certificat d’aptitude

La filière auto-école classique

La filière auto-école classique reste identique à la situation actuelle.

La filière auto-école rapide

Une filière en auto-école est créée afin de répondre à des besoins urgents d’obtenir un permis de conduire, notamment pour l’obtention d’un emploi, tout en garantissant une formation complète et de qualité.

Collaboration entre les Régions

Pour assurer une cohérence globale et dans le cadre de la collaboration constante en matière de sécurité routière, les trois Régions du pays ont travaillé de façon concertée.

La campagne de l’AWSR

L’AWSR lance aujourd’hui une campagne afin d’informer tous les candidats conducteurs des changements en cours au niveau de la formation à la conduite. Le site web monpermisdeconduire.be a été spécialement créé pour l’occasion. Il reprend toutes les informations utiles sur la formation à la conduite (filières, adresses des centres d’examen…).

Les affiches présentes le long des autoroutes et des routes secondaires en Wallonie inciteront les candidats conducteurs à consulter le site monpermisdeconduire.be pendant tout le mois de février. Par ailleurs, ces affiches ont été envoyées aux administrations communales, aux zones de Police, aux stations-service, aux centres d’examens et enfin, aux auto-écoles afin d’informer au mieux les citoyens.

Réorganisation des heures d’ouverture des points d’accueil déconcentrés de la zone de police LERMES

A dater du 01 février 2018, les permanences d’accueil organisées au sein des antennes déconcentrées de LOBBES, MERBES et ESTINNES feront l’objet d’un réaménagement : elles se  tiendront uniquement les mercredis de 13 heures à 17 heures.

Cette décision s’inscrit dans le cadre des impératifs organisationnels liés à la sécurité du personnel des services de police et, consécutifs au niveau de la menace terroriste et/ou extrémisme défini par l’OCAM.

Soucieux de maintenir un service de qualité équivalent et irréprochable à l’ensemble de la population, la Direction et le personnel de la zone de police LERMES demeurent, toutefois, à votre entière disposition au sein du commissariat central d’ERQUELINNES  (237, Route de Mons), du lundi au vendredi, de 08 à 18 heures ainsi que le samedi, de 08 heures à 13 heures.

Il vous est également loisible de prendre rendez-vous avec votre inspecteur de quartier, par le biais d’un contact téléphonique au :

Antenne d’Estinnes : 064/311311

Antenne de Lobbes : 071/592500

Antenne de Merbes : 071/558868

Pascal Lepinois

Chef de zone ff

AVIS AUX CITOYENS EN VUE DES SOUMONCES ET DES CARNAVALS 2018

Chers citoyens,

Depuis plusieurs années déjà, nous travaillons à améliorer la sécurité et la convivialité aux soumonces en musique et aux carnavals des différents villages.

Nous avons décidé de mettre en place les modalités suivantes :

SOUMONCES EN MUSIQUE À HAULCHIN LE 27 JANVIER 2018

La circulation et le stationnement des véhicules seront interdits :

  • Place du Waressaix, Place des Déportés, rue des Combattants,
  • Place des Martyrs et Place du Bicentenaire du samedi 27 janvier à 15h au dimanche 28 janvier à 3h

SOUMONCES EN MUSIQUE À ESTINNES-AU-MONT LE 17 FEVRIER 2018

La circulation et le stationnement des véhicules seront interdits :

Chaussée Brunehault, entre le carrefour rues ND de Cambron – des Chauffours et le carrefour rues R. Desnos – Chemin de Maubeuge du samedi 17 février à 18h au dimanche 18 février à 2h

CARNAVAL D’HAULCHIN LES 25-26 ET 27 FEVRIER 2018

La circulation et le stationnement des véhicules seront interdits :

  • Place du Waressaix, Place des Déportés, rue des Combattants,
  • Place des Martyrs et Place du Bicentenaire :
    • du dimanche 25 février de 6h au lundi 26 février à 1h
    • du lundi 26 février de 16h au mardi 27 février à 4h
    • du mardi 27 février de 17h à minuit

Dans le carrefour formé par les rues E. Degrez, du Tombois et F. Castaigne le lundi 26 février de 19h à 23h

CARNAVAL DE VELLEREILLE-LES-BRAYEUX LES 25-26 ET 27 FEVRIER 2018

La circulation et le stationnement des véhicules seront interdits :

rue J. Letellier du dimanche 25 février à 6h au lundi 26 février à minuit

CARNAVAL D’ESTINNES-AU-MONT LES 4-5 ET 6 MARS 2018

La circulation et le stationnement des véhicules seront interdits :

  • Chaussée Brunehault, entre la rue A. Bougard et la rue Gris-Tienne et à la rue Grande entre le café « Le Rubis » et le carrefour de l’église du dimanche 4 mars à 5h au lundi 5 mars à 2h et le mardi 6 mars de 18h à minuit
  • Rue Rivière, entre le pont de la rivière et la salle « St Remy » le dimanche 4 mars de 8h à minuit
  • Chaussée Brunehault, entre la banque « FINTRO » et le carrefour Chemin de Maubeuge – rue R. Desnos le dimanche 4 mars de 15h00 à 17h
  • Chaussée Brunehault, entre le carrefour rues ND de Cambron – des Chauffours et la rue Gris-Tienne le lundi 5 mars de 18h30 au mardi 6 mars à 2h
  • Sur la Place communale le vendredi 2 mars de 12h à 16h, du dimanche 4 mars à 5h au mardi 6 mars à 2h et le mardi 6 mars de 18h à minuit
  • Rampe Froissart le vendredi 2 mars de 12h à 16h, du dimanche 4 mars à 5h au lundi 5 mars à 2h et le mardi 6 mars de 18h à minuit

La circulation des véhicules sera interdite :

Rue Grande, sur le tronçon compris entre la rue Potier et la rue ND de Cambron le dimanche 4 mars de 6h30 à 9h

La circulation et le stationnement des véhicules seront interdits – exceptés riverains et commerces :

rue Grande entre la rue ND de Cambron et la rue A. Bougard, à la Chaussée Brunehault entre la rue ND de Cambron et la rue A. Bougard, à la rue des Trieux entre la rue R. Desnos et la Chaussée Brunehault, à la Chaussée Brunehault entre le chemin de Maubeuge et la rue Gris-Tienne du dimanche 4 mars à 5h au lundi 5 mars à 2h, du lundi 5 mars à 18h30 au mardi 6 mars à 2h et le mardi 6 mars de 18h à minuit

un sens unique sera d’application dans les rues :

  • rue de Fauroeulx, en dehors de l’agglomération
  • rue Biscaille, entre la « cabine des pêcheurs » et le lieu-dit « la grosse motte »
  • rue ND de Cambron à partir du carrefour avec la Chaussée Brunehault
  • rue Rivière, tronçon compris entre la rue ND de Cambron et le chemin de Maubeuge
  • Chemin de Maubeuge tronçon compris entre la rue Rivière et la chaussée Brunehault

du samedi 17 février à 18h au dimanche 18 février à 3h et du dimanche 4 mars à 4h au lundi 5 mars à 3h

Le stationnement des véhicules sera interdit dans les 2 sens :

rue R. Desnos du samedi 17 février à 18h au dimanche 18 février à 2h et du dimanche 4 mars à 4h au lundi 5 mars à 3h

Par mesure de sécurité, l’accès à l’arrière du monument « aux Morts », chaussée Brunehault sera interdit durant les jours de carnaval

CARNAVAL D’ESTINNES-AU-VAL LES 25-26 ET 27 MARS 2018

Le stationnement des véhicules sera interdit :

  • rue Grande (Uniquement à l’emplacement du rondeau) le dimanche 25 mars de 9h à minuit
  • rue Rivière, uniquement côté rivière entre la rue de Trivières et le Pont « Fromont » le dimanche 25 mars de 7h à minuit
  • rue Grande (uniquement à l’emplacement du rondeau) et à l’ancienne voie du tram (parking Gary) le lundi 26 mars de 18h à minuit
  • rue Rivière, uniquement côté rivière entre la rue de Trivières et le Pont Fromont le lundi 26 mars de 16h à 24h

La circulation des véhicules sera interdite :

  • rue Grande (entre le « Pont Fromont » et le carrefour rues Enfer – de Trivières) le dimanche 25 mars de 7h à minuit
  • rue Mouligneaux le lundi 26 mars de 16h à 18h
  • rue rivière entre le pont « Fromont » et le pont « Moulin » le lundi 26 mars de 18h à 19h
  • rue Grande (entre le « pont Fromont » et le carrefour rues Enfer – de Trivières) le lundi 26 mars de 17h à 2h et le mardi 27 mars de 17h à 2h

CARNAVAL DE PEISSANT LES 25-26 ET 27 MARS 2018

Le stationnement des véhicules sera interdit :

Place du Monument, Place Mozin et Libotte, rue des Ecoles (sur le tronçon compris entre la rue Chapeau et la rue du Gautiau) limité uniquement aux riverains à l’Avenue de la Place du jeudi 22 mars à 8h au mercredi 28 mars à 20h

La circulation des véhicules sera interdite :

Place du Monument, Place Mozin et Libotte, rue des Ecoles (sur le tronçon compris entre la rue Chapeau et la rue du Gautiau) limité uniquement aux riverains à l’Avenue de la Place; La circulation sera rétablie dans les deux sens à la rue Emile Heulers et à la rue Brogniez du jeudi 22 mars à 8h au mercredi 28 mars à 20h ;

La circulation des véhicules sera interdite :

rue des Ecoles (sur le tronçon compris entre la rue E. Heulers et la rue du Gautiau) le dimanche 25 mars de 20h à minuit

CARNAVAL DE FAUROEULX LES 1-2 ET 3 AVRIL 2018

La circulation et le stationnement des véhicules seront interdits :

Place du Centenaire du dimanche 1eravril à 6h au lundi 2 avril à 2h

CARNAVAL DE ROUVEROY ET CROIX-LEZ-ROUVEROY LES 8-9 ET 10 AVRIL 2018

La circulation et le stationnement des véhicules seront interdits :

  • rue G. Petit (sur le tronçon compris entre la rue Roi Albert et la rue des Alliés) le dimanche 8 avril de 6h à minuit
  • rue des Alliés (sur le tronçon compris entre la rue Reine Astrid et la rue G. Petit) et
  • rue G. Petit (sur le tronçon compris entre la rue des Alliés et la rue St-Joseph) le dimanche 8 avril de 20h à minuit
  • Place de la Court le lundi 9 avril de 20h à minuit

Nous demandons aux conducteurs de ne pas stationner devant les barrières nadar car c’est extrêmement dangereux. Il est en effet essentiel que les services d’urgence puissent avoir
accès au village. Tout contrevenant sera donc lourdement sanctionné.

D’avance, nous vous remercions pour votre aimable coopération.

  • Pour de plus amples renseignements, vous pouvez contacter :
    le service des Fêtes : Madame Marie-Christine LECOCQ au 064 311 313
    ou
  • le service Travaux – Madame Nathalie JOLY au 064 858 043

La réforme de la formation à la conduite (permis B)

Au 1er janvier 2018, les conditions de réussite de l’examen théorique Permis B sont adaptées : la notion de faute grave refait son apparition.

Les conditions d’accès et de réussite à l’examen pratique Permis B vont également être modifiées à partir du 1er juillet 2018. A partir de cette date, une nouvelle filière fait également son apparition et le(s) guide(s) d’un candidat devra(ont) suivre une courte formation préalable au stage de conduite.

Pour de plus amples informations :

Vous trouverez toutes les informations utiles sur :

Fermeture des bureaux – Permanence Etat civil pour les décès uniquement

Nous vous informons que l’administration communale sera fermée les 25 et 26 décembre 2017 ainsi que les 01 et 02 janvier 2018.

Permanence Etat civil uniquement pour les décès les 26 décembre 2017 et 02 janvier 2018 – appeler le 0475 764 682.

Nous vous souhaitons, dès lors, de bonnes fêtes de fin d’année.

Centre de préférences de confidentialité

Fermer votre compte ?

Votre compte sera fermé et toutes les données seront définitivement supprimées et ne pourront pas être récupérées. Confirmez-vous ?

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer