Offre d’emploi : Mobiel 21

Mobiel 21, organisme flamand pour la mobilité durable, souhaite engager un collaborateur pour gérer ses campagnes de communication.

L’annonce est néerlandophone, mais une personne francophone serait pour eux un vrai atout.

Le lieu de travail est Leuven.

Pour en savoir plus :

http://www.mobiel21.be/nl/content/wij-zoeken-een-nieuwe-campagnemedewerker

 

43.066 SACS POUBELLES POUR 250 TONNES DE DÉCHETS SAUVAGES RAMASSÉS DANS LE CADRE DU GRAND NETTOYAGE DE PRINTEMPS 2017

Canettes, emballages divers et sacs plastiques de nouveau parmi les déchets les plus souvent rencontrés

Le bilan du Grand Nettoyage de Printemps 2017 est à nouveau interpellant ! Au total, on estime que 17.980 sacs PMC et 25.086 sacs poubelles tout-venant ont été remplis de déchets sauvages ramassés par les 73.469 Wallons qui se sont mobilisés les 24, 25 et 26 mars derniers.

Ces 43.066 sacs poubelles représentent un total de 247 tonnes de déchets sauvages.

QUELS DÉCHETS DANS LA NATURE ?

Si l’objectif du Grand Nettoyage de Printemps est avant tout de mobiliser et de sensibiliser les citoyens à la propreté publique, les données recueillies nous donnent une photographie de l’état de propreté de notre territoire et du type de déchets que l’on retrouve dans la nature.

Dans 74% des cas, les sacs PMC collectés contenaient une majorité de canettes métalliques. Ce chiffre me conforte dans l’idée d’instaurer une consigne sur les canettes. Un projet-pilote sera d’ailleurs mené dans 10 villes en Wallonie dès 2018.

Parmi les déchets les plus fréquemment observés, on retrouve également les mégots de cigarettes, les ordures ménagères, les papiers/cartons et le verre.

LES RUES, LES FORETS ET LES BORDS DES ROUTES NE SONT PAS DES RECYPARCS !

Ceci est loin d’être un mythe ! Les bénévoles ont retrouvé en masse des dépôts clandestins constitués de déchets qui doivent théoriquement être déposés dans un recyparc.

La moitié des équipes ont rencontré sur leur route des encombrants et ou des déchets dangereux.

Les déchets de construction, pneus usagés, sac d’ordures ménagères et bâches en plastiques figurent en haut de ce triste classement.

Une situation d’autant plus incompréhensible que les parcs à conteneurs sont ouverts gratuitement à tous les Wallons.

Je remercie et félicite tous les bénévoles qui au total ont parcouru 6.494 kilomètres, soit le double de la distance totale d’un Tour de France ! Cet effort collectif sonne le changement de mentalité et de comportement en matière de propreté publique en Wallonie. J’appelle l’ensemble des Wallons à respecter le travail qui a été mené par leurs concitoyens.

BE WAPP – Grand Nettoyage de Printemps 2017 La commune d’Estinnes remercie ses citoyens volontaires !

Nous remercions sincèrement les équipes de citoyens ayant pris part au nettoyage de Printemps 2017 :

  • Le Lions Club Estinnes-Quévy (15 personnes)
    Ce groupe s’est occupé de nettoyer la place communale et les rues avoisinantes d’Estinnes-au-Mont et a ramassé 6 sacs PMC et 12 sacs de tout-venant.
  • Haulchin Village Vivant (17 personnes)
    Les rues du village d’Haulchin ont été débarrassées de leurs déchets grâce à eux : 6 sacs de PMC et 5 sacs transparents ont été nécessaires !
  • École communale d’Haulchin (60 participants)
    Les élèves, leurs parents et les membres de l’école ont unis leurs efforts pour nettoyer leur école et ses alentours. 2 sacs de PMC et 2 sacs transparents ont été nécessaires.
  • École communale d’Estinnes (50 personnes)
    L’école communale d’Estinnes s’est également mobilisée et a dû utiliser 2 sacs PMC et 3 sacs de tout-venant.
  • Le Conseil Communal des Enfants d’Estinnes (CCE) (35 participants)
    Les jeunes conseillers se sont retroussés les manches et ont entrepris de nettoyer les abords de la rivière l’Estinnes entre Estinnes-au-Mont et Estinnes-au-Val. Les déchets ont été regroupés dans 6 sacs PMC et 7 sacs transparents.
  • La Houblonnière (5 personnes)
    Ce groupe a pris en charge le ramassage des déchets dans les rues de Vellereille-les-Brayeux. Ils ont ramassé 4 sacs de PMC et 2 sacs transparents.
  • Madame Maes (2 personnes)
    Madame Maes et sa fille se sont chargées de nettoyer la rue des Baraques (Vellereilles-les-Brayeux). Elles ont ramassé 7 sacs de PMC et 7 sacs de tout-venant.
  • Les Bié d’Allés – M. Gautier Quenon (15 participants)
    Le village de Rouveroy a également subi ce nettoyage de printemps et se voit débarrassé de 4 sacs de PMC et de 4 sacs transparents.
  • Alain Discart (22 personnes)
    Ce groupe s’est occupé d’enlever les déchets présents dans les rues de Croix-lez-Rouveroy. 15 sacs de PMC et 15 sacs de tout-venant ont été nécessaires.
  • Quartier de vie de Peissant (16 personnes)
    Le village de Peissant n’a pas été oublié et les déchets ont dû être répartis dans 10 sacs de PMC et 12 sacs transparents.
  • École communale de Fauroeulx (46 participants)
    Les élèves de l’enseignement maternel ont participé en nettoyant les pelouses de la mare ainsi que les rues y menant. Les élèves de l’école primaire se sont quant à eux occupés du RAVeL et des rues Charles Gantois, Lisseroeulx et Goduts. Ils ont ramassés ensemble 9 sacs de PMC et 6 sacs de tout-venant.

L’ensemble des groupes a permis d’éliminer quantité de déchets et, au total, 63 sacs de PMC et 75 sacs de tout-venant ont été ramassés !

Toutes les équipes ont également rencontrés divers dépôts sauvages dont les plus importants seront ramassés par des agents communaux.

Cette action de sensibilisation et de participation citoyenne a été initiée en 2015 par le Ministre wallon de l’Environnement et est une des actions mises au point en faveur de la propreté publique, dans le cadre du Plan d’actions de la Wallonie, nommé Be WaPP (« Pour une Wallonie Plus Propre »).

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Test sirènes Seveso 2017

La direction générale du centre de crise est chargée d’installer un réseau de sirènes électroniques sur l’ensemble du territoire belge afin d’être en mesure d’alerter la population en cas
d’accident éventuel aux abords des sites Seveso Haut et centrales nucléaires.

A cette fin est implanté un réseau de sirènes dans les zones environnantes des sites répondant à ces types d’exploitations.

Ces sirènes sont soumises à un test sonore qui a lieu le premier jeudi du premier mois de chaque trimestre. Ce test aura donc lieu ce jeudi 6 avril 2017 entre 11h45 et 13h15.

Au moment de l’essai, la sirène diffusera un signal d’alerte NBC (nucléaire, biologique, chimique). Il s’agit d’un son modulé strident qui est répété après une brève interruption.

Un message parlé ‘Signal d’essai’ sera ensuite diffusé par les haut-parleurs de la sirène.

Afin d’éviter toute panique, il est indispensable que les autorités informent la population.

A l’occasion de ces essais, vous pouvez faire part de vos observations via l’adresse e-mail suivante : alerte@ibz.fgov.be

Le numéro gratuit 0800-94.133 est disponible la semaine du test, du lundi au vendredi , de 9 à 16 heures, pour toutes informations complémentaires sur les essais.
Toutes les informations utiles sur le réseau d’alerte des sirènes sont reprises sur le site Internet http://centredecrise.be/fr/content/alerte-la-population

« Ralentis sinon… » : Nouvelle campagne de sensibilisation de l’AWSR

La vitesse excessive ou inadaptée est responsable de près d’un accident mortel sur 3 ! Maxime Prévot, Ministre wallon des Travaux publics et de la Sécurité routière et l’Agence wallonne pour la Sécurité routière (AWSR) ont décidé de sensibiliser les usagers de la route aux risques de la vitesse via une double campagne originale !

  • La vitesse : principale cause des accidents de la route
    La distance parcourue pendant le temps de réaction, les distances d’arrêt et la gravité des accidents augmentent considérablement en proportion de la vitesse. Il n’est donc pas étonnant qu’elle joue un rôle dans 30 % des accidents mortels, soit près d’un accident sur 3. Même quand la vitesse n’est pas la cause première d’un accident, elle représente un important facteur aggravant, en augmentant la violence des impacts et la gravité des lésions chez les victimes.
  • Tout le monde ne roule pas vite
    Contrairement aux idées reçues, rouler vite n’est pas une généralité ni une fatalité sur nos routes. Selon une récente enquête de l’AWSR, les conducteurs wallons disent en effet respecter les limitations de vitesse le plus souvent (78% du temps). C’est sur les routes limitées à 50km/h (en agglomération) et sur les routes régionales que les conducteurs disent le mieux respecter les limitations de vitesse. Sur les autoroutes et, surtout dans les zones 30, le respect avoué est un peu moins bon.

  • Trop tolérants à l’égard de la vitesse
    Même si tout le monde ne roule pas vite, la vitesse reste un comportement à risque trop largement toléré par les Wallons. Son rôle dans les accidents est souvent minimisé par les conducteurs qui se retranchent derrière des excuses, comme le fait que les nouveaux véhicules plus sûrs permettent de rouler plus vite. En réalité, on peut avoir le meilleur véhicule qui soit, les lois de la physique restent les mêmes : plus on roule vite, plus la force d’impact en cas d’accident sera importante et plus les conséquences seront graves pour les victimes. Les nouvelles technologies de sécurité passive ne peuvent réduire la violence des chocs que de manière marginale.
    Une majorité de Wallons tolèrent les excès de vitesse de 10km/h sur les routes régionales et même de 15km/h sur autoroute. Ils sont également près de 20% à avoir été verbalisés pour excès de vitesse en 2015. Cela montre la nécessité de continuer à aborder cette problématique via des campagnes de sensibilisation et de poursuivre les contrôles en la matière.
  • « Personne ne trouve que je roule trop vite »
    Plusieurs études montrent que le comportement des conducteurs est en partie influencé par la norme sociale, c’est-à-dire les opinions et attitudes de la société et plus particulièrement de leur entourage. Ainsi, un conducteur qui roule généralement vite et qui pense que sa famille ou ses amis cautionnent son comportement n’aura pas tendance à le remettre en question et encore moins à le modifier.
    L’AWSR a interrogé les conducteurs wallons à ce sujet et il apparaît que seule la moitié d’entre eux (54%) pensent en effet que leur entourage social (connaissances, amis, …) estime qu’il faut respecter les limitations de vitesse. Par ailleurs, moins de la moitié (47%) des conducteurs qui avouent rouler plus vite que la moyenne disent ressentir une désapprobation de leur comportement de la part de leurs proches. Et c’est sans évoquer ceux qui roulent vite mais ne s’en rendent même pas compte…
    Modifier cette mauvaise perception de la norme sociale chez les conducteurs a un effet sur leur comportement en matière de vitesse. C’est ce que l’AWSR tente de faire avec sa
    nouvelle campagne originale.
  • Une nouvelle campagne à la fois choc et humoristique
    La nouvelle campagne lancée aujourd’hui par l’AWSR veut faire passer le message que rouler vite n’est pas forcément ‘bien vu’ et que notre entourage n’apprécie pas nécessairement nos
    excès de vitesse, même si beaucoup de conducteurs pensent le contraire.
    De nombreuses campagnes ont déjà été menées sur le sujet et l’on constate encore malgré tout une trop grande banalisation de la vitesse excessive. L’AWSR invite donc les Wallons à faire
    savoir les types de messages de sensibilisation qui les touchent le plus : l’approche choc, qui montre les conséquences réelles d’une vitesse excessive, ou l’approche plus positive, qui utilise
    l’humour ?
    Tous les éléments de la campagne ont été réalisés sur la base de ce principe de double approche. Elle comportera un spot vidéo, diffusé en avril, qui se terminera sans dévoiler la fin.
    Cette dernière sera visible sur les réseaux sociaux et la plateforme www.ralentissezsinon.be où les Wallons seront invités à choisir l’approche qu’ils estiment la plus efficace pour être sensibilisés à la vitesse excessive : choc ou positive. Les résultats seront enregistrés et communiqués à l’occasion des Etats Généraux wallons de la Sécurité routière le 9 juin prochain. L’affiche de la campagne est déclinée en deux versions le long des autoroutes et routes secondaires en Wallonie pendant tout le mois d’avril. Enfin, la campagne sera également diffusée dans les zones de police wallonnes, dans les administrations communales et dans plusieurs stations essence via des affichettes et dépliants.
    ****
L’AWSR est l’A.S.B.L qui oeuvre pour la sécurité routière en Wallonie. Elle remplit 5 missions : l’organisation de campagnes de sensibilisation ; l’information et l’orientation des victimes ; Le soutien de la politique de contrôle des services de police ainsi que de la politique de poursuites et de sanction des parquets et tribunaux ; la production et l’analyse de statistiques ; la présidence du Conseil supérieur Wallon de la Sécurité routière. L’AWSR est présidée par le Ministre wallon en charge de la Sécurité routière.

Contact Presse : Belinda DEMATTIA – Porte-parole AWSR – 0498/048.361
Suivez nous sur Twitter @AWSR_be
www.tousconcernes.be

Collectes en porte-à-porte reportées en raison du lundi de Pâques

Le lundi 17 avril 2017 étant un jour férié (Pâques), les collectes en porte-à-porte n’auront dès lors pas lieu. Comme le prévoit le système de rattrapage des jours fériés, l’ensemble des collectes de la semaine seront décalées d’un jour, à l’exception des collectes vespérales de La Louvière hypercentre et Mons intramuros.

Dès lors, les collectes en porte-à-porte de la semaine du lundi 17 avril seront organisées de la manière suivante :

  • les collectes habituellement prévues le lundi auront lieu le mardi 18 avril :
    • ordures ménagères : Mons zone 2 (Havré, Hyon, Mesvin, Mons, Saint-Symphorien, Spiennes, Villers-Saint-Ghislain et Ville-sur-Haine) et Mons zone 5 (Ciply, Harmignies, Harveng, Mons et Nouvelles) ;
    • ordures ménagères + PMC/papiers-cartons : Erquelinnes, Manage et Mons zone 3 (Maisières, Mons, Nimy, Obourg et Saint-Denis) ;
    • collectes sélectives : Ecaussinnes (conteneur gris des déchets résiduels et sac vert des déchets organiques) et Merbes-le-Château (sac vert de déchets organiques et sac brun de déchets résiduels) ;
  • les collectes habituellement prévues le mardi auront lieu le mercredi 19 avril :
    • ordures ménagères : La Louvière zone 1 et Saint-Ghislain ;
    • PMC/papiers-cartons : La Louvière zone 2, Lens et Mons zone 4 (Ghlin et Mons) ;
    • ordures ménagères + PMC/papiers-cartons : Jurbise ;
  • les collectes habituellement prévues le mercredi auront lieu le jeudi 20 avril :
    • ordures ménagères : La Louvière zone 5, Mons zone 4 (Ghlin et Mons), Morlanwelz et Quaregnon ;
    • ordures ménagères + PMC/papiers-cartons : Estinnes, Le Roeulx et Mons zone 1 (Cuesmes, Flénu, Jemappes et Mons) ;
  • les collectes habituellement prévues le jeudi auront lieu le vendredi 21 avril :
    • ordures ménagères : Colfontaine, Quévy et Soignies ;
    • PMC/papiers-cartons : La Louvière zone 4 ;
    • P+MC/papiers-cartons : Frameries ;
  • les collectes habituellement prévues le vendredi auront lieu le samedi 22 avril :
    • ordures ménagères : Binche zone 2 (Binche, Péronnes et Waudrez) et Honnelles ;
    • PMC/papiers-cartons : Hensies ;
    • ordures ménagères + PMC/papiers-cartons : Binche zone 1 (Bray, Buvrinnes, Epinois, Leval et Ressaix) et Boussu.

ATTENTION :
Pour Mons intramuros 1, les collectes vespérales du lundi 17 avril seront reportées au mardi 18 avril en soirée.

Les collectes vespérales prévues les mardi 18 et vendredi 21 avril pour Mons Intramuros 2 ainsi que les collectes vespérales prévues le jeudi 20 avril pour Mons Intramuros 1 auront bien lieu, comme le prévoit le calendrier de collecte.

Les collectes vespérales de La Louvière hypercentre prévues le jeudi 20 avril auront bien lieu le jeudi en soirée, comme le prévoit le calendrier de collecte.

Pour rappel, les collectes en porte-à-porte des déchets commencent très tôt le matin, à partir de 5h30. Il est conseillé de sortir les sacs la veille à partir de 18h00.

Pour tout renseignement complémentaire, les citoyens peuvent contacter Hygea au 065/87.90.90 ou via email : hygea@hygea.be.

Week-end Vide Dressing printemps-été

Les 22 et 23 avril 2017, de 10h à 18h

Week-end Vide Dressing organisé au salon communal d’Haulchin

Vêtements, chaussures et accessoires

Informations et réservations : de 9h à 21h au 0475/200703 (Martine)

Entrée gratuite pour les visiteurs

 

Enregistrer

Hygea – Modification des jours pour la distribution de la carte d’accès aux Ecoparcs sur le site de de Manage

Suite à la mise en place en 2015 du nouveau système de carte d’accès mettant notamment en application le principe de quota pour 3 matières au sein des Ecoparcs d’Hygea, ce sont près de 200.000 cartes d’accès qui ont été distribuées auprès des citoyens du Cœur du Hainaut.

Les bureaux administratifs du site de Manage sont accessibles pour les nouveaux habitants ou toute demande de carte d’accès tout au long de l’année.

Compte tenu du nombre important de ménages déjà équipés d’une carte, de la baisse des demandes et dans un souci d’efficacité, il a été procédé à la mise en place de nouveaux horaires.

Dans ce cadre, nous vous prions de prendre bonne note des horaires qui ont été validés par le Conseil d’Administration du 23 février 2017 et qui seront d’application dès ce 3 avril 2017.

Pour les habitants des Communes de Binche, Ecaussinnes, Erquelinnes, Estinnes, Le Roeulx, Manage, Merbes-le-Château, Morlanwelz, Seneffe et Soignies, les cartes d’accès sont disponibles dans les bureaux administratifs d’Hygea à Manage (accessibles via le zoning – rue des Saucelles) uniquement les mardis et mercredis de 8h00 à 12h00 et de 12h30 à 16h00.

Pour tout renseignement complémentaire, contactez le département Ecoparcs et Prévention au 065/41.27.21 ou via email : corinne.barbiot@hygea.be.

BE WAPP – Grand nettoyage de printemps 2017 : Estinnes se mobilise – Bloquez vos agendas !

Du 24 au 26 mars 2017 – Diverses activités prévues !

La commune d’Estinnes participera à la 3ème édition du Grand nettoyage de printemps qui se déroulera        du 24 au 26 mars 2017 partout en Wallonie.

Mobiliser les citoyens pour donner un coup d’éclat à leur rue, leur quartier, leur village, un parc ou un chemin de promenades en ramassant les déchets abandonnés : voilà l’objectif du Grand Nettoyage de Printemps !

Familles, amis, clubs sportifs, associations locales, mouvements de jeunesse, écoles, entreprises,… L’an dernier, plus de 40.000 citoyens ont formé une équipe et participé au Grand Nettoyage de Printemps dans leur commune.

Cette année sur Estinnes, une dizaine d’équipes se sont formées dont une équipe réunissant les membres du Conseil communal des enfants d’Estinnes qui prendra part à l’opération le dimanche 26 mars entre 14h et 17h (lieu de départ du ramassage : angle de la rue Notre-Dame de Cambron et la rue Rivière). La propreté étant un des axes de leur programme. En effet, les jeunes conseillers sont sensibles à la préservation de leur belle entité et spécialement la rivière qui la traverse.

La portion nettoyée ira d’Estinnes-au-Mont (Chapelle Notre-Dame de Cambron) à Estinnes-au-Val en longeant la rivière par la rue Rivière et la rue Grande pour revenir ensuite par la rue Mouligneaux et le Chemin de Maubeuge. Les jeunes conseillers seront accompagnés par leurs familles et l’animatrice du CCE, soit au total une petite vingtaine de personnes.

Parmi les autres équipes, nous avons :

  • Le Lions Club Estinnes-Quévy (15 personnes)

Dimanche – Départ à 9h – Lieu RV : place communale d’Estinnes-au-Mont

Nettoyage de la place communale et rues environnantes

  • Haulchin, village vivant (17 personnes)

Dimanche de 9h à 12h – Lieu RV : place du Bicentenaire devant le snack l’Elégance

Nettoyage de toutes les rues d’Haulchin

  • Ecole communale d’Haulchin (60 personnes)

Vendredi

Nettoyage de la cour de l’école et ses alentours

  • Ecole communale d’Estinnes (50 personnes)

Vendredi

Nettoyage des abords de l’école

  • La Houblonnière (5 personnes)

Vendredi

Nettoyage à Vellereille-les-Brayeux

  • Les Bié d’Allés (15 personnes)

Samedi de 9h à 12h – Lieu de RV : début de la rue Sainte-Barbe

Nettoyage des rues de Rouveroy

  • Discart (22 personnes)

Samedi – départ à 11h – Lieu de RV : ancienne maison communale de Croix

Nettoyage du village de Croix-les-Rouveroy

  • Quartier de Vie Peissant (16 personnes)

Samedi de 9h à 13h – Lieu de RV : place de Peissant

Nettoyage de toutes les rues et axes de pénétration du village de Peissant

  • Ecole communale de Fauroeulx (46 personnes)

Vendredi de 10h à 12h pour les élèves du primaire – nettoyage des rues Charles Gantois, Lisseroeulx, Goduts et le RAVeL

Vendredi de 13h30 à 15h pour les élèves du maternelle -© nettoyage des pelouses de la mare ainsi que de la place et des rues pour s’y rendre

 

 

Cette action de sensibilisation à la propreté publique a été lancée en 2015 à l’initiative du Ministre wallon de l’Environnement  et s’inscrit dans le cadre du Plan d’actions de la Wallonie en faveur de la propreté publique et baptisé Be WaPP, pour une Wallonie Plus Propre.

 

Pour plus d’informations, appelez le 1718 ou consultez le site : http://bewapp.wallonie.be

Infos :

Florence LEFEBVRE – florence.lefebvre@estinnes.be – 064 311 333

 

Grande chasse aux oeufs

Dans les jardins de l’asbl le Rouveroy
40 rue Roi Albert 7120
Rouveroy

Grande Chasse aux oeufs
Organisée par le Plan de Cohésion Sociale de l’Administration communale en
collaboration avec Radio Nostalgie, le CPAS, les comités de Rouveroy
et L’ASBL LE ROUVEROY – Largage des oeufs par hélicoptère
Lapin – Animation – Château gonflable – Bar – Petite restauration – Grande Chasse
Renseignements
064 311 324