Archives Categorie: La vie de la commune

Travaux et remise en ordre des écoles

Cet été les Services techniques de la commune ont profité des congés scolaires pour remettre en ordre  et faire des travaux dans les écoles communales

A Vellereille-les-Brayeux
Un module en bois a été apposé sur la façade. Quelques finitions de peinture et la pose de vinyle sont également prévus
A Fauroeulx

La classe de Madame Patricia est en pleine rénovation : électricité, éclairage, peinture. Des parois en gyproc sont en cours de réalisation
Dans la classe de Madame Marilyne, transformation complète : peinture, électricité et éclairage et un nouveau tableau a été posé
A Haulchin

Un nouveau tableau a été installé dans la classe de Madame Sophie
Le sondage des fondations a été réalisé pour une rénovation complète des maternelles. L’étude est en cours.
Le vieux tableau se trouvant dans la cour a été retiré par mesure de sécurité.
A Peissant
Nombreuses petites réparations électriques et autres petits travaux ont été effectués
A Estinnes-au-Val
La classe de Madame Martine a subi des transformations pour répondre aux normes de sécurité , ainsi le module qui s’y trouvait a été enlevé et la classe a été rafraîchie (peinture, nettoyage, etc.)
De la même manière, le couloir a été rangé.
Et pour le confort de nos élèves, dans différentes écoles, les bouchons de pied des chaises ont été remplacés

Une rentrée pleine de projets pour les petits conseillers communaux !

Après un congé bien mérité, le conseil communal des enfants se réunira en septembre et inaugurera la réunion de reprise de leurs activités.

Cette année, les enfants vont continuer à proposer au collège communal des actions concernant la sécurité, l’environnement, le sport et plein d’autres domaines pour lesquelles une administration communale travaille.

En plus des réunions, le conseil communal des enfants va s’unir aux ateliers de la découverte une fois à chaque saison pour une balade dans la nature de notre chère commune.

Le but de ces sorties entrera dans le cadre de la découverte du patrimoine naturel d’Estinnes afin que les enfants puissent mieux appréhender sa conservation. Lors de ces activités, une partie pédagogique est prévue afin de leur faire découvrir la faune et la flore de nos contrées.

Un partenariat avec le conseil communal des aînés est également au programme cette année.

Nous pensons en effet que des actions conjointes seraient une belle manière de faire travailler deux générations si éloignées l’une de l’autre sur un même projet.

Été solidaire 2019

Cette année 8 étudiants ont été engagé dans le cadre de l’opération Été solidaire, je suis partenaire. Ils ont été intégré au Service Technique, encadrés par les ouvriers communaux et les techniciennes de surface et ont ainsi contribué à l’entretien et l’embellissement de notre entité.

Quand le ramassage des dépôts sauvages devient une tâche quotidienne des services communaux

Les campagnes de sensibilisation sur le climat, sur le réchauffement climatique, le tri des déchets, les déchets sauvages,… ne manquent pas en matière de communication. C’est devenu monnaie courante et quotidienne sur tous les supports médiatiques. Mais malheureusement, force est de constater que cela ne suffit pas au vu des quantités ramassées par nos services techniques.

Ci-dessous une partie récoltée sur moins d’une demi journée. Des déchets en tous genres déposés par des personnes peu scrupuleuses.

Le ramassage des déchets sauvages ne devrait pas exister et être encore moins le travail du personnel communal et de certains citoyens bénévoles. Et en même temps, on peut facilement imaginer l’état du paysage si cela n’était fait.

Pourquoi faut-il jeter les déchets sauvages à la poubelle ?

  • La saleté rend les gens malheureux
    Les déchets sauvages qui trainent en rue et dans les bois salissent les alentours. En plus, cela rend les gens grincheux. Si les rues sont sales, les gens n’aiment plus leur quartier. Personne n’aime vivre dans une rue qui a l’air dégoutante. À l’inverse, un quartier propre rend les gens contents et heureux.
  • Les déchets qui trainent ne sont pas recyclés
    nous savons que la plupart des déchets sauvages prennent du temps à se décomposer dans la nature. Ainsi, une bouteille en plastique trainera dans la nature pendant 10 ans. Mais si elle se retrouve dans une poubelle, elle sera recyclée. Cela signifie qu’on en fera des nouveaux objets avec la matière qui la compose. Cela permet aussi d’économiser les matières premières qui sont couteuses, et qui n’existent pas à l’infini.
  • Ces déchets peuvent blesser ou tuer des animaux
    Les animaux peuvent manger des déchets comme les emballages de bonbons qui sentent encore le bonbon ou encore une canette de soda qui sent encore le soda. Les animaux pensent que ça se mange, et ils mangent les emballages, ou la nourriture périmée qui y est collée et qui de fait, les rend malades ou parfois en meurent.
  • Ces déchets polluent la planète.
    Il faut cinquante ans avant que l’acier d’une canette disparaisse, et encore beaucoup plus pour la partie en aluminium. Mais même après, une fois que le métal a disparu et qu’on ne peut plus le voir à l’œil nu, les plus petites parties restent dans le sol. Ces minuscules particules de métal entrainent une très longue période de pollution des sols. Si des ‘produits dangereux’ se retrouvent dans le sol, ils causent encore plus de dégâts que des déchets normaux. On pense par exemple à de la laque, des pesticides, de l’huile de friture, des piles…

Ensemble pour moins de déchets sauvages

Ensemble, on est plus forts!

Les déchets sauvages ne sont pas que le problème de la commune dans laquelle on vit : c’est le problème de tout le monde. Les habitants et la commune veulent la même chose : des rues propres. On est donc tous des alliés! On ne saura donc résoudre ce problème qu’en coopérant. Les gens voient les déchets dans le rue et se disent parfois : «la commune est sale, c’est à la commune de ramasser ces déchets, la commune n’en fait pas assez». Mais en réalité, ce n’est pas à la commune de ramasser les déchets sur nos trottoirs. Dans le règlement de police des communes, il est écrit que chaque habitant doit garder son trottoir propre. Cela signifie qu’il faut déneiger en hiver, arracher ses mauvaises herbes, mais aussi ramasser les déchets sauvages.

En image – Le coq d’Estinnes-au-Val a retrouvé sa place

La météo n’avait pas permis de monter le coq lors de la fête organisée par la Fabrique d’Eglise.

Le chantier touchant à sa fin, le coq devait être replacé cette semaine.

Malgré une météo encore assez capricieuse, celui-ci a retrouvé sa place lors de la dernière réunion de chantier.

Nous tenons à remercier les représentants de la Fabrique d’Eglise qui se sont impliqués dans le suivi du chantier.

Voici quelques images afin de vous faire vivre ce moment.

 

L’abribus de Rouveroy comme neuf !

L’abribus faisant partie de l’ancien bâtiment communal de Rouveroy a récemment subi une restauration. Un travail effectué par les peintres du Service Technique de la commune par une remise en couleur qui en avait bien besoin

 

All-focus

All-focus

All-focus

Nettoyage de la place d’Estinnes-au-Mont

Après les festivités suite au carnaval d’Estinnes-au-Mont, les Services STC de la commune ont procédé, comme pour les autres villages de l’entité, au nettoyage des voiries de la place communale et des rues avoisinantes où les déchets sont beaucoup plus conséquents que de coutume en cette période de festivités.

Gobelets et bouteilles en plastique, pailles et bombes de serpentins sont les déchets placés en haut de la liste que nous souhaiterions voir éliminés à l’avenir, comme le prévoit le Programme de Politique Générale avec, notamment, l’utilisation de gobelets réutilisables pour les manifestations organisées par la commune ou les associations en vue de diminuer considérablement les déchets et la mise sur pied de nasses à cannettes permettant de collecter celles-ci pour éviter les dépôts sauvages.

 

All-focus

Branchanges et arbres sur la voirie suite aux grands vents

Suite aux grands vents de ce week-end, nombreuses branches et d’arbres sont tombés sur la voirie. Les Services Techniques de la commune se sont donc attelés aujourd’hui à désencombrer les routes où cela s’avérait nécessaire

Un chemin des Grands Trieux nettoyé par la collaboration d’un citoyen et des services techniques

Monsieur Debiasi Michaël, soucieux de la préservation de l’environnement et qui gère, à cet effet la page Facebook Estinnes Sport Rando Propreté,  nous avait signalé, la semaine dernière, qu’il avait amassé des déchets sauvages le long d’un des chemins des Grands Trieux.

Suite à son alerte, Patrick, Aurélien et Nicolas, des Services Techniques de la commune s’y sont rendus vendredi afin d’emporter les différents tas de détritus.

Nous remercions vivement Monsieur Debiasi pour son implication régulière, son dévouement et sa collaboration, ainsi que nos trois compères du Service Technique.

Puisse ces lieux rester propres et être respectés à l’avenir.

La vie de la commune – Nettoyage de la rue des Baraques à Vellereille-les-Brayeux

27 février dernier, les Services Techniques de la commune ont ramassé les déchets de la rue des Baraques à Vellereille-les-Brayeux dont un tas de tuiles repérées quelques jours plus tôt (voir les 2 dernières photos avant/après). L’équivalent de 5 sacs poubelle.

Toujours avec l’espoir que le travail considérable sera respecté et que la rue restera en l’état

Merci au service technique

Accessibilité

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer