Category Archives: News

Partez à la découverte de deux bâtiments tertiaires !

Jeudi 15 novembre, les Portes Ouvertes Écobâtiseurs proposent un circuit thématique gratuit à destination des professionnels qui souhaitent en savoir plus sur la construction durable appliquée aux bâtiments tertiaires. Un sandwiche vous sera offert pour clôturer le circuit dans la cafétéria de Format Green.

Ce tour thématique débutera à 9h30 par la visite du bâtiment de B-Solutions, certifié passif et BREEAM® (le standard mondial de référence en termes de construction durable). Caroline Mouton de B-Solutions lèvera le voile sur les méthodes et solutions qui ont été appliquées pour maîtriser la surchauffe et l’éblouissement, pour atteindre l’autonomie électrique, pour éviter les radiateurs et le mazout, pour permettre au final d’avoir un bâtiment confortable à l’usage. Cette visite vous expliquera aussi comment l’informatique est utilisée pour gérer les intrusions, la protection incendie, l’eau, l’électricité, l’énergie, la hvac, …

Inscription

 

 

Assemblée générale Hygea du 29 NOVEMBRE 2018

CONVOCATION DES ASSOCIÉS
L’Assemblée Générale se tiendra le jeudi 29 novembre 2018 à 17h précises au siège social de l’Intercommunale IDEA, rue de Nimy, 53 à 7000 MONS (salle du Conseil – 3e étage).

L’ordre du jour est le suivant :

  1. Plan stratégique HYGEA 2017-2019 – Evaluation 2018 – Approbation ;
  2. Rémunération du Président et Vice-Président ;
  3. Arrêté de l’Autorité de Tutelle du 4 octobre 2018 approuvant la modification des statuts lors de l’Assemblée Générale du 28 juin 2018, à l’exception de l’article 41 alinéa 2 – Information.

Conformément au Code de la démocratie locale et de la décentralisation, art. 1523-13, la séance de l’Assemblée Générale est ouverte à toutes les personnes domiciliées sur le territoire d’une des communes, Province ou CPAS associés.

Dépôt d’un projet de pacte de majorité

Réalisation de l’école libre Saint Joseph en hommage à la guerre 14-18

 

Mémoires insolites et parcours de vies par France Pourtois

En 1914, ils étaient un groupe de jeunes hommes.
Tous, unis par un destin commun, la Grande Guerre. [1]
Les noms de quatre d’entre eux, morts au combat, vivent dans quatre rues de Vellereille-les-Brayeux : la rue Albert Bastin, la rue Grégoire Jurion, la rue Alfred Leduc et la rue Jules Letellier.

Ce 9 novembre 2018, à quelques jours de l’armistice le « Grégoire Collectif » [2] voudrait faire partager un premier rendez-vous des mémoires insolites.
Il existe des hasards qui vous emmènent sur des chemins inattendus.

Celui d’habiter la maison de Léon Pourbaix qui se situe le long de la rue Grégoire Jurion ne fut pas sans effet dont le premier fut de susciter une vive curiosité pour ces signes du passé.

Ma maison, celle de Léon Pourbaix, claire demeure qui a presque 100 ans, revit au gré des événements mémoriels que l’on a à cœur d’organiser.
Aujourd’hui, sur les marches du seuil, un tapis de coquelicots a été tissé à plusieurs mains.
Coquelicots…pollinisateurs d’histoires.

En 2011, eut lieu une découverte inattendue faite par les ardoisiers réparant le toit.
C’est sous la charpente de sa maison  que Léon avait caché ses munitions et des objets personnels[3], vestiges d’une période difficile de sa vie.
Personne ne le savait.
« Un sacré tempérament ce Léon » dit sa fille Raymonde qui habite face à la maison de ses parents.

En 2019, un projet « Silhouette en Marge » célèbrera des parcours de vie mêlant les récits d’aujourd’hui à ceux d’hier. Les empreintes du passé donnent un goût insolite au présent.

Ce 9 novembre 2018, ce premier tapis de coquelicots est dédié à Marie-Odile, qui elle aussi, cohabite avec l’ histoire du jeune soldat Jules Letellier.

La rue Grégoire Jurion

En avant plan à droite, la maison de Léon Pourbaix.

 

 

 

Photo prise devant la maison de Jules, actuellement gîte Fleur de lin : il s’agit des parents de Jules, Oscar Letellier et son épouse Louisa Rucloux et leur fille Marie -Louise Letellier. Photo datée de 1935

 

 

 

 

 

 

[1] 23 combattants à Vellereille-les-Brayeux dont 4 sont morts pour la Belgique.

[1] Groupe créé à l’initiative de France Pourtois depuis 2014. Il réunit des volontaires d’horizons divers et de profils complémentaires. Il est composé de citoyens, d’étudiant(e)s, de personnel de musée, d’ universitaires, d’ enseignants, d’ artistes, d’ écrivains. Il collabore avec l’UMons, le Dynamusée de Mons, l’Atelier 14-18 d’Estinnes et la commune d’Estinnes. Le G.C., fut ainsi désigné ainsi par les jeunes suite à l’étude de la personnalité du jeune soldat Grégoire Jurion, âgé de 18 ans et déclencheur de l’action citoyenne. Le G.C. constitue désormais un véritable réseau de savoirs partagés et de développement local inclusif.

[1] Ces objets ont été intégrés dans les objets usuels des cinq soldats rassemblés dans un kit éducatif conçu par les jeune du Collectif.

Hygea – Passage des collecteurs pour les étrennes de fin d’année

Dans le cadre des traditionnelles étrennes, la période de fin d’année constitue un moment propice de rencontre entre les collecteurs d’Hygea et les citoyens.

En effet, les étrennes relèvent d’une habitude ancienne et permettent à la population qui le désire de montrer un intérêt pour les équipes qui travaillent dans des conditions difficiles tout au long de l’année. C’est en effet un métier exigeant, très physique et qui se pratique lors de conditions climatiques parfois très rigoureuses.

Toutefois, Hygea insiste sur le fait que cette pratique n’est pas une obligation et que les citoyens restent libres de participer ou pas à cette action et que cela n’interfère en rien dans la qualité du service rendu par l’Intercommunale.

Pour éviter tout abus, les agents d’Hygea distribueront un document reprenant les dates de collectes pour 2018. Cette distribution aura lieu du mardi 4 décembre 2018 au vendredi 4 janvier 2019.
Cette démarche est réalisée en dehors des heures de service et à l’aide de véhicule personnel.

Pour tout renseignement complémentaire, les citoyens peuvent contacter Hygea au 065/87.90.90 ou via email : hygea@hygea.be.

Fermeture des bureaux ce 15 novembre

Nous vous informons que l’administration communale sera fermée ce 15 novembre 2018

Fermeture exceptionnelle des recyparcs le jeudi 15 novembre 2018

Les 22 recyparcs d’Hygea (Baudour, Binche, Boussu, Colfontaine, Cuesmes, Dour, Ecaussinnes, Erquelinnes, Estinnes, Frameries, Honnelles, Jemappes, Jurbise, Le Roeulx, Manage, Morlanwelz, Obourg, Quévy, Quiévrain, Seneffe, Soignies et Wasmuël) seront exceptionnellement fermés le jeudi 15 novembre 2018.

Cette fermeture exceptionnelle a pour objectif de permettre aux membres de notre personnel de suivre une formation au cours de laquelle divers thèmes seront abordés tels que la sécurité notamment en matière de déchets spéciaux des ménages (peinture, herbicides, …), l’évolution des filières de recyclage ou bien encore l’amélioration de l’accompagnement des citoyens, …

Les recyparcs ouvriront leurs portes dès le vendredi 16 novembre 2018 aux horaires habituels, soit à partir de 9h00.

Merci de votre compréhension.

Pour tout renseignement, contactez Hygea au 065/87.90.90 ou via email hygea@hygea.be.

L’école communale de Fauroeulx font hommage à la 1ère guerre mondiale

Pour commémorer les 100 ans de la fin de la Première Guerre mondiale, les enfants de l’école communale de Fauroeulx ont également participé à l’événement.

Pour rendre hommage aux combattants morts pour la patrie, mais aussi aux animaux qui en ont été victimes, ils ont mis en valeur le monument se trouvant sur la place face à l’école en le décorant de coquelicots, emblêmes de la Première guerre mondiale et de panneaux didactiques reprenant des faits historiques sur les combattants et les animaux qui ont joué un rôle important durant la guerre. Chiens, mulets, pigeons, chevaux,… on estime le nombre d’animaux à 14 millions qui ont joué un rôle à la stratégie militaire : traction, communication ou parfois simple compagnon fidèle pour le moral des troupes.

 

Un hommage à nos arbres centenaires

À l’occasion de la commémoration de la Première Guerre mondiale, le service culturel de l’administration communale d’Estinnes a décidé de mettre à l’honneur les arbres centenaires.

Des arbres symboliques puisqu’ils sont témoins de la folie des hommes, parfois meurtris, mitraillés par les balles ou encore démembrés par les obus, ils sont le symbole de la guerre, de la mort mais aussi de la vie et de l’espoir.

Après la guerre, des arbres ont été plantés en de nombreux endroits de Belgique pour célébrer le retour à la paix. On recense trois arbres sur l’entité d’Estinnes : l’un se trouve dans la cour de l’école d’Estinnes-au-Mont, le second à l’avenue des Tilleuls à Velereille-le-sec et le dernier face au Moulin de l’Abbaye de Bonne-Espérance.

Pour l’événement, chacun d’entre eux a été décoré de coquelicots et d’une citation que nous vous invitons à aller découvrir.

Dans un monde en perpétuelle remise en question et dans lequel on parle de plus en plus de protéger notre environnement, le but de cette démarche est, d’une part, de faire prendre conscience de la longévité des arbres et de la nécessité de les (re)garder, et d’autre part, l’occasion de transmettre un message de paix et de liberté.

Estinnes se souvient des combattants morts durant la Première Guerre mondiale.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer