Archives Categorie: Développement durable

Lundi de Pâques : toutes les collectes en porte-à-porte décalées d’un jour

Le lundi 22 avril prochain étant un jour férié, les collectes en porte-à-porte n’auront pas lieu. Comme le prévoit le système de rattrapage des jours fériés, l’ensemble des collectes de la semaine seront décalées d’un jour, à l’exception des collectes vespérales de La Louvière hypercentre.

Dès lors, les collectes en porte-à-porte de la semaine du lundi 22 avril seront organisées de la manière suivante.

Les collectes habituellement prévues le lundi auront lieu le mardi 23 avril :

Ordures ménagères : Mons zone 3 (Maisières, Mons, Nimy, Obourg et Saint-Denis) ; Mons zone 5 (Ciply, Harmignies, Harveng, Mons et Nouvelles) Manage et Erquelinnes.
·        Ordures ménagères + PMC/papiers-cartons : Mons zone 2 (Havré, Hyon, Mesvin, Mons, Saint-Symphorien, Spiennes, Villers-Saint-Ghislain et Ville-sur-Haine) Erquelinnes et Manage.
·        PMC/papiers-cartons : Seneffe.
·        Collectes sélectives : Ecaussinnes zone 1 (sac PMC et sac vert des déchets organiques), Ecaussinnes zone 2 (PMC, conteneur gris des déchets résiduels et sacs vert des déchets organiques) et Merbes-le-Château (sac vert de déchets organiques, sac PMC et conteneur papier/carton).

Les collectes habituellement prévues le mardi auront lieu le mercredi 24 avril :
·        Ordures ménagères : La Louvière zone 1 et Jurbise ;
·        Ordures ménagères et PMC/papiers-cartons : Saint-Ghislain ;
·        PMC/papiers-cartons : La Louvière zone 7 et Mons zone 5 (Ciply, Harmignies, Harveng, Mons et Nouvelles).

Les collectes habituellement prévues le mercredi auront lieu le jeudi 25 avril :
·        Ordures ménagères : La Louvière zone 5, Mons zone 4 (Ghlin et Mons), Mons zone 1 (Cuesmes, Flénu, Jemappes et Mons) et Le Roeulx.
·        Ordures ménagères + PMC/papiers-cartons : Morlanwelz et Quaregnon.
·        Collectes sélectives : Estinnes (sac vert de déchets organiques et sac de déchets résiduels zones 1 et 2).

Les collectes habituellement prévues le jeudi auront lieu le vendredi 26 avril :
·        Ordures ménagères : Frameries.
·        Ordures ménagères + PMC/papiers-cartons : Quévy , Soignies et Colfontaine.

Les collectes habituellement prévues le vendredi auront lieu le samedi 27 avril :
·        Ordures ménagères : Binche zone 1 (Bray, Buvrinnes, Epinois, Leval et Ressaix) et Boussu;
·        Ordures ménagères + PMC/papiers-cartons : Honelles, Binche zone 2 (Binche, Péronnes et Waudrez) et Honnelles.
·        PMC/papiers-cartons : Dour.

ATTENTION :
Pour Mons intramuros 1, les collectes vespérales du lundi 22 avril seront reportées au mardi 23 avril en soirée.Les collectes vespérales prévues les mardi 23 et vendredi 26 avril pour Mons Intramuros 2 ainsi que les collectes vespérales prévues le jeudi 25 avril pour Mons Intramuros 1 auront bien lieu, comme le prévoit le calendrier de collecte.

Les collectes vespérales de La Louvière hypercentre prévues le jeudi 25 avril auront bien lieu le jeudi en soirée, comme le prévoit le calendrier de collecte.

Pour rappel, les collectes en porte-à-porte des déchets commencent très tôt le matin, à partir de 5h30. Il est conseillé de sortir les sacs la veille à partir de 18h00.

Pour tout renseignement complémentaire, les citoyens peuvent contacter Hygea au 065/87.90.90 ou via email : hygea@hygea.be.

Un estinnois nettoie la rue des Chaufours

La semaine dernière, un citoyen estinnois a nettoyé la rue des Chaufours de ses déchets sauvages. Merci à Pierre pour son soutien au Service Technique

Grande collecte de vélos dans votre recyparc le samedi 27 avril 2019 – Horaire des recyparcs

Le samedi 27 avril, apportez un vélo en bon état dont vous n’avez plus besoin au recyparc ! Vous êtes actif dans une association? Une école? Contactez-nous afin de bénéficier des vélos récoltés !

Hygea, en collaboration avec l’ensemble des intercommunales wallonnes de gestion des déchets, organise une collecte de vélos en bon état dans ses recyparcs le samedi 27 avril. Objectif : encourager les citoyens à transmettre les objets dont ils n’ont plus l’utilité plutôt que de les jeter !

En rapportant un vélo en bon état, vous poserez non seulement un geste pour l’environnement mais également de solidarité. Grâce à votre générosité, les vélos récoltés seront en effet redistribués à des associations sociales locales. Les associations désireuses de récupérer les vélos collectés peuvent contacter dès à présent notre service recyparcs au 065/41.27.21.

Pour rappel, les recyparcs sont ouverts de 9h00 à 17h00 le samedi.

Cliquez ici pour voir les horaires des recyparcs

Be Wapp – Grand nettoyage de printemps 2019 – Compte-rendu

Ce dernier week-end de mars a eu lieu l’opération annuelle Grand nettoyage de printemps qui a mobilisé plus de 163 000 personnes sur toute la Wallonie. 50 000 personnes de plus que l’an dernier.

Sur la commune d’Estinnes, 253 participants répartis en 15 équipes sur 337 zones couvertes ont participé à l’action, lesquels se répartissent en 12 équipes citoyennes, 2 écoles et 1 association.

Cette mobilisation a fait l’objet d’une récolte de 54 sacs PMC, 65 sacs blancs, ainsi que des encombrants. (image ci-dessus)

Nous tenons à remercier toutes les personnes qui ont investit leur temps libre à nettoyer nos rues et nos campagnes pour le bien de tous et notre Chère Mère Nature.

Avec les équipes grandissantes d’année en année, nous sommes en bonne voie pour contrer aux incivilités. Encore merci à tous !

Déchets ramassés à Peissant

 

Grand Nettoyage de Printemps – Plus que quelques jours pour s’inscrire ! N’attendez plus !

Le Grand Nettoyage de Printemps est une grande mobilisation citoyenne qui vise à sensibiliser les Wallons à la problématique de la propreté publique afin de rendre nos lieux de vie et notre environnement quotidien plus propres.

Lancée en 2015 à l’initiative du Ministre wallon de l’environnement, Carlo DI ANTONIO, cette grande action de sensibilisation mobilise chaque année un nombre croissant de citoyens. De 10.000 participants en 2015 à plus de 110.000 participants en 2018 !

En 2018365 tonnes de déchets sauvages composés de 115 tonnes de PMC et de 250 tonnes de déchets « tout-venant » ont pu être ramassés.

Durant 3 joursles 29, 30 et 31 mars 2019, tous les Wallons – citoyens, écoles, clubs de sports, mouvements de jeunesse, entreprises et associations diverses – vont se mobiliser autour d’un objectif commun : ramasser les déchets qui jonchent nos rues, nos chemins de campagne, pistes cyclables et autres pour que notre région soit plus agréable à vivre.

Déjà 12 équipes inscrites pour cette grande mobilisation citoyenne sur la commune d’Estinnes !

Vous désirez savoir quelle équipe est déjà inscrite au Grand Nettoyage de Printemps ? Vous désirez savoir quelles rues seront nettoyées lors de ce week-end de nettoyage ? Vous désirez vous inscrire pour l’une de ces trois journées de nettoyage pour votre commune ?

Rendez-vous sur le site : https://www.walloniepluspropre.be/grand-nettoyage-de-printemps, sans plus attendre !

Les inscriptions se clôtureront ce vendredi 22 mars à minuit.

 

Vous avez des questions ?

Contacter le service Cadre de Vie au 064/311 333 ou par mail à l’adresse cadredevie@estinnes.be

IDEA – Journées wallonnes de l’eau

Dans le cadre des Journées wallonnes de l’eau qui auront lieu du 15 au 31 mars 2019, IDEA organisera des visites de stations d’épuration lors de journées portes ouvertes.

Concrètement, au cours de la journée du dimanche 24 mars, IDEA ouvrira les portes des stations d’épuration suivantes :

  • Chapelle-lez-Herlaimont (Contrat de Rivière Senne). Adresse du site : rue du Vent de Bise à 7160 Chapelle-lez-Herlaimont ;
  • Frameries (Contrat de Rivière Haine). Adresse du site : rue des Fours à Chaux à 7080 Frameries.

Lors de cette demi-journée « grand public », des agents d’IDEA encadreront les visiteurs et organiseront trois visites guidées à 9h30, 10h30 et 11h30. Aucune inscription au préalable n’est requise.

Afin de sensibiliser au mieux les plus jeunes, des visites guidées seront également organisées pour les écoles primaires le vendredi 22 mars au sein de la station d’épuration de Frameries et le vendredi 29 mars au sein de la station d’épuration de Chapelle-lez-Herlaimont (sur réservation uniquement – info@idea.be).

L’objectif de ces actions est de sensibiliser le grand public et les enfants aux enjeux de la gestion durable de l’eau et à la protection de cette ressource naturelle.

Toutes les informations au format pdf

Les égouts ne sont pas des poubelles !

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, les déchets d’hygiène corporelle tels que les lingettes, serviettes et cotons tiges ne sont pas biodégradables. C’est pourquoi il est très important de ne pas les jeter dans les toilettes car ceux-ci bouchent les égouts et engendrent de gros problèmes dans les stations d’épuration (dysfonctionnements ou pannes des équipements, canalisations bouchées, blocage des pompes, etc.) nécessitant de nombreuses interventions humaines et générant des coûts non négligeables pour la collectivité.

Médicaments, huiles de friture, restes de repas, etc. n’ont pas leur place non plus dans les WC ! Ne jetez pas n’importe quoi à l’égout !

Derrière vos éviers, vos toilettes, des gens travaillent à évacuer et à traiter les eaux usées avant qu’elles ne polluent notre environnement.

En adoptant les bons gestes, chacun participera à la protection de nos rivières, de nos différentes masses d’eau et donc de notre environnement.

Posez les bons gestes, pensez à l’avenir.

Soucieuse de renforcer son action de protection de l’environnement, la SPGE lance, en collaboration avec l’ensemble des Organismes d’Assainissement Agréés (OAA) en Wallonie dont l’Intercommunale IDEA, une campagne de sensibilisation sur le thème « Les égouts ne sont pas des poubelles ! ».

Une brochure, intitulée « Le petit livre des toilettes », vous explique de façon pédagogique que les toilettes ne sont pas des poubelles. Cette brochure est téléchargeable sur le site Internet d’IDEA dans la rubrique « Documents téléchargeables – Cycle de l’eau » (http://www.idea.be/uploads/docs/doc-telechargeables/H2O/Le_petit_livre_des_toilettes-2018-05-15-web.pdf)

A travers 7 capsules vidéos tournées sur le ton de l’humour dans le cadre de scènes de vie quotidienne, cette campagne a pour objectif de rappeler que les égouts ne sont pas des poubelles.

Coton tige et lingette ? Pas dans les toilettes

Tout à l’égout ? Dégoutant ! Les toilettes vous sont réservées et non à vos déchets. En effet, si vous jetez les déchets solides dans vos toilettes, ceux-ci s’accumulent et finissent par provoquer des bouchons dans les canalisations qu’il est non seulement difficile mais aussi parfois aussi fort cher d’enlever… Ces déchets peuvent également boucher le réseau d’égouttage et non seulement provoquer des débordements et inondations mais représentent aussi un coût de plus 3 millions d’euros par an à la Wallonie. A chaque déchet sa filière !

Sirops et comprimés ? Pas dans les wc !

Tout à l’égout ? Dégoûtant ! Les médicaments périmés doivent être ramenés à la pharmacie. Les stations d’épuration ne traitent en effet pas les petites molécules qui les composent et ils finissent directement dans les cours d’eau, pas cool pour les poissons … A chaque déchet sa filière !

Les hydrocarbures ? Pas dans la nature !

Tout à l’égout ? Dégoûtant ! Les huiles et les hydrocarbures doivent être déposés au recyparc. Les stations d’épuration ne traitent en effet pas ce type de déchets et ils finissent directement dans les cours d’eau. Un seul litre d’huile ou d’hydrocarbure peut contaminer plusieurs milliers de litres d’eau, pas cool pour les poissons, les grenouilles, … A chaque déchet sa filière !

Quand c’est trop gras, la station ne digère pas !

Tout à l’égout ? Dégoûtant ! Les huiles et les graisses de friture jetées dans l’évier ou dans l’égout bouchent les canalisations et forment un amas dans les réseaux d’égouttage, ce qui peut provoquer des remontées d’eau et des odeurs nauséabondes… Les huiles et les graisses de friture doivent être conservées dans un récipient en plastique de type alimentaire et déposées au recyparc où elles seront valorisées et recyclées en biocarburant. A chaque déchet sa filière !

Les déchets spécaux ? Pas dans l’eau !

Tout à l’égout ? Dégoûtant ! Les déchets spéciaux comme les restes de peinture, les solvants ou encore les pesticides doivent être déposés au recyparc. Ces produits chimiques ne sont pas traités par les stations d’épuration, au contraire, ils intoxiques les micro-organismes qui servent à épurer les eaux. Ils finissent donc directement dans les cours d’eau où ils provoquent de nombreux dégâts. Pas cool pour notre environnement… A chaque déchet sa filière !

Finis ton assiette !

Tout à l’égout ? Dégoûtant ! Les restes de nourriture ou d’épluchures jetés dans l’évier ou dans l’égout bouchent vos canalisations et provoquent des odeurs nauséabondes… De plus, ils entraînent une consommation d’énergie supplémentaire pour le bon fonctionnement de la station d’épuration et donc des couts plus importants, pas cool pour le portefeuille. Ces reste alimentaires doivent être compostés ou être déposés avec les autres déchets organiques. A chaque déchet sa filière !

Il pleut, il mouille, c’est la fête à la grenouille

Tout à l’égout ? Dégoûtant ! Les eaux de pluie sont des eaux propres qui ne nécessitent pas de passer par la case épuration. Elles diluent les eaux usées et diminuent l’efficacité des stations d’épuration. Les eaux de pluie collectées peuvent être réutilisées pour arroser le jardin, par exemple, et il est idéal d’opter pour des allées et des terrasses perméables afin de favoriser leur pénétration. Cool pour le portefeuille… A chaque déchet sa filière !

Obligations légales de lutter contre les scolytes

La forêt est en crise ! Les conditions météorologiques au printemps et à l’été derniers (tempêtes et sécheresse) ont causé d’importants dégâts à de nombreux peuplements forestiers. En effet, les plantations et les peuplements ont subi une certaine mortalité à cause de la sécheresse et de la canicule du printemps et de l’été mais il faut y ajouter le fait que ces conditions ont été favorables à l’explosion des populations de scolytes (insectes ravageurs). Un premier envol d’insectes a eu lieu au printemps, un deuxième envol début août et un troisième envol s’est déroulé en septembre. Chaque envol ne fait qu’accroître l’ampleur des ravages de par la dispersion et la reproduction progressives des insectes.

Les scolytes ou Ips typographes ne posent généralement pas de problème lorsque nos forêts sont en bonne santé mais lorsque les conditions se dégradent, les insectes se retrouvent face à de nombreux arbres faciles à attaquer puisque leurs défenses sont diminuées.

Actions attendues de la part des propriétaires d’épicéas publics comme privés

Bien qu’on ne puisse pas éviter la survenance des conditions météorologiques favorables aux scolytes, il faut agir sur le terrain afin d’enrayer au plus vite leur dispersion. Il n’y aura plus d’envol cette année puisqu’avec l’automne, les insectes ont « hiberné » mais il faut agir avant leur réveil printanier. Il faut rechercher et évacuer les arbres touchés y compris parmi les arbres déjà vendus. Il faut le faire d’autant plus vite que leur bois se dégrade avec le temps.

Selon les premières estimations des spécialistes, ce seraient plus de 400.000m³ d’épicéas qui seraient touchés. Pour rappel, agir lors d’une infestation de scolytes est bien une obligation légale (articles 60 à 64 de l’AR du 19/11/87 relatif à la lutte contre les organismes nuisibles des végétaux).

Si vos forêts sont touchées, vous devez travailler avec votre partenaire, le DNF, afin de procéder aux coupes sanitaires nécessaires et ce avant la reprise des envols en mars 2019.

Il est certain qu’agir maintenant ne supprimera pas les dégâts de cette année mais cela permettra d’éviter leur recrudescence dès le printemps prochain. N’hésitez pas à contacter le service extérieur du DNF dont vous dépendez afin d’échanger sur les mesures à prendre et sur le martelage ciblé à effectuer dans vos peuplements.

L’Observatoire wallon de la Santé des Forêts a publié un ensemble de recommandations sur son site internet.

Nous vous en livrons un extrait ci-dessous.

Extrait de la fiche Information Scolytes de l’OWSF:

« Comment agir ?

1. Phase de repérage / martelage.

Il s’agit de l’action la plus urgente à mener

2. Abattage des arbres scolytés

Il est impératif et légalement obligatoire d’abattre les arbres et de les évacuer de la forêt dans les délais les plus courts. Les larves se développent sous l’écorce. L’écorçage est donc un moyen de lutte efficace. Il peut être pratiqué dans tous les cas. Il est très fortement recommandé lorsque les arbres ne peuvent être immédiatement évacués de la forêt (stockage bord de route…). Ces opérations sont primordiales et doivent être effectuées idéalement dans les semaines à venir. Dans tous les cas, elles devront impérativement être menées avant la fin février 2020 pour réduire au maximum les nouveaux dégâts lors du printemps à venir. »

Les communes : relais d’information vers les citoyens propriétaires d’épicéas

La commune est un véritable relais d’information vers le citoyen. Dans le cas de cette crise des scolytes, il est indispensable qu’un maximum de propriétaires d’épicéas infectés agisse pour organiser ces coupes sanitaires et ainsi tenter d’enrayer l’extension de ce fléau.

La Cellule d’appui à la petite forêt privée (service de l’Office économique wallon du bois) peut vous aider également dans cette démarche. Sur son site internet, par exemple, les propriétaires trouveront un ensemble de recommandations pour organiser la lutte contre les scolytes, une note technique rédigée par l’Observatoire Wallon de la Santé des Forêts ou encore une liste des entreprises à contacter.

Enfin, sont touchés à la fois les citoyens propriétaires d’épicéas en forêt ou dans des parcs (couverts par l’obligation légale) mais également les citoyens qui possèdent un ou plusieurs épicéas dans leur jardin. Il est indispensable que ces derniers, bien qu’ils ne soient pas ciblés par l’obligation reprise ci-dessus, exploitent également leurs épicéas scolytés pour des motifs de sécurité ou de risques de dégâts sur les propriétés voisines.

La commune vous accompagne dans ces démarches. N’hésitez pas à prendre contact avec nous, nous vous renseignerons dans la mesure de notre possible et vous mettrons en contact avec les interlocuteurs adéquats.

Hygea – Grève nationale ce 13 février Impact sur les collectes en porte-à-porte et l’ouverture des recyparcs

 
12.02.2019
En raison de la grève nationale prévue ce mercredi 13 février, les collectes en porte-à-porte des déchets ménagers ainsi que l’ouverture de certains recyparcs pourraient être perturbées.Hygea s’engage à tout mettre en œuvre pour limiter l’impact sur le service rendu aux citoyens en matière de propreté publique. Les citoyens sont invités à consulter le site www.hygea.be dès demain pour être tenus informés de l’évolution de la situation.

Communes concernées par les collectes en porte-à-porte

·        Estinnes (zones 1 et 2) : déchets résiduels et organiques ;
·        Le Roeulx : ordures ménagères ;
·        La Louvière (zone 5) : ordures ménagères ;
·        Mons (zone 1 et 4) : ordures ménagères ;
·        Morlanwelz : PMC et ordures ménagères ;
·        Quaregnon : PMC et ordures ménagères.

Les citoyens sont invités à présenter leurs déchets comme d’habitude. Pour tout renseignement complémentaire, ils peuvent contacter Hygea au 065/87.90.90 ou via email hygea@hygea.be

Apprenez à composter gratuitement grâce à Hygea !

En Wallonie, la poubelle d’un ménage est composée d’environ un quart de déchets organiques et de jardin, soit l’équivalent de plus de 15 kilos par an et par habitant ! Le compostage constitue une solution simple, écologique et peu coûteuse pour recycler ce type de déchets et ainsi faire maigrir les poubelles ! Hygea propose des formations gratuites pour aider les citoyens poser un geste écologique fort pour la planète en se lançant dans le compostage !

Les avantages du compostage
Les déchets de cuisine et de jardinage (tontes de pelouse, fleurs fanées, petits déchets de jardin) constituent des déchets organiques qui peuvent trouver une seconde vie via le compostage. Les avantages du compost sont multiples :
·        Traiter de manière naturelle et non polluante les déchets organiques ;
·        Disposer d’un compost d’excellente qualité et gratuit pour le jardin et le potager ;
·        Réduire les déplacements fréquents aux recyparcs ;
·        Diminuer les coûts de gestion des déchets, en réduisant le poids du sac à ordures ménagères.

Formations gratuites
Pourquoi gaspiller ces déchets organiques si utiles à la fertilité de nos sols ? Comment réaliser un compost de qualité ? Que faire du compost et comment l’utiliser ? Autant de questions auxquelles l’Intercommunale Hygea répond gratuitement en proposant des formations pratiques axées sur le compostage et l’utilisation de produits naturels au jardin. En 2019, ces formations ouvertes à tous les citoyens auront lieu de février à novembre dans plusieurs communes de la zone Hygea. Deux types de formations sont proposés.

Ateliers compostage

Des ateliers sont organisés de février à octobre. Durant 2h30, tous les trucs et astuces pour (re)commencer un compost dans son jardin sont abordés. Les citoyens participants ont également l’opportunité de s’équiper à prix coûtant de matériel de compostage. Les prochains ateliers auront lieu les 12 (à Dour), 19 (à Manage) et 26 mars (à Frameries) dès 18h30.

Formation bénévole guide composteur

Cette formation plus complète permet de maîtriser les aspects théoriques et pratiques des différentes techniques de compostage. Les citoyens intéressés bénéficient d’une formation gratuite de 9 séances d’une durée de 3h00. Au terme du parcours, ils reçoivent un certificat et viennent ainsi rejoindre la grande famille des guides composteurs de l’Intercommunale Hygea. La prochaine formation aura lieu le 12 février à Mons dès 18h30.

Le programme complet des ateliers et formations ainsi que toutes les informations pratiques et les formulaires d’inscription sont disponibles sur le site hygea.be.

Accessibilité

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer