Category Archives: La vie de la commune

Les ateliers extrascolaires

Pratiquer une activité extrascolaire est indispensable pour l’épanouissement d’un enfant. Elle participe à la construction de la personnalité et est ainsi complémentaire avec le temps consacré aux apprentissages fondamentaux. De plus, il n’est pas rare que les activités extrascolaires soient l’occasion, pour les enfants qui éprouvent des difficultés à l’école, de retrouver une certaine estime d’eux-mêmes.

Le service communal ATL (Accueil du Temps Libre) d’Estinnes est composé de 2 personnes, Aurélie Lombard et Laetitia Pontseel qui coordonnent et animent les différents projets pour répondre aux besoins des parents.

Le travail de coordination consiste à encadrer l’équipe des accueillantes (garderies) pour le réseau des écoles communales tant au niveau pédagogique qu’organisationnel pour les remplacements et les formations. Un travail de comptabilité est également fait pour la réception des paiements des garderies, ainsi que la tenue d’un registre de présence des enfants destiné à l’ONE pour l’obtention des subsides.

Ce travail de coordination est fait étroitement en collaboration avec la Directrice pédagogique et les services communaux.

En outre, le service est aussi chargé de la co-gestion du Centre de vacances, de l’animation des Ateliers de la découverte et de quelques autres projets ciblant une thématique ou une période de congés scolaires.

Ajoutons à cela un travail de diffusion et d’information réalisé via une brochure afin de tenir les familles de l’entité au courant des activités et stages qui leur sont proposés.

 Concrètement, voici notre offre d’activités :

  • Les Ateliers de la découverte, pour les enfants de 4 à 10 ans, le mercredi, de 14h à 16h30 (Estinnes-au-Mont)
  • Une nouvelle activité, animée par Aline Vanzande, éducatrice de formation, pour les  enfants 3 à 12 ans, le mercredi, de 13h à 17h. Ces ateliers sont limités à 20 enfants et proposent un service d’accueil et d’activités ludiques, créatives et de bien-être (Estinnes-au-Val).
  • Le Centre de vacances communal, organisé par l’asbl Oxyjeunes en collaboration avec l’Administration communale 4 semaines en juillet pour les enfants de 3 à 14 ans.


 

Travaux dans les implantations scolaires

Certaines écoles de l’entité d’Estinnes ont récemment fait l’objet de restauration ou sont en cours de réalisation. Pour les implantations d’Estinnes-au-Val, Estinnes-au-Mont et Peissant, on a remplacé les châssis. Ce qui va permettre une économie d’énergie conséquente mais aussi, et non des moindres, une diminution de la pollution sonore.

Pour l’École communale de Vellereille-les-Brayeux, la création d’une classe supplémentaire est prévue avec l’installation d’un module en bois. Ce module sera créé par le service menuiserie du service technique.

L’école communale d’Estinnes-au-Val a, quant à elle, fait l’objet d’une isolation de la toiture et les toilettes ont été refaites avec quelques décorations artistiques pour égayer l’espace par le service peinture du service technique. On y découvre ainsi une fresque sur le thème de Peter Pan qui a été réalisée par Dominique Gantois et Pascal Balducci.

Pour l’implantation d’Haulchin, le hall d’entrée et les toilettes ont été complètement refaits : nouveau carrelage, peinture, etc. Il est également prévu de refaire les toilettes et les classes maternelles.

Et enfin pour l’implantation d’Estinnes-au-Mont, une nouvelle installation du chauffage avec turbine électrique et une extension des bureaux et des toilettes du rez-de-chaussée.

 

 

Rénovation de la salle communale de Fauroeulx

Coup de neuf pour la salle communale de Fauroeulx située sur place du Centenaire.

Des travaux du sol au plafond ont été effectués par le Service des travaux : peinture, carrelage, chaudière,… Sans compter le bar dans la salle principale et l’arrière cuisine dont le mobilier a été réalisé par Jean-François Moulin, menuisier-ébéniste du service technique communal.

L’harmonie des matières fait l’objet d’un mobilier sobre et moderne à la fois, tout en ayant donné une touche personnelle avec l’apposition du logo de la commune.

Pour rappel, la salle est de 70 mètres carré et contient 72 chaises.

N’hésitez pas à consulter tous les renseignements nécessaires via le site communal où vous trouverez un calendrier des occupations et un formulaire de demande à l’adresse suivante http://estinnes.be/vivre-a-estinnes/location-de-salles/

 

Action nettoyage des rues par le service technique communal

Depuis quelques semaines, le service technique occupe deux emplois temps plein au nettoyage des rues de l’entité. Ceux-ci sont chargés de ramasser les déchets sauvages éparpillés dans nos rues et chemins de campagne. Un travail ingrat mais primordial pour la propreté publique.

Ce mardi 20 février, ils ont œuvré sur près de la moitié du village d’Haulchin et ont récolté en une demi-journée l’équivalent de 8 sacs, soit une remorque complète. C’est énorme !

Malgré toutes ces actions, il faut malheureusement constater que les abords des routes redeviennent très rapidement sales (voir photos en fin d’article). La faute en incombe à des conducteurs  et des citoyens peu respectueux de l’environnement. Le chemin de la Buissière, par exemple, a été nettoyé dans son entièreté et pas moins d’une semaine passée, nous constatons que celle-ci regorge déjà de plus d’une centaine de déchets. C’est un travail sans fin !

Des canettes de bière, des boîtes de coca, des sacs plastiques, des paquets de cigarettes vides, des journaux et papiers, des morceaux de pneu, … : incroyable la quantité de déchets que l’on peut trouver en se baladant ! On appelle ce phénomène le littering, le fait de laisser traîner ou de jeter négligemment des déchets, de manière consciente ou inconsciente, dans les rues, les places, les parcs ou dans les moyens de transports publics.

Les conséquences ? Le littering pèse sur la qualité de la vie et le sentiment de sécurité dans les espaces publics. Cela entraîne des coûts de nettoyage accrus et nuit à la réputation du lieu, mais aussi et surtout nuit à l’environnement.

Pour nos campagnes, les agriculteurs sont également très touchés car ils se donnent beaucoup de mal pour ramasser tous ces détritus éparpillés sur leurs champs avant de pouvoir y travailler.

7000 tonnes de déchets sont, en moyenne, ramassés par an aux abords des routes wallonnes pour un coût approximatif  de 20 millions d’euros.

La propreté est l’affaire de tous !

La commune d’Estinnes s’investit au quotidien pour offrir aux habitants un environnement plus agréable et plus propre en balayant les rues, en acquérant du matériel pour un mieux vivre, mais les citoyens ont aussi un rôle important à jouer, en pensant à ne pas jeter de déchets en rue ou en contribuant à rendre la voirie nette.

Chaque citoyen a un rôle à jouer au sein de leur environnement.

Tous les petits déchets finissent trop souvent à terre et laissent des traces de saleté dans les rues.  Une commune plus propre contribue à son image de marque et à son attractivité.

Dans le cadre du plan Wallonie Plus Propre qui avait fait l’objet d’un article en juin dernier, le Gouvernement wallon a revu certaines sanctions à la hausse. Jeter un déchet en rue n’est plus un acte anodin mais bien une infraction passible d’une amende pouvant s’élever jusqu’à 150 euros. C’est pourquoi chacun doit agir en tant que citoyen.

Quelques conseils astuces

Pour les fumeurs, il existe des petits cendriers de poche qu’on peut trouver dans certaines librairies ou récupérer une boite clic clac. Les mégots de cigarette libèrent des produits chimiques et des métaux lourds qui, lorsqu’ils sont jetés sur le sol, se diffusent dans la terre ou se retrouvent dans les réseaux d’égouttage. » Un mégot peut polluer 500 litres d’eau !

 

Utilisez une boîte à céréales en guise de poubelle dans votre voiture

 

 

N’hésitez pas à nous partager vos conseils et astuces pour une commune plus propre.

 

L’Agent Constatateur et Gardien de la Paix – Qui est-il et quel est son rôle ?

Difficile d’expliquer brièvement et simplement les rôles d’agent constatateur et gardien de la paix tant les tâches qui s’y rapportent sont variées. Ces deux fonctions sont des postes bien distincts. A Estinnes, cependant, nous avons un gardien de la Paix constatateur qui assure les deux fonctions.

Aussi, les attributions peuvent varier d’une commune à l’autre. Pour Estinnes, l’agent n’a pas un rôle de sanctionnateur mais bien de constatateur. Il est donc amené à faire de la prévention, à conseiller ou même à  jouer un rôle de médiateur selon les situations qu’il rencontre.

Afin de mieux vous faire connaître son rôle et ses compétences, et ce pourquoi vous pouvez faire appel à ses services, nous sommes allés à sa rencontre.

C’est Adrien CIEZA MARTIN qui occupe le poste depuis mars 2016 après avoir suivi une formation à l’Institut Provincial de Formation du Hainaut.

En tant qu’APS (Agent de Prévention et de Sécurité), il fait des patrouilles, incite au bon comportement, à la sécurité et lutte contre les incivilités. Son rôle consiste aussi à être à l’écoute.

Il joue un rôle intermédiaire avec et entre les services administratifs ou avec la population comme par exemple, lors de la chute d’un panneau, la présence d’un trou sur la route,… et toutes éventualités de dysfonctionnement pouvant occasionner d’éventuels dangers, etc…

Pour Adrien, son rôle consiste à être à l’écoute et à conseiller, mais tout citoyen a aussi un rôle à jouer car chacun, à son échelle, peut agir.

Il espère aussi plus de respect pour la fonction souvent méconnue et souhaite, par son rôle, voir des rues plus propres et des gens plus respectueux.

Les gardiens de la paix sont des maillons essentiels des plans de prévention et de proximité. Ils dialoguent avec les habitants du quartier et désamorcent les problèmes ou tentent de les résoudre.

C’est une fonction qui requiert beaucoup de patience et de compromis, nous confie-t-il, ce qui lui a permis de faire un travail sur lui-même et d’apprendre à être plus objectif et serein.

Pour lui, la prévention prime sur la répression puisqu’il ne totalise que 2 sanctions depuis sa désignation.

Après étude et statistique sur ces deux dernières années, on compte sur l’entité d’Estinnes, près d’un millier d’infractions entraînant des dépôts sauvages, pour la plupart sur une vingtaine de lieux identiques. Ces lieux, trop souvent victimes d’infractions, ont fait l’objet d’une enquête sur une vingtaine de dépôts sauvages qui ont donné lieu à un procès-verbal suite à des preuves concrètes.

Aperçu non exhaustif de ses fonctions :

  • Il relève les cas de déchets/dépôts sauvages. Pour votre information, on dénombre pas moins de 6000 tonnes de déchets sauvages jetés en rue chaque année, ce qui équivaut un coût de plus de 100 millions d’euros répartis entre la Région et les communes.
  • En cas de cambriolage, il redirige vers les services compétents.
  • Il donne des conseils préventifs lorsque, par exemple, une vitre de voiture est ouverte ou un sac à main est trop en vue.
  • Il a des compétences techniques de défense, de secourisme et la connaissance des droits et devoirs des citoyens.
  • Il gère l’exploitation et la remise en état des radars préventifs mobiles aux endroits critiques, et établit des statistiques.
  • Il a pour rôle de faire respecter le règlement général de police : renseignements, simples rappels de vive voix, avertissements oraux et/ou écrits, … Cela va du chien qui doit être tenu en laisse lors de sa promenade au dépôt clandestin de plusieurs tonnes, en passant par les trottoirs à entretenir par les riverains et tous comportements incivils et inciviques, etc.
  • Il met tout en œuvre et prévient la personne ou le service compétent lors d’un éventuel danger public, comme par exemple, lorsqu’un arbre risque de tomber.
  • Il est le représentant de la commune d’Estinnes auprès de la Communauté Urbaine du Centre (CUC) pour la sensibilisation à la propreté des citoyens.
  • Il joue un rôle de médiateur en cas de conflit de voisinage pour atténuer les tensions. Il est évidemment de bon ton de tenter de s’arranger avant tout à l’amiable avant de le faire intervenir. Dialoguez, communiquez, faites preuve d’empathie. Demandez-vous si cela vous dérange-t-il vraiment ? Ayez du recul face à la situation.  Gardez en tête que la liberté de chacun s’arrête là où commence celle des autres, nous rappelle-t-il.
  • Il participe également à la gestion des plantes invasives : balsamine et berce du Caucase, entre autres.
  • Il s’occupe, le cas échéant et en collaboration avec le service technique, le service d’équarrissage ou la SPA, des chiens errants ou morts.
  • Il travaille régulièrement en collaboration avec la Police de la zone LERMES pour régler la circulation routière lors de travaux, voire échanger des informations et signalements d’agissements suspects, ou encore pour obtenir des renseignements sur les plaques d’immatriculation.
  • Il recense les véhicules abandonnés/isolés pour le Service Finances.
  • Il est également acteur face à l’imprévu en cas d’intempéries ou d’urgence et joue un rôle relais entre Hygéa et le citoyen lorsque les sacs n’ont pas été ramassés

Contact : Service Sécurité & Prévention

Jouer aux échecs à l’école, un atout à la pédagogie

Depuis septembre 2013, suite à un appel à projet lancé par le Collège communal en avril 2013, une quinzaine de groupes des écoles de l’entité d’Estinnes participent à des ateliers d’apprentissage du jeu d’échecs.

Frédéric Bielik, agent communal au Service culture et moniteur breveté de la Fédération Echiquéenne Francophone de Belgique asbl anime ces ateliers dans les classes primaires et secondaires des écoles communales et libres de l’entité. Sa formation d’instituteur et d’animateur de groupe à la Province du Hainaut dans le cadre de l’éducation permanente sont un plus pour les aspects pédagogiques et ludiques pour le plaisir des élèves qui apprécient fortement ces ateliers.

Les échecs à Estinnes sont une première en Belgique et une grande réussite puisque c’est la seule commune, Flandre comprise, qui offre des ateliers d’échecs dans toutes les écoles de l’entité quelles qu’elles soient.

Le Collège communal a souhaité poursuivre le projet en mettant à la disposition des écoles une ressource humaine pour soutenir le personnel enseignant dans cette dynamique autour des échecs.

Pourquoi les échecs ?

Nombreuses études ont démontré les bienfaits des échecs. En effet, il s’avère que la pratique du jeu d’échecs aide l’enfant à son évolution cognitive et serait un atout idéal d’apprentissage en développant inconsciemment ses facultés, mais aussi sa personnalité et sa force de caractère. Et tout cela, en s’amusant!
Considéré comme une pratique sportive, jouer à une partie d’échecs permet de devenir meilleur à l’école dans des matières comme les mathématiques, le français, et toutes les autres. Apprendre à déplacer le Cavalier, le Fou ou les autres pièces est une pratique similaire à l’apprentissage de la géométrie. Ou encore, réfléchir et anticiper les coups d’avance permet de résoudre des problèmes. Sans parler des calculs à faire constamment lors d’une partie.
Non négligeable, le fait d’expliquer et d’argumenter un coup permet une meilleure expression orale et donc une amélioration du français. Mais aussi et surtout, jouer aux échecs fait travailler la mémoire puisqu’il faut se souvenir des déplacements des différentes pièces qu’il faut apprendre par cœur tout en suivant des règles précises, comme à l’école ou dans la vie de tous les jours.
Non des moindres, jouer aux échecs permet d’avoir plus confiance en soi, d’être plus patient et d’améliorer sa concentration. La persévérance est également un atout puisqu’il faut faire beaucoup d’essais et d’erreurs avant  d’obtenir une victoire, un atout de qualité dans la vie !

Et enfin, on a pu constater que les jeunes joueurs exceptionnels ont eu de grosses difficultés à suivre un cours en classe et que les échecs leur ont permis de s’améliorer et de leur donner confiance.

300 élèves des écoles communales, de l’école libre Saint Joseph et de Bonne-espérance, tous très motivés, s’adonnent aujourd’hui à la pratique échiquéenne pour leur grand plaisir et ce grâce à l’administration communale qui a fourni du matériel de base. Devenu un grand succès qui s’est avéré profitable, certaines écoles ont acheté leur propre matériel, tandis que d’autres ont bénéficié des subsides de la Communauté française pour se fournir un kit.

Les traditionnels sapins sont de retour

Comme chaque année, les traditionnelles décorations de Noël sont de retour. Sapins et guirlandes lumineuses ont pris possession de la place de chaque village et ce, grâce au service technique qui y consacre temps et moyens pour le plaisir des yeux des petits et des grands.

Ce week-end, ce sont les habitants de Vellereille-le-Sec et d’Haulchin qui ont pris le relais en garnissant le roi des forêts. Moments de convivialité et d’échanges étaient au rendez-vous.

Au cœur de l’hiver, le sapin, qui garde ses aiguilles toujours vertes, est le symbole de la vie qui jamais ne s’éteint.

La coutume du sapin de Noël serait d’origine germanique.  Les anciens fêtaient en effet le solstice d’hiver en ramenant de la forêt un arbre ou une branche toujours verte (conifère, genévrier, houx, gui,…). Cet arbre (ou cette branche) était le symbole de la vie qui se poursuit et le présage du renouveau.

En Belgique, il semble que la tradition du sapin de Noël remonte au 18ième siècle, en Ardenne. A l’époque, les habitants allaient chercher dans les bois un petit sapin pour décorer leurs maisons durant les fêtes de Noël. Cette tradition du sapin de Noël s’est de plus en plus répandue avec les deux invasions allemandes que le pays a connues au 20ème siècle.

La période de fête s’invite à Estinnes…

  • Le 15 décembre
    • Concert de Noël par Estinnes Music Band.
      A 19h30 à l’Eglise Saint-Vincent, place du Bicentenaire à Haulchin
      30 musiciens sous la direction de David Rampelbert.
      Entrée : 5€. Gratuit pour les moins de 12 ans.
      Bar Ruffus – Petite restauration – Bières spéciales
      Navettes gratuites pour les personnes âgées ou PMR d’Haulchin sur demande avant le 13 décembre à Catherine Minon 0496/39 87 95 ou Joseph Delbeke 0479/76 18 14
      Une organisation des amis de la Fabrique d’Eglise d’Haulchin.
      Renseignements : 065/59 02 09 ou 0495/12 74 14

      Cliquez sur l’image pour agrandir

  • Le 16 décembre
    • Parade et spectacle de Noël à Estinnes-au-Mont

      Cliquez sur l’image pour agrandir

      14h30 – Cover Junior – Spectacle pour enfants à la salle communale suivi d’un goûter offert par le CPAS pour les enfants à 16h
      A 17h30 – Départ de la parade, Estinnes Music Band, Échassier lumineux, Pirate des Caraïbes, Kylo Ren, Reine des Neiges, Jongleurs lumineux, Sport Santé Danse, Zumba, les enfants des écoles, du conseil communal des enfants et des ateliers de la découverte, …
      Distribution gratuite de cougnoles par le Père Noël
      Petite restauration, vin chaud, bar bières spéciales, …
      Une organisation du PCS, en collaboration avec les comités et les commerçants d’Estinnes-au-Mont
      Contact : PCS – 064 311 324

    • 6ème concert de Noël à Peissant

      de 18h à 21h
      Par la chorale « Les Poly’sons » d’Estinnes

      Une grande partie du bénéfice sera reversée à des œuvres sociales et caritatives.
      Entrée : prévente jusqu’au 14 décembre : 7 € – le jour même 8 € – gratuit pour les moins de 10 ans
      Eglise St-Martin à Peissant 7120 Peissant
      Contact : Jean Galez 0474 538 676 ou 0479 349 290

  • Le 17 décembre

    • Le Noël des 3×20

      De 12h à 18h
      Le Père Noël reçoit les habitants du village dans la salle « Le Quartier » et distribue des cougnoles aux 3×20 et plus.
      Verre de l’amitié
      Une organisation du comité Quartier de Vie de Peissant

    • Distribution de cougnoles dans les maisons du village à Rouveroy

      de 13h à 21h
      Organisé par les membres du comité des jeunes de Rouveroy « Les dj’ons de Rouveroy » qui distribueront des cougnoles dans toutes les maisons de Rouveroy

Les nouvelles normes biométriques pour les pièces d’identité – Qu’en est-il ?

Depuis peu, le service population des communes est doté d’un nouvel appareil destiné aux nouvelles pièces d’identité biométriques.

Les personnes appelées à renouveler leurs papiers d’identité doivent soumettre leur photo à un système de reconnaissance faciale, laquelle requiert quelques changements pour être conforme aux normes de l’O.A.C.I. (Organisation de l’Aviation Civile Internationale) qui sont plus strictes que par le passé  :

Lorsque vous faites votre photo, pensez à :

  1. Avoir une expression neutre : bouche fermée, pas de sourire.
  2. Garder la tête et les épaules droites, face à l’objectif.
  3. Bien dégager votre visage : on doit voir votre front, votre menton et la naissance des oreilles.
  4. Avoir les yeux bien visibles : donc sans lunettes si vous en portez.

Si votre photo n’est pas conforme, votre commune devra la refuser.

Nous vous conseillons également d’enlever écharpe et gros manteau lorsque vous faites vos photos de passeport en hiver. En effet, si ceux-ci remontent trop fort au-dessus de vos épaules, ils encombrent l’arrière-plan et cela peut compliquer vos passages aux frontières. Votre commune devra refuser votre photo et vous demander d’en faire une nouvelle.

Tous les autres critères de l’O.A.C.I sont aussi très importants.
Pour en savoir plus et pour voir des exemples concrets, cliquez  ici (PDF, 2.65 MB).
Pour consulter le document officiel de l’O.A.C.I, cliquez  ici (PDF, 514.49 KB).

L’appareil est également doté d’un pad, un écran destiné à apposer votre signature à l’aide d’un stylet.

Concrètement, les photos d’identité seront comparées par ordinateur avec d’anciennes photos (Technique de reconnaissance faciale). Le logiciel mesurera par exemple les mâchoires ou l’écartement entre les yeux pour identifier la personne. Cela permettra d’éviter l’usurpation d’identité.Même chose pour les passeports, si ce n’est l’ajout des empreintes digitales qui devront, par ex., être données au passage d’une frontière afin de les comparer à celles enregistrées sur la puce de son passeport.Ce nouveau système a l’avantage d’être plus rapide. En effet, vous obtiendrez vos pièces d’identités en une dizaine de jours alors qu’il fallait au moins 3 semaines auparavant.Horaires du service Population (Veuillez vous présenter au minimum un quart d’heure avant les heures de fermeture):Lundi(*) et vendredi : 8h30-12h
Mardi, Mercredi, Jeudi : 8h30-12h &13h-16h
Samedi : 9h-12h – Pour les services : Population (carte d’identité, changement d’adresse, composition de ménage, autorisation parentale, extrait de casier judiciaire, …), Permis de conduire, Passeports et actes d’état civil – Sauf en août

 

Un anniversaire aux couleurs du passé

Apprendre en s’amusant, c’est épanouissant !

Fêter l’anniversaire de son enfant de manière originale, c’est maintenant possible à Estinnes et plus précisément au Musée de la Vie Rurale.

Organisé et animé par Maud Desnos, du Service Culture et Tourisme, elle vous accueille durant quelques heures pour fêter l’anniversaire de votre enfant avec ses amis au sein même de la Maison de la vie rurale.

Au menu, une visite, un atelier et un goûter pour faire  du jour de fête de votre enfant, un agréable souvenir pédago-ludique.

3 choix s’offrent à vous concernant la thématique :

  • Sur les traces de Jehan Froissart : Les enfants créent un blason personnalisé avec leurs propres armoiries.
  • Chapeau, Madame Danneau ! : Les enfants sont invités à créer un chapeau à leur image.
  • Carte espoir : Cette activité est liée au thème de la Grande Guerre où les enfants réalisent une carte « pop’up illustrant l’espoir.

Notre lien avec notre passé est fondamental parce qu’il est important de bien connaitre son passé pour construire son avenir.

Durant l’activité, les enfants partiront à la découverte de la vie quotidienne d’il y a 100 ans dans nos campanes : des vieux métiers aux objets du quotidien, des outils, une salle de classe, la chapellerie, une forge,… Et l’incursion au moyen-âge sur les traces du célèbre chroniqueur Jehan Froissart.

L’exposition temporaire « Estinnes, jours de guerre » permet d’aborder, quant à elle, la guerre 14-18 à hauteur d’enfant.

Fêter son anniversaire au musée permet d’aborder notre histoire de manière ludique.

Pratiquement…

Les groupes sont limités à 15 enfants avec un minimum de 8 enfants et âgés entre 6 et 12 ans.

Les anniversaires ont lieu sur rendez-vous le mercredi de 14h à 16h ou le samedi de 10h à 12h.

Un choix d’atelier par anniversaire, les enfants repartent avec leur création

Tarifs

5 euros par enfant comprenant des cartons d’invitation, la visite guidée du musée, un atelier créatif au choix et un goûter d’anniversaire (gâteau + boisson)

Les enfants peuvent donner leur cadeau à l’enfant fêté au moment du goûter.

Renseignements et réservation :

Service Culture et Tourisme – Maud Desnos – 064/311.318 – maud.desnos@estinnes.be

Musée de la Vie Rurale et des Métiers Anciens, chaussée Brunehault, 242 – 7120 Estinnes-au-Mont

Séance cinéma pour des familles d’Estinnes

Le dimanche 26 novembre dernier, le Rotary Club Mons Bruyères organisait une séance cinéma à Imagix au profit des enfants défavorisés de la région avec, en avant-première le film d’animation Coco, réalisé par les célèbres studios Disney/Pixar.

Dans le cadre de l’intervention du SPP intégration sociale et via le subside participation sociale, le CPAS d’Estinnes a offert une place de cinéma à des familles de l’entité. 28 enfants et 12 adultes ont, dès lors, pu participer.

À l’approche des fêtes de fin d’année et à une période où les enfants précarisés sont particulièrement touchés, ce fut un bon moment! De quoi apporter du baume au cœur.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer