HYGEA – ESTINNES – PAS de collecte ce 21/11/2018 – Peissant – rue Chapeau + rue du Bruliau + d’autres rues à Peissant

Ce  jour, Hygea nous informe qu’ils n’ont pu finaliser la tournée Om Bio sur Peissant.
Demain dans la matinée un rattrapage est organisé.
Les services Hygea s’excusent pour ce désagrément.

7ème Concours d’Images numériques – 2 catégories : 15/18 ans – 19/25 ans

Le Centre de la Gravure et de l’Image Imprimée, avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles et TEC Hainaut, organise leur 7ème concours d’images numériques.

Le thème de cette édition est bien d’actualité : nous proposons aux jeunes de réfléchir au transhumanisme.

2 catégories : 15 à 18 ans et de 19 à 25 ans. Les prix sont entre 200 et 600 €.

7ÈME CONCOURS D’IMAGES NUMÉRIQUES
LE TRANSHUMANISME – L’HUMAIN AUGMENTÉ, OU INÉGALITÉS EXTRÊMES ?
2 CATÉGORIES : 15/18 ANS – 19/25 ANS
DÉPÔT DES IMAGES DU 15/2 AU 15/3/2019

Concours adressé tous les 2 ans aux jeunes de 15 à 25 ans, domicilié.e.s sur le territoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles depuis au moins 1 an, ou fréquentant une école sur ce même territoire.

Le transhumanisme s’appuie sur l’utilisation des sciences et des technologies modernes telles que l’ingénierie génétique, la technologie de l’information, la médecine pharmaceutique ainsi que l’anticipation des capacités futures dont la nanotechnologie, l’intelligence artificielle, le téléchargement des données du cerveau dans un ordinateur, la félicité perpétuelle par modification chimique, afin d’améliorer la vie et les caractéristiques physiques et mentales des humains.

Les questions posées aux jeunes sont multiples :

  • Existera-t-il un jour une technologie pour parvenir à la vie éternelle ?
  • Les robots animés par l’intelligence artificielle vont-ils supplanter les humains ?
  • Le transhumanisme n’amènera-t-il pas avec certitude des inégalités sociales insupportables ?
  • Comment anticiper et préparer les générations suivantes à cette évolution ?

EN 3 IMAGES, envoyez-nous VOS réponses à ces questions !

DATES !!

Inscription en ligne (5 €)                    : avant le 31 janvier 2019

Paiement de l’inscription (5,00 €)       : avant le 15 février 2019

Dépôt des images                             : du 15 février au 15 mars 2019

Attribution des prix                            : le vendredi 29 mars 2019

Expo                                                    : du 30 mars au 1er septembre 2019​

Concours et exposition organisés avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles
https://www.centredelagravure.be/fr/static-pages/17653-le-transhumanisme—l-humain-augmente-ou-inegalites-extremes

Campagne pour sensibiliser aux violences et à la cyberviolence sexuelles

17 % des jeunes sont victimes de cyber-violence et de violences sexuelles dans leur couple

1 fille sur 10 subit des violences sexuelles dans sa relation amoureuse

1 femme sur 6 a déjà subi 1 viol dans son couple

A l’approche du 25 novembre, journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, la Wallonie, la Fédération Wallonie Bruxelles et la COCOF lancent une campagne de lutte contre les violences sexuelles dans les couples de jeunes et jeunes adultes.

Cyberviolence à caractère sexuel ou sexiste, rapport sexuel non consenti, viol, … «#ARRÊTE c’est de la violence» décliné en 4 spots web, ainsi qu’un spot TV, des affiches et stickers.

Jeunes ou moins jeunes, la majorité des victimes n’ose pas en parler ou demander de l’aide. De même, il peut parfois être difficile de détecter les signes de violence dans une relation amoureuse.

Le site de la campagne www.arrete.be aide les jeunes à détecter les formes d’agressions sexuelles et les informe des relais en cas de violences sexuelles. Un système de chat est également proposé.

BESOIN D’AIDE ?

Vous éprouvez le besoin de parler ? Vous vous posez des questions sur ce que vous vivez ou avez vécu ? Vous avez besoin d’aide ?

0800/30 030 – gratuit et anonyme 24h/24

Ou chat sur www.ecouteviolencesconjugales.be

FEUX D’ARTIFICES, NE GÂCHEZ PAS VOTRE FÊTE !

Les fêtes de fin d’année approchent et peut-être envisagez-vous de magnifier votre réveillon et d’éblouir vos convives en tirant un feu d’artifice.

Attention cependant, des feux d’artifice de mauvaise qualité ou mal utilisés peuvent vite transformer une soirée de rêve en un véritable cauchemar.

Brûlures, cécité,… chaque année de trop nombreuses personnes sont victimes d’accidents aux séquelles parfois irréversibles.

Suivez donc ces conseils pour ne pas gâcher votre fête :

DATES DES COLLECTES 2019 – Collecte en porte-à-porte des déchets ménagers

Estinnes zones 1 et 2

En 2019, Hygea et la Commune d’Estinnes poursuivront le projet pilote de collectes sélectives.

Concrètement, les collectes en porte-à-porte des déchets ménagers seront organisées le MERCREDI de la manière suivante :

– la collecte des déchets organiques via un sac de 20 l – chaque semaine ;

– la collecte des déchets résiduels via un sac de 25 ou 50 l – tous les 15 jours ;

– la collecte des papiers-cartons via un conteneur – toutes les 4 semaines ;

– la collecte des PMC via le sac bleu – tous les 15 jours.

Pour la collecte des papiers-cartons, la Commune d’Estinnes sera scindée en 2 zones distinctes, soyez attentifs à la liste des rues dans votre calendrier de collecte :
Estinnes zone 1 : Estinnes-au-Mont, Estinnes-au-Val et Vellereille-le-Sec.
Estinnes zone 2 : Croix-lez-Rouveroy, Haulchin*, Fauroeulx, Peissant, Rouveroy et Vellereille-les-Brayeux.
*Excepté chaussée Brunehault (zone 1).

Pour imprimer ou télécharger le format pdf, cliquez sur l’icône 

Partez à la découverte de deux bâtiments tertiaires !

Jeudi 15 novembre, les Portes Ouvertes Écobâtiseurs proposent un circuit thématique gratuit à destination des professionnels qui souhaitent en savoir plus sur la construction durable appliquée aux bâtiments tertiaires. Un sandwiche vous sera offert pour clôturer le circuit dans la cafétéria de Format Green.

Ce tour thématique débutera à 9h30 par la visite du bâtiment de B-Solutions, certifié passif et BREEAM® (le standard mondial de référence en termes de construction durable). Caroline Mouton de B-Solutions lèvera le voile sur les méthodes et solutions qui ont été appliquées pour maîtriser la surchauffe et l’éblouissement, pour atteindre l’autonomie électrique, pour éviter les radiateurs et le mazout, pour permettre au final d’avoir un bâtiment confortable à l’usage. Cette visite vous expliquera aussi comment l’informatique est utilisée pour gérer les intrusions, la protection incendie, l’eau, l’électricité, l’énergie, la hvac, …

Inscription

 

 

Assemblée générale Hygea du 29 NOVEMBRE 2018

CONVOCATION DES ASSOCIÉS
L’Assemblée Générale se tiendra le jeudi 29 novembre 2018 à 17h précises au siège social de l’Intercommunale IDEA, rue de Nimy, 53 à 7000 MONS (salle du Conseil – 3e étage).

L’ordre du jour est le suivant :

  1. Plan stratégique HYGEA 2017-2019 – Evaluation 2018 – Approbation ;
  2. Rémunération du Président et Vice-Président ;
  3. Arrêté de l’Autorité de Tutelle du 4 octobre 2018 approuvant la modification des statuts lors de l’Assemblée Générale du 28 juin 2018, à l’exception de l’article 41 alinéa 2 – Information.

Conformément au Code de la démocratie locale et de la décentralisation, art. 1523-13, la séance de l’Assemblée Générale est ouverte à toutes les personnes domiciliées sur le territoire d’une des communes, Province ou CPAS associés.

Dépôt d’un projet de pacte de majorité

Réalisation de l’école libre Saint Joseph en hommage à la guerre 14-18

 

Mémoires insolites et parcours de vies par France Pourtois

En 1914, ils étaient un groupe de jeunes hommes.
Tous, unis par un destin commun, la Grande Guerre. [1]
Les noms de quatre d’entre eux, morts au combat, vivent dans quatre rues de Vellereille-les-Brayeux : la rue Albert Bastin, la rue Grégoire Jurion, la rue Alfred Leduc et la rue Jules Letellier.

Ce 9 novembre 2018, à quelques jours de l’armistice le « Grégoire Collectif » [2] voudrait faire partager un premier rendez-vous des mémoires insolites.
Il existe des hasards qui vous emmènent sur des chemins inattendus.

Celui d’habiter la maison de Léon Pourbaix qui se situe le long de la rue Grégoire Jurion ne fut pas sans effet dont le premier fut de susciter une vive curiosité pour ces signes du passé.

Ma maison, celle de Léon Pourbaix, claire demeure qui a presque 100 ans, revit au gré des événements mémoriels que l’on a à cœur d’organiser.
Aujourd’hui, sur les marches du seuil, un tapis de coquelicots a été tissé à plusieurs mains.
Coquelicots…pollinisateurs d’histoires.

En 2011, eut lieu une découverte inattendue faite par les ardoisiers réparant le toit.
C’est sous la charpente de sa maison  que Léon avait caché ses munitions et des objets personnels[3], vestiges d’une période difficile de sa vie.
Personne ne le savait.
« Un sacré tempérament ce Léon » dit sa fille Raymonde qui habite face à la maison de ses parents.

En 2019, un projet « Silhouette en Marge » célèbrera des parcours de vie mêlant les récits d’aujourd’hui à ceux d’hier. Les empreintes du passé donnent un goût insolite au présent.

Ce 9 novembre 2018, ce premier tapis de coquelicots est dédié à Marie-Odile, qui elle aussi, cohabite avec l’ histoire du jeune soldat Jules Letellier.

La rue Grégoire Jurion

En avant plan à droite, la maison de Léon Pourbaix.

 

 

 

Photo prise devant la maison de Jules, actuellement gîte Fleur de lin : il s’agit des parents de Jules, Oscar Letellier et son épouse Louisa Rucloux et leur fille Marie -Louise Letellier. Photo datée de 1935

 

 

 

 

 

 

[1] 23 combattants à Vellereille-les-Brayeux dont 4 sont morts pour la Belgique.

[1] Groupe créé à l’initiative de France Pourtois depuis 2014. Il réunit des volontaires d’horizons divers et de profils complémentaires. Il est composé de citoyens, d’étudiant(e)s, de personnel de musée, d’ universitaires, d’ enseignants, d’ artistes, d’ écrivains. Il collabore avec l’UMons, le Dynamusée de Mons, l’Atelier 14-18 d’Estinnes et la commune d’Estinnes. Le G.C., fut ainsi désigné ainsi par les jeunes suite à l’étude de la personnalité du jeune soldat Grégoire Jurion, âgé de 18 ans et déclencheur de l’action citoyenne. Le G.C. constitue désormais un véritable réseau de savoirs partagés et de développement local inclusif.

[1] Ces objets ont été intégrés dans les objets usuels des cinq soldats rassemblés dans un kit éducatif conçu par les jeune du Collectif.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer