Category Archives: Développement durable

Journée de l’arbre – 2018 est l’année des petits fruitiers, l’arbre à grignoter !

Chaque année, le Service public de Wallonie met une essence indigène à l’honneur au travers de l’opération de la Semaine de l’Arbre.

A cette occasion se tiendra le 24 novembre la traditionnelle distribution de plants au grand public à l’école communale d’Estinnes-au-Val, rue Enfer n°8.

Cette année, nous fêtons les petits fruitiers, l’arbre à grignoter !

Nous vous distribuerons des plants de noisetier, de groseillier à grappes, de groseillier à maquereau, de cassis, de mûrier, de framboisier,… et bien d’autres !

Au programme de 9h00 à 12h30 :

• Distribution des plants jusqu’à épuisement du stock.
• Balade découverte de l’aménagement du petit parc de l’école.
• Abris à hérissons, à écureuils, à chauve- souris,… seront au rendez-vous.
• Stand d’informations sur le compost.

Agissons pour la biodiversité !

Lors de cette journée, venez également visiter le chemin au naturel.

L’école communale d’Estinnes-au-Val a adopté le « chemin de Maubeuge, n°25 » pour en faire un petit coin de paradis pour la nature.

Dans le cadre du projet (initié par http://www.sentiers.be/ et soutenu par la Wallonie et la DGARNE), elle s’est intéressée à la biodiversité et a imaginé différents moyens d’agir pour la préserver.

En collaboration avec l’école Saint-Exupéry de Leernes (secondaire spécialisé), les enfants ont réalisé différents aménagements en faveur de la faune et de la flore sauvages.

Nettoyage et préparation du terrain, plantations, semis, pose de nichoirs, hôtel à insectes,…

Vous pourrez découvrir les réalisations tout au long du chemin.

Divers petits panneaux vous expliquent l’intérêt de celles-ci pour la nature.

Bonne promenade !

Véronique Bonatti, Présidente du comité scolaire d’Estinnes-au-Val

Collectes en porte-à-porte reportées et recyparcs fermés le 1er novembre (Toussaint)

Le jeudi 1er novembre 2018 est un jour férié (Toussaint). Au cours de cette journée, les recyparcs d’Hygea (Baudour, Binche, Boussu, Colfontaine, Cuesmes, Dour, Ecaussinnes, Erquelinnes, Estinnes, Honnelles, Jemappes, Jurbise, Le Roeulx, Manage, Morlanwelz, Obourg, Quévy, Quiévrain, Seneffe, Soignies et Wasmuël) seront fermés et les collectes en porte-à-porte n’auront pas lieu. Les recyparcs ouvriront leurs portes aux horaires habituels dès le vendredi 2 novembre à 9h00.

Comme le prévoit le système de rattrapage des jours fériés, l’ensemble des collectes de la semaine seront décalées d’un jour à partir du jeudi 1er novembre à l’exception des collectes vespérales de La Louvière hypercentre et de Mons intramuros.

Dès lors, les collectes en porte-à-porte seront organisées de la manière suivante à partir du jeudi 1er novembre :

  • les collectes habituellement prévues le jeudi auront lieu le vendredi 2 novembre :
    • ordures ménagères : Colfontaine, Soignies et Quévy ;
    • PMC/papiers-cartons : La Louvière zone 4 ;
    • ordures ménagères + P+MC/papiers-cartons : Frameries ;
  • les collectes habituellement prévues le vendredi auront lieu le samedi 3 novembre :
    • ordures ménagères : Binche zone 2 (Binche, Péronnes et Waudrez) et Honnelles ;
    • PMC/papiers-cartons : Hensies ;
    • ordures ménagères + PMC/papiers-cartons : Binche zone 1 (Bray, Buvrinnes, Epinois, Leval et Ressaix) et Boussu.

 

ATTENTION :
Pour La Louvière hypercentre et Mons intramuros 1, les collectes vespérales prévues le jeudi 1er novembre seront reportées au vendredi 2 novembre, comme le prévoit le calendrier de collectes.

Pour Mons intramuros 2, les collectes vespérales du vendredi 2 novembre auront bien lieu, comme le prévoit le calendrier de collectes.

Pour rappel, les collectes en porte-à-porte des déchets commencent très tôt le matin, à partir de 5h30. Il est conseillé de sortir les sacs la veille à partir de 18h00.

Pour tout renseignement complémentaire, les citoyens peuvent contacter Hygea au 065/87.90.90 ou via email : hygea@hygea.be.

Organisation de collectes de rattrapage ce jeudi 25 octobre

Les collectes en porte-à-porte des ordures ménagères et des déchets organiques n’ont pu être effectuées entièrement ce mercredi 24 octobre sur la commune d’Estinnes.

Les rues concernées sont :

  • Rue de Bray
  • Chemin Lambiert
  • Rue des Trieux
  • Rue Biscaille
  • Rue de la Buissière
  • Chemin D’Harmignies
  • Rue de Givry
  • Rue de L’Espinette
  • Chemin du Roeulx

Des collectes de rattrapage seront organisées ce jeudi 25 octobre dans la matinée, dès 5h30.

Hygea prie les citoyens de bien vouloir l’excuser pour les désagréments occasionnés.

Pour tout renseignement complémentaire, contactez Hygea au 065/87.90.90 ou via email : hygea@hygea.be.

La « News » de l’Observatoire Wallon de la Santé des Forêts se consacre ce mois-ci aux problèmes rencontrés sur résineux cet été.

Pour consulter, le document veuillez cliquer sur le lien suivant  PDF la news 18-09 (PDF-1931 ko)

Avis de recherche : frelon asiatique !

Vigilance renforcée pour le frelon asiatique !

Un appel à signalement du frelon asiatique est lancé suite à l’attaque de plusieurs ruchers en province de Hainaut.

Il est demandé à quiconque observant un individu ou un nid de frelon asiatique d’en faire le signalement au travers du portail d’encodage, en joignant si possible une ou plusieurs photographies numériques pour permettre la validation de la donnée.

La détection des nids est délicate car ils sont construits très hauts dans le feuillage des arbres. Ils peuvent parfois être trouvés grâce à l’observation des déplacements de frelons dans les houppiers (= gros insectes sombres au vol rapide).

En cas de confirmation de la présence d’un nid, celui-ci pourra être détruit à titre gracieux par une équipe d’intervention du Centre wallon de Recherches agronomiques (Michel Deproft, 0476/ 760 532).

Plus de 130 observateurs ont signalé la présence de frelons asiatiques en 2018. Ces données sont très précieuses car elles permettent de suivre la dynamique d’invasion de cet insecte et d’en rechercher les nids pour pouvoir les détruire et ralentir ainsi sa progression. Merci à tous pour vos signalements !

Pour votre information, vous trouverez ci-dessous un graphique illustrant l’évolution du nombre de données reçues jusqu’ici. Il reprend les données validées avec photos ou envoi de spécimen (en orange foncé) et les données erronées ou qui n’ont pas pu être validées faute de photo (en orange clair).

En début de saison, la plupart des observations rapportées se réfèrent à d’autres insectes (majoritairement le frelon européen, fort abondant cette année). Le frelon asiatique fait quant à lui l’objet d’un nombre croissant d’observations depuis le mois de juin, avec un grand nombre de données provenant d’attaques d’abeilles près de ruches.

La distribution géographique des observations validées en Wallonie est accessible à partir de cette page internet.
La carte permet de savoir si des données ont pu être validées près de chez vous. Elle montre que le frelon asiatique est aujourd’hui assez largement répandu dans toutes la province du Hainaut.

Les prochaines semaines seront déterminantes pour la détection de nouveaux nids installés dans les arbres ou dans les habitations. Merci de bien vouloir être attentif et de continuer à signaler la présence des frelons et/ou des nids que vous pourrez observer via le portail d’encodage, si possible avec documents photographiques à l‘appui.

Sachez que les fleurs de lierre sont des ressources fréquemment visitées par le frelon et méritent d’être particulièrement tenues à l’œil. Il en va bien sûr de même des ruchers, où le frelon prélève des abeilles.

Biodiversité en Wallonie – 10 techniques pour mieux combattre les renouées asiatiques

Les renouées asiatiques sont des plantes invasives largement répandues à travers toute la Wallonie, où elles sont principalement disséminées par l’homme. Elles sont très difficiles à éliminer.

Il est toutefois possible de freiner leur dissémination en adaptant les pratiques d’entretien des bords de route et en veillant à ne pas déplacer les terres qu’elles contaminent.

Faut-il intervenir ?

En Wallonie, les renouées produisent rarement des graines viables et leurs massifs s’étendent principalement suite aux actions de fauche réalisées à leur encontre. La lutte contre ces plantes ne sera efficace que si elle est mise en place de manière récurrente en respectant les bonnes pratiques. Sachant cela, il est parfois préférable de ne pas intervenir, en particulier là où les renouées ne représentent pas une gêne manifeste.

10 techniques pour mieux les combattre

Il existe de nombreuses techniques de lutte qui permettent de réduire la vigueur des renouées asiatiques, rarement de s’en défaire définitivement. Elles sont regroupées en trois familles : l’éradication précoce, l’élimination localisée et l’atténuation. L’objectif poursuivi, les moyens disponibles et les contraintes locales conditionnent le choix de ces techniques. L’arbre décisionnel élaboré par la CiEi vous aide à choisir la technique la plus adaptée à votre cas de figure.

PDF Télécharger l’arbre décisionnel (PDF-2721 ko)

Une fiche descriptive par technique

Des fiches descriptives sont téléchargeables à partir de cette page pour chacune des 10 techniques de lutte. Elles reprennent un maximum d’informations pratiques permettant de faciliter leur mise en œuvre sur le terrain. Ces techniques peuvent être utilisées individuellement ou en combinaison.

Technique d’éradication précoce (EP) : agir dès l’installation des renouées

  1. Arrachage manuel (PDF-2272 ko)

Techniques d’élimination localisée (E) : agir sur les organes souterrains

E1. Concassage-bâchage du sol contaminé (PDF-4863 ko)

E2. Enfouissement sur site (PDF-4986 ko)

E3. Terrassement et exportation (PDF-3310 ko)

Techniques d’atténuation (A) : agir sur les organes aériens

Massifs de petite taille (< 50 m2)

A1. Bâchage (PDF-4675 ko)

A2. Arrachage répété (PDF-2960 ko)

A3. Injection d’herbicide (PDF-1751 ko) (réservée aux professionnels)

Massifs de grande taille (> 50 m2)

A4. Pâturage (PDF-2526 ko)

A5. Plantation d’arbres ou d’arbustes (PDF-2893 ko)

A6. Fauche répétée (PDF-4526 ko)

Une fiche technique reprenant différents onglets est accessible via le portail wallon de Environnement à cette adresse

Avis d’enquête – Plan d’actions de lutte contre le bruit routier en Wallonie

Le Service public de Wallonie Infrastructures a élaboré le « Plan d’actions de lutte contre le bruit routier en Wallonie ». Ce plan établit les priorités d’actions de réduction du bruit routier et se fonde sur les cartographies stratégiques du bruit routier du réseau régional de plus de 3 millions de passages de véhicules par an, établies selon la Directive européenne relative à la gestion du bruit dans l’environnement (2002/49/CE).

Ce plan ne concerne pas la totalité du territoire wallon, mais uniquement 209 communes parcourues par le réseau routier régional de plus de trois millions de véhicules par an.

Le Code wallon de l’environnement impose la réalisation d’une enquête publique. Celle-ci se déroulera entre le 17/09/2018 et le 05/11/2018.

Les documents soumis à enquête publique sont :

  • les cartographies du bruit routier du réseau régional fréquenté par plus de 3 millions de véhicules par an ;
  • le plan d’actions de lutte contre le bruit routier en Wallonie.

Toute personne peut consulter ces documents :

  • sur le site internet ouvert par le Service Public de Wallonie à cet effet : http://www.plan-bruit-routier-wallonie.be
  • dans chacune des communes concernées par le plan (la liste de ces communes figurant sur le site internet mentionné ci-dessus), qui informeront la population des dispositions mises en œuvre pour leur permettre d’y accéder.

L’autorité compétente est la Direction générale des Routes et Bâtiments du Service public de Wallonie, dont l’adresse figure ci-dessous.

Les avis et observations peuvent être adressés :

  • Par réponse au questionnaire en ligne accessible via le site internet mentionné ci-dessus.
  • Par réponse manuscrite sur le questionnaire téléchargé et imprimé, accessible via le site mentionné ci-dessus, le questionnaire rempli devant être réceptionné au plus tard à la date de clôture de l’enquête, soit par l’Administration communale, soit par l’Administration régionale à l’adresse électronique ou postale suivante

Courriel : plan-bruit-routier.dgo1@spw.wallonie.be

Courrier : Service Public de Wallonie – DGO1 – Direction de l’Expertise des Ouvrages – rue Côte d’Or, 253 – 4000 LIEGE.

  • Par toute autre disposition mise en place par les communes concernées par le plan.

Ceux-ci devront être réceptionnés par le SPW ou l’Administration communale avant la date et l’heure de clôture de l’enquête publique.

A l’issue de l’enquête publique, le Service public de Wallonie étudiera les réponses reçues et les intégrera au plan d’actions de lutte contre le bruit routier qui sera ensuite soumis au Gouvernement wallon pour adoption.

Collecte de ce mercredi 10 octobre 2018 – INFORMATION IMPORTANTE

Nous vous informons que, suite à un problème chez HYGEA, les collectes de ce mercredi 10 octobre sont perturbées sur l’entité d’Estinnes. La collecte de rattrapage est en train de s’effectuer.

Cinq bonnes raisons de covoiturer

En moyenne, nous passons près de deux heures chaque jour dans notre voiture. C’est plus que le temps que nous passons à cuisiner ou à nous détendre ! Alors pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable et covoiturer ?

Voici cinq bonnes raisons de le faire :

1- Vous serez moins fatigué

Voyager à plusieurs limite les risques d’endormissement au volant et bien souvent, permet de se relayer pour ne pas conduire tout du long, ou tous les jours. Une étude d’Axa le prouve : à plusieurs, on fait diminuer le risque d’accident !

2- Vous serez plus riche 

Quand on en fait de manière régulière, le covoiturage permet d’économiser beaucoup… beaucoup d’argent !

Pour un trajet quotidien d’une distance de 20 km, si vous n’utilisez votre voiture qu’un jour sur deux, vous économisez déjà 1400€ en essence et usure du véhicule… Ça fait réfléchir ! Et cette économie peut encore être plus importante : certaines entreprises permettent d’exonérer d’impôts une partie de ses revenus si l’on covoiture. Renseignez-vous auprès de votre employeur !

3- Vous rigolerez plus

Quelle meilleure occasion de donner un coup de main à ses voisins ? Et pourquoi pas, de se rendre compte que nos enfants vont au même club de foot ou que l’on partage une passion pour le jardinage ! Avec le covoiturage, nous créons du lien dans notre commune.

4- Vous respirerez un air plus sain

On parle quand même d’1,5 tonne de CO2 économisée par an pour des trajets quotidiens de 20km. Il aurait fallu l’entièreté du cycle de vie de deux arbres pour absorber cette quantité de CO2 !

5- Vous ne serez plus dans les embouteillages

C’est très simple, si 10% des gens seuls dans leurs voitures prenaient un covoitureur, il y aurait 40% de files en moins ! Et si le pourcentage de covoitureurs passait de à 25%, on pourrait dire au revoir aux files en Belgique ! Intéressant, non ?

La commune vous soutient ! A partir du site Carpool.be trouvez facilement des partenaires de covoiturage et lancez-vous dans l’aventure !

 

Hygea – Collecte de jouets dans les recyparcs le samedi 20 octobre 2018

Hygea, en collaboration avec l’ensemble des intercommunales wallonnes de gestion des déchets, organise pour la 16e année consécutive une collecte de jouets en bon état dans les recyparcs le samedi 20 octobre 2018.

Cette opération, réalisée en partenariat avec des associations sociales locales (Croix-Rouge, CPAS, etc.), a pour objectif de promouvoir le réemploi et la réutilisation au travers du don et de limiter in fine la production de déchets et le gaspillage des ressources naturelles.

Cette action se déroulera au sein de l’ensemble des 22 recyparcs du Cœur du Hainaut ainsi que dans les parcs à conteneurs gérés par la Ville de La Louvière et la Commune de Lens.

Les jouets collectés (puzzles, livres, petites voitures, poupées, cubes, jeux de société, etc.) seront distribués à divers moments de l’année (Saint-Nicolas, etc.) à des enfants défavorisés de la région. L’an dernier plus de 43.000 jouets avaient été collectés en Wallonie, dont plus de 2.700 sur la zone Hygea.

Cette action permet aux citoyens de poser un acte de solidarité envers les personnes démunies tout en posant un geste en faveur de l’environnement.

Un courrier d’information accompagné d’affiches de l’opération a été envoyé auprès de l’ensemble des écoles primaires tous réseaux confondus de la zone Hygea ; les écoles pourront apporter les jouets collectés le vendredi qui précède l’opération dans les recyparcs.

Par ailleurs, nous vous informons qu’un courrier de demande de collaboration a été envoyé dernièrement à l’ensemble des CPAS des communes affiliées ; il leur est en effet possible de bénéficier d’une partie des jouets collectés afin de les distribuer auprès des publics fragilisés.

Vous trouverez en annexe l’affiche annonçant cette opération. Nous comptons sur votre aide pour diffuser ces informations, mettre en avant dans vos administrations les affiches et inciter par la même occasion les citoyens à participer à cette action par le biais de vos publications communales (site web, etc.).

Si vous souhaitez obtenir de plus amples renseignements, vous pouvez contacter le Service Communication (065/37.57.46 – emilie.zimbili@hygea.be).

Nous vous remercions d’avance de l’intérêt que vous porterez à la présente et vous prions de croire, Mesdames, Messieurs les Eco-conseillers, à l’assurance de notre entier dévouement.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer