Enquête publique du 19/12/2018 au 18/06/2019 – Protégeons nos rivières, nos fleuves et nos eaux souterraines – DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS !

Enquête publique sur le calendrier, le programme de travail et la synthèse provisoires des « questions importantes » en matière de gestion de l’eau (Directive-cadre sur l’eau)

Dans le cadre de la directive européenne sur l’eau, une enquête
publique est organisée du 19/12/2018 au 18/06/2019 inclus.
Vous êtes invité à donner votre avis sur le programme, le calendrier
et les questions importantes proposées pour protéger nos rivières,
nos fleuves et nos eaux souterraines.

Les documents sont consultables dans votre commune, aux sièges des contrats de rivière* et sur le site internet : eau.wallonie.be

Vos observations écrites peuvent être envoyées à la DGARNE, soit :

  • via le site Web eau.wallonie.be
  • par courriel à eau@spw.wallonie.be
  • par courrier postal au Secrétariat de la Direction des Eaux de Surface de la DGARNE, Avenue Prince de Liège, 15 – 5100 JAMBES

Le dossier peut être consulté à partir de la date d’ouverture jusqu’à la date de clôture de l’enquête :

  • A l’Administration communale, chaque jour ouvrable pendant les heures de service :
  • du lundi au jeudi de 9h00 – 12h00 
  • du mardi au jeudi de 13h00 – 16h00.

Lorsque la consultation a lieu un jour ouvrable après 16h00, la personne souhaitant consulter le dossier doit prendre rendez-vous au plus tard 24h00 à l’avance auprès de Mme Jeannine PAWLAK, Conseillère en environnement, au 064 /311.333, Service Cadre de Vie (Environnement / Mobilité / Sécurité) de l’Administration Communale d’Estinnes, chaussée Brunehault, 232 à 7120 Estinnes-au-Mont.

*Site Web des contrats de rivière : http://environnement.wallonie.be/contrat_riviere


PROTEGEZ LES ANIMAUX situés en prairie en cas de basses températures et de feux d’artifice

En cette saison propice aux chutes de température, certains animaux de prairie doivent affronter des conditions climatiques pouvant porter atteinte à leur bien-être – Entrée en vigueur du nouveau Code wallon du bien-être animal le 1 janvier 2019.

L’entrée en vigueur du nouveau Code wallon du bien-être animal prévue ce 1er janvier 2019, et principalement sur l’article D.10 précise que :

Tout animal détenu en extérieur dispose d’un abri naturel ou artificiel pouvant le préserver des effets néfastes du vent, du soleil et de la pluie.
A défaut d’un abri et en cas de conditions météorologiques pouvant porter atteinte à son bien-être, l’animal est déplacé dans un lieu d’hébergement adéquat.

Par ailleurs, les périodes de festivités arrivant à grands pas, le Ministre souhaite que soit défini un cadre règlementaire relatif à l’utilisation de feux d’artifice ou de pétards qui permettrait d’établir des plages horaires (en plus des consignes de sécurité imposées) permettant de mettre à l’abri du stress les animaux de prairies et les animaux domestiques.

Tous les détails sur notre site communal à cette adresse : http://estinnes.be/protegez-les-animaux-situes-en-prairie-en-cas-de-basses-temperatures-et-de-feux-dartifice/

La Wallonie se dote d’un site BEA flambant neuf

Un nouveau site de La Wallonie est à votre disposition à cette adresse : bienetreanimal.wallonie.be.

Celui-ci se veut plus convivial, simple d’utilisation et ergonomique. La navigation est aérée et permet de découvrir notamment les dernières actualités concernant le bien-être animal ou encore de déposer une plainte via un formulaire.

Toute la législation ainsi que les documents et formulaires y figurent, afin de simplifier les démarches de tout un chacun.

Le menu permet de naviguer entre les différents types d’animaux sous forme de rubriques (animaux de compagnie, de ferme, exotiques et autres animaux).

Dans un souci constant de simplification administrative, ce site a intégré l’outil ABC des démarches afin de fournir en quelques clics les informations résumées et mises à jour en permanence sur les démarches et procédures à effectuer en matière de bien-être animal.

De la stérilisation de votre chat à son identification en passant par la vente, le bien-être animal suscite de nombreuses questions.


Produits durables, un site internet pour consommer durablement et contre l’obsolescence programmée !

Quelle machine à laver puis-je acheter pour qu’elle perdure ? Quel matériel informatique m’évitera de me confronter au non réparable pour terminer sa course à la poubelle au moindre problème ? Quels sont les biens qui résistent le plus à l’obsolescence programmée  et où les trouver ?

Pour nous aider à faire des choix en matière de produits durables, l’association HOP (Halte à l’Obsolescence Programmée) en partenariat avec CommentReparer.com, a lancé le site Produits Durables qui nous propose les produits les plus fiables.

De l’électroménager jusqu’au textile, Produits Durables met en avant les articles les plus viables évalués par des experts tels que 60 millions de consommateurs, Que Choisir, ou encore le site consumériste britannique Which.

Produits Durables fait également appel aux consommateurs pour donner leurs avis sur la fiabilité, la réparabilité, le service après-vente et la durée de vie. Vous pouvez donc y laisser vos commentaires et partager vos astuces pour prolonger la durée de vie des objets du quotidien.

Le nouveau magazine de prévention, Réflex

Afin de renforcer les actions de prévention en faveur de la réduction des déchets, Hygea, votre Intercommunale de gestion environnementale, vient de publier, en collaboration avec Fost Plus, son nouveau magazine de prévention, Réflex.

Le magazine a pour objectif de sensibiliser les citoyens aux trucs et astuces permettant de faire maigrir leur poubelle et d’assurer une gestion plus responsable de leurs déchets. Réflex regorge également d’informations pratiques en matière de tri, de collecte, de recyclage des déchets ou bien encore concernant l’accès, l’utilisation, etc. des recyparcs.

Ce magazine sera distribué auprès de l’ensemble des ménages de la zone Hygea via la Poste ; l’édition de décembre sera encartée dans les calendriers de collecte 2019.

Téléchargez Réflex au format pdf

Testez un vélo électrique !

La Wallonie soutient toujours 79 vélocistes de toute la Wallonie afin de proposer un test GRATUIT de vélo à assistance électrique.

Chaque citoyen peut participer une fois à ce test d’une durée de 15 jours.

L’ouverture des prochaines inscriptions aura lieu le 3 décembre dès 09h00 sur Je teste l’électrique.

N’hésitez donc pas à relayer l’information afin qu’un maximum de citoyens puissent profiter de cette belle opportunité.

Hygea – Lancement d’un nouveau magazine 100 % web antigaspi et antidéchet

A l’heure où les enjeux environnementaux font la une de beaucoup de médias et où la démarche « zéro déchet » connaît un succès grandissant, Hygea et l’ensemble des intercommunales wallonnes de gestion des déchets réunies au sein de la COPIDEC viennent de lancer le MAGDé. Magazine 100 % web, il fourmille de bons conseils et d’astuces pour permettre aux citoyens de limiter leur production de déchets et ainsi faire maigrir leurs poubelles.

Ce magazine web vise à rassembler les initiatives, trucs et astuces du quotidien issus notamment du travail de prévention des déchets réalisés sur le terrain par les Intercommunales de gestion des déchets depuis de longues années.4 rubriques pour zéro déchet :

·        Je réduis mes déchets, parce que c’est à la portée de tous.

·        Je réutilise, parce que jeter, c’est dépassé !

·        Je trie, parce que plus on trie bien, plus on recycle.

·        Ils valorisent, parce qu’ils sont acteurs du recyclage et de la valorisation.

Le MAGDé regorge donc concrètement de conseils, d’astuces et d’actus diffusés tout au long de l’année. Chaque trimestre, un dossier thématique sera proposé pour approfondir un sujet.

Ci-dessous, nous vous proposons de découvrir la première newsletter du Madgé.

Les internautes ont la possibilité de s’abonner à une newsletter trimestrielle pour des rendez-vous pleins d’infos et d’actus « déchets » via www.magde.be

Hygea – Collectes en porte-à-porte reportées et recyparcs fermés en raison de la Sainte-Barbe

Le mardi 4 décembre 2018, en raison de la fête patronale de la Sainte-Barbe, les recyparcs d’Hygea (Baudour, Binche, Boussu, Colfontaine, Cuesmes, Dour, Ecaussinnes, Erquelinnes, Estinnes, Frameries, Honnelles, Jemappes, Jurbise, Le Roeulx, Manage, Morlanwelz, Obourg, Quévy, Quiévrain, Seneffe, Soignies et Wasmuël) seront fermés et les collectes en porte-à-porte n’auront dès lors pas lieu. Les recyparcs ouvriront leurs portes aux horaires habituels dès le mercredi 5 décembre à 9h00.

Comme le prévoit le système de rattrapage des jours fériés, l’ensemble des collectes de la semaine seront décalées d’un jour, à l’exception des collectes vespérales de La Louvière hypercentre et de Mons intramuros.

Dès lors, les collectes en porte-à-porte seront organisées de la manière suivante à partir du mardi 4 décembre :

–        les collectes habituellement prévues le mardi auront lieu le mercredi 5 décembre :
o        ordures ménagères : Jurbise et La Louvière zone 1 ;
o        PMC/papiers-cartons : La Louvière zone 7 et Mons zone 5 (Ciply, Harmignies, Harveng, Mons et Nouvelles) ;
o        ordures ménagères + PMC/papiers-cartons : Saint-Ghislain ;

–        les collectes habituellement prévues le mercredi auront lieu le jeudi 6 décembre :
o        ordures ménagères : La Louvière zone 5, Le Roeulx, Mons zone 1 (Cuesmes, Flénu, Jemappes et Mons) et Mons zone 4 (Ghlin et Mons) ;
o        ordures ménagères + PMC/papiers-cartons : Morlanwelz et Quaregnon ;
o        collectes sélectives : Estinnes (sac vert des déchets organiques et sac brun des déchets résiduels) ;

–        les collectes habituellement prévues le jeudi auront lieu le vendredi 7 décembre :
o        ordures ménagères : Frameries ;
o        ordures ménagères + PMC/papiers-cartons : Colfontaine, Quévy et Soignies ;

–        les collectes habituellement prévues le vendredi auront lieu le samedi 8 décembre :
o        ordures ménagères : Binche zone 1 (Bray, Buvrinnes, Epinois, Leval et Ressaix) et Boussu ;
o        PMC/papiers-cartons : Dour et Quiévrain ;
o        ordures ménagères + PMC/papiers-cartons : Binche zone 2 (Binche, Péronnes et Waudrez) et Honnelles.

ATTENTION :
Les collectes en porte-à-porte du lundi 3 décembre débuteront exceptionnellement à 4h30.

Pour La Louvière hypercentre et Mons intramuros 1, les collectes vespérales prévues le jeudi 6 décembre auront bien lieu le jeudi en soirée, comme le prévoit le calendrier de collecte.

Pour Mons intramuros 2, les collectes vespérales du mardi 4 décembre seront avancées au lundi 3 décembre en soirée, comme le prévoit le calendrier de collecte.

Pour rappel, les collectes en porte-à-porte des déchets commencent très tôt le matin, à partir de 5h30. Il est conseillé de sortir les sacs la veille à partir de 18h00.

Pour tout renseignement complémentaire, les citoyens peuvent contacter Hygea au 065/87.90.90 ou via email : hygea@hygea.be.

Parade de Noël à Peissant – 15 décembre 2018

Le 15 décembre à Peissant dès 17h30 aura lieu la

La Grande parade de Noël

Au programme :

  • A 15h – Spectacle pour enfants offert par le CPAS à la salle du tennis de table – Rue du Marais – Peissant
  • A 17h30 – Départ de la parade avec échassiers lumineux, Pluto, Kylo Ren, Reine des Neiges, jongleurs lumineux, …
  • Distribution gratuite de biscuits par le Père Noël
  • Petite restauration, vin chaud, cacao chaud, bières … (Près du Kiosque – sous des tonnelles)

Renseignements
064 311 324
En collaboration avec les comités de Peissant

Le Brexit et le droit de séjour des citoyens britanniques – Brexit and the right of residence of British citizens

Version françaiseVersion anglaise

Le Brexit et votre droit de séjour

Le 29 mars 2017, le Royaume-Uni a communiqué sa décision de quitter l’Union européenne et il ne fera donc plus partie de l’Union européenne à compter du 30 mars 2019. Cette décision n’aura pas seulement d’importantes répercussions sur les citoyens de l’Union qui résident actuellement au Royaume-Uni, mais aussi sur les Britanniques qui résident dans un Etat membre de l’Union européenne. L’objectif de l’accord de sortie est de préserver au mieux les droits acquis des Britanniques et des membres de leur famille qui résident déjà en Belgique.

Les négociations entre le Royaume-Uni et l’Union européenne sur les conditions de sortie sont encore en cours. Une version provisoire de l’accord de sortie a été publiée par la Commission européenne en novembre 2018. Des accords partiels ont déjà été conclus sur des sujets importants. Il convient cependant de souligner que tant que l’accord complet n’a pas été approuvé, l’Office des Etrangers ne peut fournir aucune garantie sur les droits et obligations des citoyens. Les informations suivantes sont dès lors provisoires et peuvent encore faire l’objet de modifications à la suite des négociations. C’est pourquoi l’Office des Etrangers ne peut, pour l’heure, pas encore répondre aux questions concernant des dossiers individuels.

Pendant la phase de transition, allant du 30 mars 2019 au 31 décembre 2020, pratiquement rien ne change pour les citoyens britanniques. Durant cette période, les Britanniques conserveront leur droit de libre circulation et de séjour, mais ils devront pouvoir présenter un document de voyage en cas de contrôle aux frontières.

Les Britanniques et les membres de leur famille ayant fait usage en Belgique du régime de libre circulation des personnes avant le 1er janvier 2021 devront se procurer une nouvelle carte de séjour. Ces personnes seront identifiées pendant la phase de transition sur la base des données reprises dans le Registre national. Une lettre leur sera personnellement adressée, leur demandant de se présenter au service communal de leur lieu de résidence pour obtenir un nouveau titre de séjour faisant référence au Brexit, afin de garantir les droits qui leur sont octroyés par l’accord de sortie. Leurs droits en tant qu’employé ou indépendant seront associés à ce titre de séjour. Tout le monde doit s’inscrire d’ici la mi-2021.

S’ils remplissent certaines conditions, les membres de la famille qui n’avaient pas rejoint le bénéficiaire de l’accord de sortie avant le 1er janvier 2021 peuvent toujours le faire selon les anciennes règles.

L’accord de sortie permettra également à deux autres groupes de bénéficier de l’ancien régime, à savoir les travailleurs frontaliers britanniques résidant dans l’Union européenne avant le 1er janvier 2021 et les ressortissants britanniques qui avaient déjà prévu un traitement médical dans l’Union européenne avant cette date. Les ressortissants britanniques qui n’ont pas fait usage du régime de libre circulation des personnes avant le 1er janvier 2021 ou qui ne peuvent prouver y avoir recouru, seront considérés à partir de cette date comme des ressortissants de pays tiers. Les droits d’accès et de séjour de ces personnes feront partie des négociations entre le Royaume-Uni et l’Union européenne à partir du 30 mars 2019.

 

The Brexit and Your Right of Residence

On 29 March 2017, the United Kingdom announced its decision to leave the European Union and will therefore no longer be part of the European Union as of 30 March 2019. This decision will have a significant impact not only on the European Union citizens currently residing in the United Kingdom, but also on British citizens residing in a European Union Member State.  The purpose of the Withdrawal Agreement is to safeguard as much as possible the acquired rights of the British citizens and their family members already residing in Belgium.

The negotiations between the United Kingdom and the European Union on the conditions of withdrawal are still ongoing.  A provisional draft of the Withdrawal Agreement was published by the European Commission in November 2018.  Partial agreements have already been concluded on important topics.  Nonetheless, it is important to point out that as long as the full agreement has not been reached, the Immigration Office cannot guarantee the rights and obligations of the citizens. The following information is therefore provisional and may be modified as a result of the ongoing negotiations. For this reason, the Immigration Office is not yet able to answer questions about individual files.

In the transition phase, from 30 March 2019 to 31 December 2020, British citizens will see virtually no change. Throughout this period, the British citizens will retain their right of free movement and residence, but must always be able to present their travel documents in case of border control.

British citizens and their family members who have exercised their right of free movement of people in Belgium before 1 January 2021 will need a new residence card.  During the transition phase, these persons will be identified on the basis of the data from the National Register. They will be sent a personalised letter asking them to go to the municipal administration of their place of residence to obtain a new residence permit referring to the Brexit, in order to guarantee the rights granted to them by the Withdrawal Agreement. Their rights as employee or self-employed people will be linked to this residence permit. Everyone has to be enrolled by mid-2021.

If they meet certain conditions, family members who had not joined the beneficiary of the Withdrawal Agreement before 1 January 2021 can still do so under the old rules.

The Withdrawal Agreement will also allow two other groups to benefit from the old regime, namely British frontier workers residing in the European Union before 1 January 2021 and British nationals who had already planned medical treatment in the European Union before that date. British citizens who will not have exercised their right of free movement of people before 1 January 2021 or who cannot prove they used it, will be considered as third country nationals from that date onwards. The rights of entry and residence of these persons are part of the negotiations between the United Kingdom and the European Union starting on 30 March 2019.

Formation moniteur auto-école

Depuis un peu plus de deux ans, l’ASBL CHANTIER est reconnue en tant qu’auto-école.  Elle est la première auto-école sociale de Belgique.

Aujourd’hui, l’ASBL CHANTIER prend une nouvelle initiative suite au constat que le métier de « MONITEUR d’AUTO-ECOLE » est, de fait, un métier en pénurie (voir article de la Libre).  Que toutes les auto-écoles éprouvent des difficultés pour recruter de nouveaux collaborateurs. Que tous les moniteurs brevetés trouvent facilement un emploi.

Dès lors, l’ASBL CHANTIER s’est associée avec l’IFAPME  pour mettre en place, à Charleroi, une formation de moniteur.

Cette formation se déroulera  dans les locaux de l’asbl, à raison de 1 jour et demi par semaine, pendant trois mois, dès le 19 janvier 2019. Voyez le dépliant qui donne un maximum de détails.

Cette formation est :

– officiellement agréée par le SPF Mobilité et Transports (aujourd’hui SPW). Les participants bénéficient de cette manière d’une réduction de 75 heures de stage en auto-école  (225 heures au lieu de 300h) ;

– reconnue dans le cadre du « congé éducation ».  Cela signifie donc que les participants qui ont un emploi aujourd’hui, peuvent venir suivre les cours chez nous, sans perte de salaire. Leur employeur récupérera leur rémunération auprès du Forem.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer